jeudi 28 février 2013

Tartines avocat-crevettes

Un petite recette rapide pour l'apéro, pour changer. J'ai fait cette recette pour la St Valentin. Vite prête, facile, surtout avec deux louloutes accrochées au pantalon, parfaite !


On peut aussi mettre du saumon fumé à la place des crevettes et ajouter de petits dés de tomates, c'est joli et c'est bon (quand c'est la saison ;o)).

Pour une dizaine de bouchées :
  • 1 morceaux de baguette aux graines
  • 2 avocats mûrs
  • 1 échalote
  • le jus d'un demi citron
  • quelques gouttes de Tabasco
  • sel
  • une dizaine de crevettes roses cuites
On passe à l'action :

Couper les avocats en deux. 

Couper une moitié en petits dés et arroser de quelques gouttes de jus de citron pour éviter que les dés ne noircissent et réserver au frais.

Écraser le reste de l'avocat à l'aide d'une fourchette. Ajouter l'échalote finement hachée, le jus de citron, une ou deux gouttes de Tabasco. Saler et poivrer. Bien mélanger.

Décortiquer les crevettes (les miennes sont un peu grosses) et les couper en deux.

Couper la baguette en rondelle et les faire toaster. Les tartiner de préparation à l'avocat, puis des dés d'avocats et enfin de crevettes.

Servir de suite. 


Une petite mise en bouche qui change, bien copieuse, qui nous servi d'entrée.

Bon ap' !

mardi 26 février 2013

Tartiflette roulée

Cela faisait un moment que j'avais noté cette recette sur mon post-it "à essayer" (oui, oui, j'ai beaucoup de post-it de côté !!), mais je n'avais pas encore pris le temps.

Ce n'est pas vraiment une tartiflette, vous vous en doutez bien. Certes, il y a des pommes de terre et du reblochon, mais c'est tout ! C'est une tartiflette revisitée donc, par le créateur de moules en silicone (entre autre) Demarle.

J'ai fait un mélange pommes de terre-carottes, pour nous donner bonne conscience (si, si, on mange 5 fruits et légumes par jour :P ), mais la recette initiale ne comporte que des pommes de terre. Pensez à bien assaisonner la préparation, la mienne était trop fade à mon goût.
 
Pour 6 à 8 personnes :
  • 170 g de pommes de terre à chair ferme
  • 170 g de carottes
  • 6 œufs
  • 150 g d'oignons émincés
  • 100 g de gruyère râpé
  • sel, poivre
  • 2 tranches de jambon blanc  
  • 1/2 reblochon (j'en ai mis un entier, de 250 g)
On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Éplucher les pommes de terre et les carottes et les râper.
Dans un saladier, battre les œuf avec l'oignon émincé et le gruyère. Ajouter les légumes râpés. Saler, poivrer.
 
Verser sur une petite plaque muni d'un rebord (à defaut d'avoir la fameuse plaque Demarle !!!) et faire cuire 30 mn.
 
Couper le reblochon en fines lamelles.
 
Dès la sortie du four, retourner la "galette" sur du papier sulfurisé et décoller doucement le papier qui était dessous (attention, c'est chaud ;o)).
 
Répartir le jambon, puis les lamelles de fromage sur la surface.
 
Rouler le tout en enveloppant dans le papier sulfurisé et en serrant légèrement. Remettre au four 5 à 10 mn, pour que le fromage fonde.

Découper en tranches et déguster bien chaud !




Une présentation originale pour un repas du soir, accompagné d'une bonne salade. Par contre, cela demande un peu de disponibilité (il ne faut pas laisser la "galette" refroidir, sinon, on ne peut plus la rouler correctement).

Bon ap' !

dimanche 24 février 2013

Streusel brownies

Pour la première fois, je participe à La ronde interblog, organisée par MelleBanane, Sorcilili et Cojocano. Le principe ? Une liste est établie et chaque participant pioche une recette chez un autre participant et ainsi de suite. Une grande chaîne se met ainsi en place, on découvre de nouveaux blogs, de nouveaux goûts et tout ça dans la bonne humeur ;o)

Pour cette 35ème ronde, je vais piocher une recette dans
La cuisinerie de Nini et c'est Lilly chocolate qui me rend visite.  

Le cuisine de Nini est une cuisine au parfum d'Italie... mais pour cette ronde, j'ai choisi un grand classique, qui m'a fait très envie de suite : un brownie gourmand, surmonté d'un crumble cacaoté. Miam miam !!!
La seule modification que j'ai apportée, c'est de cuire le streusel (ou crumble) directement sur le brownie.

Pour un gâteau :
Pour le brownie :
  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de chocolat au lait
  • 160 g de beurre
  • 125 g de sucre roux
  • 2 œufs
  • 80 g de farine
  • 1 cs de cacao en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 2 poignées de noix de pécan
  • 2 CS de miel

Pour le streusel :
  • 25 g de beurre demi-sel
  • 25 g de sucre roux
  • 30 g de poudre de noisettes
  • 25 g de farine
  • 10 g de cacao
  • 2 CS de miel

On passe à l'action : Préchauffer le four à 160°C (th 5-6).

Préparer le brownie : Faire fondre 75 g de chocolat au lait et 75 g de chocolat noir, avec le beurre.

Battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, le cacao et le sel, préalablement tamisés, puis le chocolat fondu et le miel.
 
Concasser le reste du chocolat en pépites et l'ajouter à la préparation, ainsi que les noix de pécan.

Préparer le streusel : Mélanger le sucre, la farine, la poudre de noisettes et le cacao.

Ajouter le beurre en morceaux et sabler le tout.

Saupoudrer le brownie de streusel et faire cuire 35 min (perso, je l'ai cuit au moins 45 mn, donc à voir en fonction de votre four).


C'était super bon, avec des pépites fondantes à l'intérieur et du croquant à l'intérieur avec les noix et le streusel ! Je garde la recette bien précieusement :D

Allons voir ce que Lilly chocolate a trouvé chez moi...

Bonne dégustation !  

jeudi 21 février 2013

Tresse feuilletée

J'avais repéré ce tressage chez Manue, pour une magnifique brioche, et je ne m'étais pas encore lancée. En retrouvant ce même tressage, mais pour du salé, sur le sublime blog Invitations Gourmandes, il n'y a pas de doute, c'est un signe !!!!

Alors hop, en cuisine pour un dîner rapide, mais gourmand et original.


Il n'y a rien de compliqué dans le tressage, pourtant, l'effet est garanti ;o)

Pour 4 personnes :
  • 1 pâte feuilletée
  • 4 CS de coulis de tomates (j'ai mis de la sauce aubergines-poivrons)
  • 1 boîte de thon au naturel, soit 130 g égoutté
  • 1 boule de mozzarella
Pour la dorure : 
  • 1 jaune d’oeuf + quelques graines de sésame ou de pavot

On passe à l'action : Préchauffez le four à 180°C (th 6).

Sur la pâte feuilletée, tracer un rectangle de 10 cm de large avec un couteau, en appuyant légèrement, sans couper, puis découper des bandes de 2 cm de large aux extrémités du rectangle.




Étaler le coulis de tomates sur le rectangle, puis disposer le thon émietté et enfin la mozzarella coupées en tranches.


Replier en petit bout du haut du rectangle, puis rejoindre chaque extrémités de bandes de pâte vers le centre en les inclinant légèrement vers le bas, ceci jusqu'au bout.


Délayer le jaune d’œuf dans un peu d'eau et dorer la tresse. Saupoudrer de graines.

 Faire cuire 20 mn.





C'est simple, rapide, mais nous nous sommes régalés ! A varier avec d'autres garnitures et à déguster avec une petite salade.

Bon ap' !

mardi 19 février 2013

Moelleux chocolat, coeur de framboises

Voici notre dessert de St Valentin. Non pas que j'apprécie cette "fête", mais c'était juste l'occasion de manger un peu plus recherché le soir.



Je voulais du chocolat et des framboises, et je suis tombée sur un petit gâteau parfait, chez Ô délices, avec les proportions pour deux personnes. Parfait ! Du coup, je n'ai rien changé du tout... et j'ai bien fait :D

 Pour 2 personnes :
  • 60 g de framboises (surgelées) + 1 cuillère à soupe de sucre
  • 40 g de chocolat noir
  • 25 g de beurre
  • 1 œuf
  • 25 g de sucre
  • 15 g de farine
On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).


Faire chauffer les framboises et le sucre dans une casserole. jusqu'à l'obtention d'une compotée. Réserver.

Faire fondre le chocolat avec le beurre.
Séparez le blanc du jaune d’œuf. Battre le jaune avec le sucre et la farine. 
Incorporer le chocolat et le beurre fondu et bien mélanger.
  
Monter le blanc d’œuf en neige avec une pincée de sel, puis l'ajouter  à la préparation précédente.

Verser 2/3 de la préparation dans les ramequins beurrés et farinés ou des moules à muffins en silicone. Ajouter deux cuillères de compotée aux framboises et recouvrir de préparation au chocolat.

Faire cuire 8 à 10 mn et déguster tiède.



Fondant, pas trop sucré, ce petit dessert minute est excellent ! (et pour la petite histoire, la soirée et la nuit ont été bien pourries, rythmées par des hurlements d'enfants :s)

Bonne dégustation !

dimanche 17 février 2013

Il y a 1 an...

naissait ma deuxième fille. Déjà... Le temps passe tellement vite, encore plus pour un deuxième enfant j'ai l'impression.

Pas de grande fête, un petit gâteau avec les  (très) proches, en toute simplicité.

J'ai tenté mon premier gâteau "en couches", avec un mix de 3 ou 4 recettes différentes, et je dois dire que je suis assez contente du résultat.

Je vous mets quelques photos, avec les recettes à venir bientôt. Je suis un peu débordée en ce moment, et pas très en avance dans mes publications. Mais ce sont bientôt les vacances pour moi :D

Gâteau poire-chocolat, sur une base croustillante (praliné-gavottes)
Une valeur sûre, un streusel brownie
Un petit crumble pommes-caramel au beurre salé, pour petite Nénette qui ne mange pas encore de chocolat


A très vite !

samedi 16 février 2013

Filet mignon Orloff

La première fois que j'ai mangé du porc Orloff, c'était chez ma meilleure amie ;o) C'est super bon, mais je n'avais jamais tenté de le faire moi-même.

Mais comme j'essaie d'organiser un peu plus à l'avance mes menus et que, comme nous mangeons souvent la même viande, il faut trouver des recettes qui changent, j'ai pensé à ce plat. Bonne idée !!!


J'ai choisi un filet mignon (c'est pour faire croire que c'est moins calorique :P), mais vous pouvez tout à fait le faire avec un rôti de porc classique, du veau ou même de la dinde.

Pour un filet mignon de 500g :
  • un filet mignon de 500g
  • 6 tranches de bacon
  • 3 grandes tranches d'emmental (ou 6 morceaux de raclette, de comté...)
  • poivre
  • échalote
  • un peu de vin blanc
On passe à l'action : Préchauffer le four à 200°C (th 7).

Réaliser 6 entailles dans le filet mignon, assez profondément, mais sans détacher les morceaux de viande (j'ai fait mes entailles en biais, étant donné que le filet mignon est peu épais).

Dans chaque entaille, mettre une tranches de bacon pliée en deux. Au centre de chaque tranche de bacon, insérer une demi-tranche d'emmental (ou une tranche de raclette, de comté...).
Poivrer le filet mignon et le ficeler pour garder une belle forme.

Déposer le filet mignon dans un plat allant au four (si possible avec un couvercle), ajouter l'échalote et arroser d'un peu de vin blanc. 

Faire cuire 45 mn environ.


J'avais mis des pommes de terre à cuire avec. Il n'y a plus qu'à passer à table !

Bon ap' !

jeudi 14 février 2013

Jalousies aux pommes

Un petit clin d’œil, en ce jour de St Valentin, avec cette recette ! Ne me demandez pas pourquoi ces petits grillés aux pommes portent ce doux nom... je n'en sais rien :o

Je n'en avais jamais fait, alors que c'est super simple ! D'ailleurs, c'est une recette sans proportion, à faire selon les envies.


Le plus dur, c'est de faire un joli "quadrillage". Il existe d'ailleurs un petit appareil pour le faire... que je n'ai pas, vous l'aurez constaté ;o)

Pour 3 tartelettes :
  • de la pâte feuilletée (160 g de pâte maison pour moi)
  • 4 à 5 pommes
  • du beurre
  • du sucre
  • de la vanille en poudre
  • du caramel au beurre salé
  • de la confiture d'abricots
On passe à l'action :

Étaler la pâte feuilletée (si elle ne l'est pas déjà) et découper 6 rectangles de même dimension. Les réserver au frigo.

Éplucher les pommes et les couper en tout petits morceaux. Faire fondre du beurre dans une casserole, ajouter les dés de pommes et les faire revenir 2-3 minutes. Saupoudrer de sucre et de vanille et laisser caraméliser. Laisser refroidir.

Réaliser des ouvertures sur 3 rectangles de pâte.

Sur les 3 autres rectangles de pâte, étaler une cuillère de caramel au beurre salé, puis une couche de pommes cuites. Recouvrir d'un rectangle de pâte et bien souder les bords.

Replacer au frais pour 30 mn.

Préchauffer le four à 210°C (th 7).

Re-découper les bords de façon bien nette si besoin et faire cuire une vingtaine de minutes, en surveillant bien. Dès la sortie du four, badigeonner de confiture pour un joli fini.



J'ai fait cette recette au pif, le soir et finalement, c'était super bon. Hormis le visuel, on aurait dit que ces "jalousies" sortaient de chez notre boulanger-pâtissier.

Bonne dégustation !

mercredi 13 février 2013

Cooquinoa amandes-chocolat-gingembre

Je me lance dans mon premier "concours" gourmand, en toute modestie bien sûr. Sabrina, du blog "Rêve de gourmandises 2", propose un concours autour du thème "la gourmandise au naturel".

A la clé, un coffret "Mater'happy", sur le thème "maman gourmande", qui contient des petites gourmandises, des boissons (thé, chocolat) et des activités créatives à faire avec les enfants. J'adore ce concept !!!


Je vous propose donc des cookies (ben oui, on a dit gourmand !!) au quinoa (bio même), chocolat, amandes et gingembre

Pour une vingtaine de cookies :
  • 50 g d'amandes + 50 g de sucre
  • 70 g de quinoa cru
  • 120 g de beurre mou
  • 80 g de cassonade + 50 g de sucre blanc
  • 1 oeuf
  • 180 g de farine
  • 1/2 paquet de levure
  • 1 cc de gingembre en poudre
  • 70 de pépites de chocolat
On passe à l'action :

Préparer les amandes caramélisées : mettre les 50 g de sucre dans une casserole, avec un tout petit peu d'eau (juste pour mouiller le sucre) et faire cuire jusqu'à obtention d'un caramel clair. Hors du feu, ajouter les amandes et bien les enrober de caramel. Étaler sur du papier sulfurisé et laisser durcir.
Concasser en gros morceaux à l'aide d'un couteau.

Faire cuire le quinoa dans de l'eau non salée. Égoutter et laisser refroidir.    

Battre les sucres avec le beurre jusqu'à l'obtention d'une crème. Ajouter l’œuf et fouetter vivement. 

Ajouter en plusieurs fois a farine, préalablement mélangée avec la levure et le gingembre.

Ajouter le quinoa refroidir, les pépites de chocolat et les pépites d'amandes. Bien mélanger.

Laisser au frais 30 mn (mon mélange était assez collant).     

Préchauffer le four à 210°C (th 7).

poser des petits tas de pâte sur du papier sulfurisé à l'aide de deux cuillères, en les espaçant. Faire cuire 15 à 20 mn en surveillant bien (je vous conseille de faire cuire les plaques une par une, à moins d'avoir un four à chaleur tournante).


J'aime bien le petit gout qu'apporte le quinoa (mon homme n'a pas été convaincu...). Par contre, le gingembre n'est pas assez présent je trouve, à tester avec du gingembre confit pourquoi pas !

Ils sont rester moelleux, un peu collants même si on les superpose, mais ils étaient savoureux.

Croisons les doigts, le concours est ouverte jusqu'au 17 février (date au combien importante chez nous, je vous en reparlerai prochainement ;-)).

Bonne dégustation !

lundi 11 février 2013

Baguette viennoise (nature ou pépites de chocolat)

J'avais noté cette recette sur un morceau de papier il y a un moment déjà, sans l'avoir jamais réalisée. Et voilà chose faite, deux fois en deux semaines !

La première fois, j'ai fait ces baguettes viennoises nature. Nous avons été conquis, la mie était douce, parfaite ! J'ai récidivé en ajoutant des pépites de chocolat, miam miam. 


J'ai ainsi testé mes empreintes à baguettes, mais il faut que j'investisse dans une incisette, pour réaliser une coupe bien nette de ma pâte.
Le seul hic, c'est que je ne sais plus au j'ai pris cette recette, donc si vous la reconnaissez, faites-mois signe !

Pour 4 baguettes :
  • 320 g de lait
  • 1 cube de levure fraîche
  • 20 g de sucre (ou plus si vous aimez plus sucré)
  • 500 g de farine
  • 1 cc de sel
  • 60 g de beurre en morceaux
  • des pépites de chocolat (facultatif)
On passe à l'action :

Au thermomix : Mettre le lait et la levure émiettée et programmer 37°C / 2 mn / vit 2.

Ajouter le sucre, la farine, le sel et le beurre et programmer 3 mn / pétrin. La pâte est très collante. Laisser lever 30 mn dans le bol.

Déposer la pâte sur un plan de travail fariné et la dégazer avec le poing. Incorporer les pépites de chocolat. Découper la pâte en 4 morceaux égaux. 

Aplatir chaque morceaux avec la paume de la main en un rectangle. Rabattre les deux côtés les plus grands vers le centre et aplatir la jointure. Former la baguette en roulant le nouveau rectangle obtenu (je ne sais pas si je suis très claire, désolée, je n'ai pas pris de photo).

Déposer dans des empreintes à baguettes (si vous en avez bien sur ;o) et laisser lever, recouvert d'un torchon, 45 mn.

Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Badigeonner les baguettes de lait et faire des entailles avec une incisette (ou une lame de rasoir).

Faire cuire 18-20 mn

A la machine à pain : Mettre tous les ingrédients, sauf le chocolat, dans la cuve, en commençant par le liquide. Lancer le programme pâte et laisser doubler de volume.


Déposer la pâte sur un plan de travail fariné et la dégazer avec le poing. Incorporer les pépites de chocolat. Découper la pâte en 4 morceaux égaux. 

Aplatir chaque morceaux avec la paume de la main en un rectangle. Rabattre les deux côtés les plus grands vers le centre et aplatir la jointure. Former la baguette en roulant le nouveau rectangle obtenu (je ne sais pas si je suis très claire, désolée, je n'ai pas pris de photo).

Déposer dans des empreintes à baguettes (si vous en avez bien sur ;o) et laisser lever, recouvert d'un torchon, 45 mn.

Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Badigeonner les baguettes de lait et faire des entailles avec une incisette (ou une lame de rasoir).

Faire cuire 18-20 mn




Le clan des pépites de chocolat contre le clan nature... pas facile de choisir... mais tout a été mangé !

Bon ap' !