dimanche 30 décembre 2012

Nougat glacé

Et voici le troisième dessert de Noël, enfin.... le quatrième, car le troisième était un brookie aux M&Ms !!!

J'adore le nougat glacé... et ça tombe bien, je ne suis pas la seule ! Cela faisait déjà un moment que je voulais essayer, sans sauter le pas. Ce fut fait avec Noël !!


En ce jour important, je ne voulais pas me tromper quand même. Du coup, j'ai tablé sur une valeur sûre, en réalisant la recette de Chef Simon. Si vous savez monter des blancs en neige et faire une chantilly, y'a pas de souci !!!! Enfin... normalement :p

Je suis plutôt contente du résultat (gustatif entendons-nous bien, parce que le visuel n'est pas terrible !!!).


Et à la fin de ce billet, quelques éléments de la déco de table... 
 
Pour 8 personnes (au moins...) :
  • 150 g de sucre (200 g pour moi) + 1 goutte de citron
  • 150 g de fruits secs mélangés (200 g pour moi, de noisettes, amandes et pistaches)
  • 5 blancs d’œufs
  • 150 g de miel
  • 1 goutte de citron
  • 50 cl de crème liquide entière
  • 150 g de fruits confits macérés (100 g non macérés pour moi)
On passe à l'action :

Préparer la nougatine : Dans une poêle, faire revenir les fruits secs doucement, en remuant pour ne pas les faire brûler. Réserver.

Dans une casserole à fond épais, déposer un tiers du sucre et le faire fondre sans remuer. Quand il est fondu, ajouter le deuxième tiers, laisse fondre et ajouter le reste du sucre. Quand le caramel prend une belle couleur ambrée, éteindre le feu et ajouter les fruits secs. Bien mélanger et verser sur une feuille de papier sulfurisé, en couche fine et laisser refroidir.

Concasser au couteau (plus long, mais cela permet de mieux gérer la taille des morceaux) ou au mixeur (par petites quantités).

Préparer la chantilly : Laisser les fouets du batteur au congélateur pendant 30 mn, de même que la crème liquide et le saladier (je l'ai montée au thermomix, du coup j'ai laissé des glaçons dans le bol pour bien le refroidir avant de mettre ma crème).

Monter la crème en chantilly et réserver.

Préparer la meringue italienne : Faire bouillir le miel.

Monter les blancs en neige et verser le miel chaud en continuant de battre. Fouetter un moment pour faire baisser la température. J'ai eu un peu peur, mes blancs n'étaient pas très fermes :( mais au final, ça n'a pas posé de souci.

Montage : Mélanger très délicatement la crème chantilly aux blancs d’œufs, en soulevant la masse à l'aide d'une maryse et en tournant le saladier.

Ajouter avec précaution la nougatine concassées, puis les fruits confits (égouttés si ils étaient à macérer). 

Verser la préparation dans un moule à cake tapissé de film transparent, dans un moule à savarin et lisser la surface... Couvrir d'un film et mettre au congélateur pour au moins 4 ou 5 heures (mais je vous conseille vivement de le faire la veille !).

Au moment de servir, démouler et décorer. Pour ma part, j'ai fait (très) basique, en mettant quelques framboises décongelées et des décos en chocolat (c'est super simple : faire fondre quelques carrés de chocolat sans eau, ni beurre, ni lait, remplir un petit sac congélation, couper un tout petit coin et faire des dessins. Bien laisser prendre. De la même façon, faites vos pépites de chocolat maison !!!!). 


Vous pouvez le servir avec un coulis de fruits rouges, une sauce chocolat ou caramel. Je l'ai présenté nature, vu tout le sucre déjà ingurgité !!!!

C'était très bon et cela vaut vraiment le coup d'essayer ! Par contre, les proportions sont astronomiques ;o)

J'en profite pour vous mettre les éléments de la déco de table, réalisés par ma maman (je n'ai pas hérité de ses talents manuels !!!). Je voulais faire un montage... mais je n'ai pas réussi, oups :o
Le thème était "Nature". Dommage, j'ai oublié de prendre le sapin en photo !!!! 

Bonne dégustation !

vendredi 28 décembre 2012

Bûche pommes-noisette

Vous aussi, il vous arrive d'avoir la désagréable sensation que vous ne pourrez jamais obtenir le résultat promis par le magazine, devant une recette qui vous fait tant envie ?
Dans un livre qu'on m'a offert, je suis tombée sur une bûche à la pomme, et je trouvais cela original et plus léger. Le visuel était épuré, mais très beau. Et quand j'ai lu la recette, aucune chance d'obtenir ce visuel !!!!!


Du coup, j'ai fait ma bûche à la pomme à ma façon, en ajoutant de la poudre de noisettes au biscuit, en taillant les pommes e dés et en en mettant beaucoup plus !

Pour 8 personnes :
Pour le biscuit :
  • 4 œufs, jaune et blanc séparés
  • 120 g de sucre
  • 60 g de poudre de noisette
  • 60 g de fécule de maïs
  • 1 cc de levure
Pour la garniture à la pomme :
  • 6 pommes
  • 40 g de sucre (cassonade)
  • 40 g de beurre
Pour la crème :
  • 250 g de lait
  • 3 jaunes d’œufs
  • 30 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
  • 25 g de farine
  • du sucre glace et des noisettes pour la déco
On passe à l'action :

Préparer la crème : Battre les jaunes d’œufs avec les sucres, jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine et bien mélange pour qu'il n'y ai pas de grumeau.

Faire bouillir le lait et le verser sur les œufs en fouettant. Remettre sur le feu et faire cuire en remuant sans cesse jusqu'à épaississement.

Filmer au contact et laisser refroidir.

(Au thermomix : Mettre tous les ingrédients dans le bol et programmer 6 mn / 90° / vit 4. Mixer ensuite 5 sec / vit 9).

Préparer les pommes : Éplucher les pommes et les couper en petits dés.

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre, ajouter les pommes et laisser cuire 1-2 mn.

Ajouter le sucre et faire caraméliser. Arrêter la cuisson lorsqu'il ne reste plus de liquide. Réserver.

Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Monter les blancs en neige et réserve.

Battre les jaunes avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter progressivement la poudre de noisettes puis la fécule tamisée, mélangée à la levure.

Ajouter un tiers des blancs, en mélangeant bien pour assouplir la pâte, puis le restant des blancs, en deux fois, et doucement pour ne pas les casser.

Étaler la pâte sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, égaliser et faire cuire environ 10 mn. Bien surveiller.
A la sortie du four, retourner la plaque sur un torchon, décolle le papier sulfurisé et rouler le biscuit avec le torchon. Laisser refroidir une dizaine de minutes.   

Montage : Dérouler le biscuit et le recouvrir de crème vanillée. Recouvrir de dés de pommes, en en gardant un quart pour décorer la bûche.

Roule doucement le biscuit, sans trop serrer. Opération un peu délicate, de la crème va se sauver !!! L’ôter à l'aide d'une cuillère, et la remettre ensuite à chaque bout de la bûche (ou la manger ^o^).

Conserver au frais jusqu'au moment de servir. Saupoudrer alors de sucre glace tamisé, des dés de pommes caramélisées et d'éclats de noisettes. 



Je pense que ce dessert a été apprécié par mes invités. C'était frais, peut-être un peu sucré.

En plus, en préparant la crème et les pommes la veille, et le biscuit le jour même, pas de stress !

Bonne dégustation ! 

mercredi 26 décembre 2012

Tiramisu framboises-biscuits roses

Quand je feuillette des magazines, à l'approche de Noël, je suis toujours surprise de constater le nombre de recettes de desserts à base de fruits rouges. Ce n'est pas du tout la saison...

Et quand je demande à mon frère ce qui lui ferait plaisir en dessert à Noël et qu'il me répond "un tiramisu à la framboise", heu... je m’exécute direct et confectionne, moi aussi, un dessert hors saison :P

C'est frais et léger, parfait après un repas copieux ! En plus, je l'allège en mettant du fromage blanc en plus de la mascarpone (désolée pour les puristes ;o)).

Pour 6 personnes :
  • 300 g de framboises (surgelées, cela va sans dire !!!!)
  • 30 g de sucre roux
  • 3 œufs, jaune et blanc séparés 
  • 50 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
  • 250 g de mascarpone
  • 200 g de fromage blanc 
  • des biscuits roses de Reims
  • un peu de sirop léger pour tremper les biscuits (j'ai mis un peu de grenadine)
  • pour la déco : brisures de biscuits, framboises entières, pistaches, décorations en chocolat...
On passe à l'action

Écraser les framboises décongelées avec le sucre roux et réserver.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et réserver.

Battre les œufs avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajouter la mascarpone et le fromage blanc et battre à nouveau (j'utilise un fouet électrique, le mélange est ainsi bien crémeux).
Ajouter délicatement les blancs en neige.
Répartir une cuillère à soupe de framboises au sucre au fond de chaque verre, puis déposer un biscuit légèrement trempé dans le sirop (pour ma part, j'ai mis 1/2 biscuit, étant donné la taille de mes verres). Verser une couche de mélange au mascarpone (2CS ici), puis à nouveau des framboises, un biscuit trempé et du mélange au mascarpone.
Mettre au frais jusqu'au moment de servir (le mieux étant de le faire la veille) et décorer avec des biscuits émiettés, des framboises entières...

C'était parfait pour finir un repas très très copieux (arf... fallait pas se jeter sur les toasts !!!).
Pour la petite histoire, il faut quand même que je vous dise que ce n'est pas un tiramisu, mais un framboisisu... sinon mon père va faire un malaise (ben oui, un tiramisu c'est au café ou ce n'est pas un tiramisu !!!!).

Bon ap' !

mardi 25 décembre 2012

Joyeux Noël !

Je vous souhaite un joyeux Noël à Tous, entouré de ceux que vous aimez.

Qu'il soit gourmand bien sûr ;o) mais surtout riche de bons et beaux moments.


A bientôt, pour d'autres aventures gourmandes...
 

lundi 24 décembre 2012

Spéculoos sapin

A force d'en voir partout, sur les magazines comme sur les blogs, mais aussi j'ai voulu faire mes petits sapins 3D, pour dévorer décorer ma table de Noël ! 

En plus, c'est simple, bien que cela demande un peu de temps. Mais les biscuits peuvent se faire plusieurs jours à l'avance, donc pas de souci !

J'ai réalisé mes biscuits avec une pâte à spéculoos. Je n'en avait jamais fait, c'était l'occasion de faire moi-même ces petits biscuits au bon gout d'épices. Pour la recette, je suis partie de la recette de Bergamote, du blog Sucrissime (courrez vite y faire un tour... vous ne pourrez plus vous en passer !!!!), dont j'ai un peu adapté les proportions. La pâte est juste exquise... d'ailleurs, je n'ai fait que 7 sapins... mais j'aurais pu en faire 8, si nous n'avions pas fait nos gourmandes, ma fille et moi :o

Pour 8 sapins (de 6 spéculoos chacun) :
Pour les biscuits :
  • 250 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 140 g de vergeoise brune (je n'avais que de la cassonade)
  • 1/2 cc de muscade
  • 1 cc de cannelle
  • 150 g de beurre demi-sel mou
  • 1 œuf
 Pour le glaçage :
  • 10 g de blanc d’œuf
  • 85 g de sucre glace
  • des billes de sucre, de chocolat, du sucre glace... (facultatif)
On passe à l'action :


Préparer les spéculoos : Mélanger la farine, la levure, le sucre et les épices.

Ajouter le beurre en morceau et sabler le mélange.

Ajouter l’œuf, et mélanger afin de former une boule, sans trop pétrir la pâte.

Filmer et placer 2h au frais.

Préchauffer le four à 160°C (th 5-6).

 Prélever une petite quantité de pâte et l'étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé. A l'aide de trois emporte-pièces "étoile" de taille différentes, découper les formes (j'ai mis deux tailles de chaque dans chaque sapin).

Faire cuire 15 mn, sans laisser les biscuits trop colorer (il faudra être vigilent, les petites étoiles cuiront plus vite et ils faudra les retirer avant !!!). Laisser refroidir.

Préparer le glaçage : Mélanger le blanc d’œuf avec le sucre glace, jusqu'à obtenir une pâte épaisse et lisse. 

Remplir un petit sac congélation et couper un tout petit bout. Dessiner des volutes sur les biscuits, et disposer-les les uns sur les autres (2 grands, 2 moyens, 2 petits).


Décorer avec des billes en sucre ou en chocolat (en se servant du glaçage pour les coller) et saupoudrer éventuellement d'un voile de sucre glace tamisé.






Voilà de quoi égayer la table du réveillon, pour le plaisir des petits et des grands. 


Je vous souhaite à tous un magnifique réveillon, auprès de ceux qui vous sont chers.

samedi 22 décembre 2012

Farondole de gourmandises chocolatées

Et voilà, dernière ligne droite avant Noël... Beaucoup de sucré en prévision ici :o J'adore faire plein de petites bouchées différentes, pour picorer avec le café.


Je vous propose aujourd'hui trois petites gourmandises chocolatées, deux plutôt classiques (des valeurs sûres !!) et une plus originale, qui, j'espère, plaira à mes convives : des mendiants, des bouchées pralinés-crêpes dentelle et des sucettes abricots secs-coco.

Pour une vingtaine de mendiants :
  • 100 g de chocolat (noir, lait et praliné pour moi, j'ai oublié d'acheter du chocolat blanc, dommage !)
  • des fruits secs : amandes, noix, noisettes, pistaches, raisins, abricots, ananas...
On passe à l'action :

Faire fondre le chocolat (dans différents bols bien sûr si vous utiliser différents parfums).

Déposer une cuillère à café de chocolat fondu sur du papier sulfurisé et étaler avec le dos de la cuillère en un cercle un peu épais (les miens étaient un peu fins). Procéder de même jusqu'à épuisement du/des chocolat(s).

Répartir les différentes garnitures et laisser prendre. Décoller délicatement et stocker au frais (mais pas au froid, sinon le chocolat va blanchir)

Pour ma part
  • chocolat noir :pistache, noisette, ananas, cacahouète, raisin blond
  • chocolat au lait : amandes effilées, pistache, raisin blond et M&ms concassés
  • chocolat "Pralinoise" : abricot sec, amandes, pistache et raisin noir
C'est un grand classique, mais je trouve que ces petites douceurs font toujours mouche. En plus, on peut varier les garnitures à l'infini, et ainsi contenter tout le monde, alors pourquoi se priver ???

Pour une quinzaine de pralinés aux crêpes dentelles :    
  • 100 g de chocolat "Pralinoise"
  • 1 CS de crème liquide
  • 50 g de crêpes dentelles
  • 100 g de chocolat de couverture (noir ou au lait)
On passe à l'action :

Émietter grossièrement les crêpes dentelles.

Faire fondre le chocolat au praliné et incorporer la crème et les crêpes rapidement (en garder un peu pour la déco). Bien mélanger. Remplir des petits moules (bac à glaçons pour moi) et laisser durcir au froid.    


Faire fondre le chocolat de couverture au bain-marie et plonger les pralinés aux crêpes dentelles dedans, afin de les recouvrir. Parsemer du reste de crêpes émiettées et laisser prendre sur une grille. 

Ces chocolats, de par leur forme très irrégulière, font très rustique et c'est ce qui fait leur charme je trouve. Si vous préférez des chocolats bien nets, commencez la recette à l'envers, en enduisant, deux fois de suite, les moules de chocolat de couverture fondu et en laissant bien sécher entre les deux couches. Il faudra alors aussi refermer les chocolats en coulant une fine couche de chocolat de couverture après avoir déposer la garniture aux crêpes dentelles.



Pour 12 sucettes abricot-coco
  • 80 g d'abricots secs 
  • 40 g de noix de coco râpée
  • 60 g de lait concentré sucré (il existe des petits tubes de 60g, plus pratique que de commencer une grosse boîte de 400 g !!!!
  • 100 g de chocolat noir, blanc ou au lait
On passe à l'action :

Couper les abricots secs en petits morceaux. Les mélanger avec la noix de coco.

Ajouter le lait concentré sucré, bien amalgamer et former 12 petites boules. Mettre au frigo pour 15 mn.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Tremper chaque bâtonnet dans un peu de chocolat et enfoncer dans une boule durcie. Recommencer pour chaque boule de pâte et laisser prendre.  

Passer tour à tour chaque sucette dans le chocolat fondu, en tapotant pour ôter l’excédent  ou en utilisant un pinceau. Parsemer de noix de coco râpée et  laisser sécher à la verticale.

Vous pouvez tout à fait présenter ses bouchées sans bâton. Ces petites gourmandises sortent un peu de l'ordinaire et sont bien agréables en bouche.


J'espère que ces petites douceurs vous inspireront. Je les ai préparées vendredi pour lundi, en les gardant dans un endroit frais. Reste à attendre le verdict de mes convives !!!
  

Bonne dégustation !
 

jeudi 20 décembre 2012

Sablés noisettes

J'ai reçu il y a peu, en commandant une des fameuses "box" de cuisine (que je ne recommanderai pas d'ailleurs...), un emporte-pièce en forme de bonhomme, dont je ne m'étais encore pas servi.


Et voilà de sympathiques petits bonhommes à croquer (enfin... Mr Mme Grognon s'est cachée dans le lot !!!!), au bon goût de noisettes !

Pour une vingtaine de sablés :
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 60 g de poudre de noisettes
  • 1 œuf
  • 200 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • chocolat, vermicelles, glaçage... pour la déco (facultatif)
On passe à l'action :

Battre le sucre avec le beurre. 

Ajouter la poudre de noisettes, puis l’œuf et enfin la farine et la levure, et bien mélanger  entre chaque ajout.

Former une boule et laisser la pâte se raffermir au froid pendant 1h au moins.
Après ce temps de repos, préchauffer le four à 180°C (th 6).
Étaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur une épaisseur de 5 mm (j'étale ma pâte par petites quantités). Découper à l'emporte-pièce.  
Déposer les sablés sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 10 mn.
Tout nu !!!
Décorer les sablés avec du chocolat fondu, des vermicelles ou encore avec un glaçage.




Je me suis amusée à les "habiller" (enfin... légèrement ^o^) et ma petite gourmande n'a mangé que les bouts chocolatés !!!!

J'adore ces sablés, ils ont un bon goût de noisettes, et je n'ose imaginer d'en assembler deux avec de la pâte à tartiner... ;o)

Bonne dégustation !