mardi 30 juillet 2013

Nougat maison

J'avais dans l'idée de réaliser un entremets à la mousse de nougat pour l'anniversaire de mon aînée. Je voulais être sûre de retrouver le goût du nougat... alors je me suis dit que j'allais le faire moi-même !
C'est dans un ouvrage de la collection Marabout-chef, A l'Italienne,  que j'ai trouvé mon bonheur... J'ai seulement modifié les proportions de fruits secs et ajouté des noisettes.


Le nougat n'est pas vraiment difficile à réaliser... si vous avez un thermomètre de cuisson ;) J'ai d'abord voulu tenter sans... et j'ai finalement bien fait d'attendre d'en avoir reçu un, la cuisson aurait été trop périlleuse et certainement ratée !!!
Pour un gros gros nougat ;) :
  • 80 g d'amandes
  • 80 g de noisettes
  • 80 g de pistaches
  • 175 g de miel 
  • 300 g de sucre
  • 2 cs d'eau
  • 1 blanc d’œuf
  • papier azyme ou, à défaut, du papier sulfurisé (nettement moins pratique, mais je n'avais que ça)
On passe à l'action :
Préchauffer le four à 180°C (th 6), puis faire torréfier les amandes, les noisettes et les pistaches pendant 10 minutes, en remuant à mi-cuisson. Maintenir au chaud.
 
Tapisser un moule à cake d'une feuille de papier azyme.

Mettre le miel, le sucre et l'eau dans une casserole, sur feu doux, pour faire fondre le sucre, puis porter à ébullition jusqu'à ce que le mélange atteigne 164°C (ou 145°C pour un nougat plus tendre, voir en bas de l'article).

Quand la température atteint 140 °C, monter le blanc d’œuf dans un récipient supportant la chaleur.

Quand le mélange miel-sucre à atteint 164°C (c'est un peu long !!) (ou 145°C pour un nougat plus tendre), le verser progressivement sur le blanc monté tout en continuant de battre (attention aux brûlures).
Ajouter les fruits secs, en continuant de mélanger.

Verser rapidement la préparation dans le moule à cake et laisser refroidir avant de démouler.




Je suis contente, c'était super bon !!!! Un peu collant et difficile à couper, mais il n'y a pas photo avec du nougat industriel ! Reste à trouver du papier azyme, comestible ;)
Deuxième version réalisée pour Noël, avec une cuisson du blanc à 145°C : parfait !!!

Bonne dégustation !

dimanche 28 juillet 2013

Bavarois poires-carambars

C'est le second dessert que j'avais préparé pour le repas entre amis, avec le Trianon. J'avais envie de tester la mousse aux carambars, étant donné que trois paquets dormaient dans mon placard ;)


Sur une base de biscuit-cuillère, j'ai réalisé une mousse à la poire, puis une mousse aux carambars, à base de mascarpone, un peu dans l'esprit de la mousse à la noix de coco.

Pour 12-15 parts
Pour le biscuit-cuillère (d'après Mercotte) :
  • 120 g de blancs d’œufs (3 à 4 œufs)
  • 70 g de sucre en poudre
  • 65 g de jaunes d’œufs (2 à 3 œufs)
  • 40 g de farine
  • 40 g de fécule de maïs
 Pour la mousse à la poire :
  • 300 g + 150-200 g de poires au sirop (si elles sont fraîches, il faudra les pocher) (conserver un peu de sirop)
  • 50 g de sucre
  • 2 g d'agar-agar
  • 20 cl de crème liquide entière
Pour la mousse aux carambars :
  • 10 cl de lait
  • 20 carambars
  • 2 g d'agar-agar
  • 200 g de mascarpone
  • 3 blancs d'oeufs
Pour la déco :
  • spéculoos
  • carambars
  • poires...
On passe à l'action :
Préparer le biscuit : Préchauffer le four à  200°C (th 6-7).

Monter les blancs en neige, en ajoutant le sucre petit à petit dès qu’ils commencent à mousser. 

Incorporer délicatement les jaunes à l'aide d'une spatule.

Ajouter avec précaution la farine et la fécule tamisées.

Étaler la préparation sur une plaque allant au four, préalablement recouverte de papier sulfurisé. Lisser et enfourner environ 10 mn.

Retourner la plaque sur un torchon propre et retirer délicatement la feuille de papier sulfurisé. Laisser refroidir.

Pour mon gâteau final, j'ai utiliser un cadre de 20 cm sur 30 cm. Du coup, je me suis servie d'un cadre un peu plus grand pour "mouler" mon biscuit cuillère avant cuisson (il restera ainsi de délicieuses chutes !!!)

Découper le biscuit à la dimension du cadre et le placer à l'intérieur (j'ai beurré les côtés du cadre et mis des bandes de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage).


Préparer la mousse à la poire : Mixer 300 g de poires très finement. Les mettre dans une casserole, avec le sucre et l'agar-agar et faire bouillir 2 mn (très important pour que l'agar-agar développe son pouvoir gélifiant. Avec de la gélatine, il faudra d'abord les faire ramollir dans de l'eau froide, avant de les diluer dans le mélange poire-sucre chaud).

Monter la crème liquide très froide en chantilly et l'incorporer délicatement aux poires.

A l'aide d'un pinceau, imbiber le biscuit d'un peu de sirop de poires et verser la mousse. Mettre 2h au frais.

Découper les 150-200 g de poires restants en cubes et les disposer sur la mousse de poires refroidie.



Préparer la mousse aux carambars : Mettre deux cuillères à soupe de lait de côté et faire fondre les carambars dans le reste du lait. 

Délayer l'agar-agar dans les 2 cuillères à soupe de lait.

Quand le mélange est lait-carambars est lisse, ajouter l'agar-agar et porter 2 mn à ébullition.

Hors du feu, ajouter la mascarpone.

Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Recouvrir la mousse de poires, lisser et remettre 2h au frais.

Présentation : Peu avant de servir (pas plus de 2-3h avant), retirer délicatement le cadre et ôter les bandes de papier sulfurisé.



Entourer l’entremets de spéculoos et le faire tenir à l'aide d'un ruban. On peut aussi mettre des biscuits-cuillères coupés en deux.


Ajouter des poires en lamelles, des morceaux de carambars mixés, des gavottes émiettées... selon l'inspiration ;) et conserver au frais jusqu'au moment de servir




J'ai encore des progrès à faire, mais je suis plutôt contente du résultat. C'était frais et pas trop lourd, parfait par ce temps chaud !!

Bonne dégustation !

vendredi 26 juillet 2013

Gratin de courgettes au quinoa et comté

Voilà le genre de recette ultra rapide qu'il faut avoir sous la main !!!! C'est comme pour le risotto, c'est la recette d'été que je fais les jours où j'ai la flemme de cuisiner et que je veux quand même régaler la p'tite famille...


Cela me rappelle une recette qu faisait ma grand-mère, à base de riz et de courgettes. On verse tous les ingrédients dans un plat, et ça cuit tout seul !!!! Ici, c'est une version encore plus rapide que je vous propose, avec du quinoa, cette délicieuse graine au petit goût de noisette, riche en protéines. Et c'est grâce à Ottoki que j'ai découvert cette recette gourmande. Je vous donne ma version un peu allégée.

Pour 6 personnes :
  • 80 g de comté 
  • 600 g de courgettes 
  • 300 g d'eau + 1/2 (voire 1/4 même) de bouillon cube
  • 2 œufs
  • 100 g de crème liquide
  • 100 g de quinoa rincé
  • poivre  
On passe à l'action : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Au thermomix : Mettre tout les ingrédients dans le bol (les courgettes et le comté coupés en morceaux) et mixer 10 sec / vit 6.

Verser dans un plat à gratin (en silicone, pour le démouler) et faire cuire 45 mn. 

Traditionnel : Râper les courgettes et le comté avec une râpe à gros trous.

Fouetter les œufs avec la crème, puis ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger.

Verser dans un plat à gratin (en silicone, pour le démouler) et faire cuire 45 mn. 


Avec une viande grillée, du poisson ou nature, ou encore en rajoutant du surimi à l'intérieur pour un repas complet, c'est délicieux.

Bon ap' !

mercredi 24 juillet 2013

Cookies citron-chocolat noir

Une petite recette rapide, je cours après le temps en ce moment !!! En achetant des citrons pour une tarte meringuée, je me suis dit qu'ils se marieraient bien avec du chocolat corsé.


Alors je suis partie sur le base des cookies NY, et zou, du citron et des pépites de chocolat, et voilà de quoi grignoter !

Pour une vingtaine de cookies :
  • 120 g de beurre  mou
  • 50 g de sucre blanc
  • 50 g de cassonade
  • 1 citron jaune non traité
  • 1 œuf
  • 200 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 80 g de pépites de chocolat noir
On passe à l'action : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7)
Zester le citron puis recueillir le jus.

Battre le beurre et les sucres jusqu'à obtention d'une consistance crémeuse.
 
Ajouter le jus de citron, le zeste émincé et les œufs et bien mélanger.
 
Ajouter la farine préalablement mélangée à la levure, puis les pépites de chocolat.
 
Former des petits tas de pâte, en les espaçant, et enfourner pour une dizaine de minutes.



Des petits biscuits tout simples, mais bien gourmands. Le citron s'invite en bouche dans un second temps, délicatement, et vient contrasté avec le goût plus marqué du chocolat.

Bonne dégustation !

dimanche 21 juillet 2013

Trianon

Voilà un dessert que j'avais apporté lors d'un repas entre amis. J'avais repéré sur le net ce délicieux gâteau, aussi appelé Royal : un biscuit amande, un croustillant au praliné et une mousse au chocolat.


La plupart du temps, la mousse au chocolat est faite avec de la crème fouettée, mais je ne suis décidément pas fan (faudra quand même que j'essaie un jour ;) ), alors je l'ai faite à base d’œufs, comme à mon habitude. Il fait trop chaud pour manger du chocolat ??? Non, non, il ne fait jamais trop chaud pour succomber ;)

Pour 6 à 8 personnes :
Pour le biscuit aux amandes (d'après Invitations Gourmandes) :
  • 2 œufs
  • 60 g de sucre en poudre
  • 40 g de poudre d’amande
  • 2 CS de farine
  • 30 g de beurre fondu 
  • 1/2 cc de levure chimique
Pour le croustillant :
  • 130 g de chocolat (mélange noir et lait)
  • 8 crêpes dentelle
  • 80 g de praliné
Pour la mousse au chocolat :
  • 200 g de chocolat (noir et lait)
  • 3 jaunes d’œufs
  • 4 blancs d’œufs
On passe à l'action :
Préparer le biscuit aux amandes : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Fouette les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter la farine préalablement mélangée à la levure, la poudre d'amandes et le beurre fondu. Bien mélanger.

Verser la préparation au fond d’un moule à charnière de 24 cm beurré et faire cuire 15 mn. Démouler et laisser refroidir.


Préparer le croustillant : Faire fondre le chocolat, puis ajouter le praliné et bien mélanger.

Incorporer les crêpes dentelle écrasées et recouvrir le biscuit.

Laisser prendre au frais (1h minimum).

Préparer la mousse au chocolat : Monter les blancs en neige fermes.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde. Incorporer vivement les jaunes.

Ajouter une grosse cuillère à soupe de blanc dans le chocolat, pour détendre le mélange, puis incorporer progressivement et délicatement le reste des blancs montés en neige.

Laisser prendre 30 mn au frais, puis recouvrir le biscuit (préalablement remis dans un cercle de 22 cm (soit un peu plus petit que le moule de cuisson, car le biscuit se rétracte) dont les bords auront été beurrés et recouverts de bandes de papier sulfurisé) avec la mousse. Faire éventuellement des traits avec une fourchette et replacer au frais 2h au moins.


Au moment de servir, saupoudrer de cacao amer (je n'en ai pas mis) et de crêpes dentelle émiettées.





Ce dessert a bien plu, notamment le croustillant, bien épais. Du coup, mon homme m'en a redemandé pour l'anniversaire de notre "grande"...

Bonne dégustation !

jeudi 18 juillet 2013

Tartelettes au citron meringuées

Voilà enfin la tarte au citron, que je devais préparer avec ces citrons-là... J'ai enfin pu la partager avec la personne à qui elle était initialement destinée, et qui adore la tarte au citron.
Elle n'est pas très belle, j'aurai du faire ma meringue habituelle, mais elle a visiblement plu, et c'est là l'essentiel ;)



Je l'ai préparé en format mini (oui, 3, c'est un peu tordu mais bon...), pour qu'il ne nous reste pas une demi tarte à finir à deux... Bien sûr, j'ai tout fait au thermomix, mais je vous mets aussi la version traditionnelle !
La pâte était bien croquante, la crème acidulée sans être trop acide, et la meringue, bien que raplapla, croquante sur le dessus et moelleuse à l'intérieur.



Pour trois tartelettes :
Pour la pâte :
  • 125 g de farine
  • 30 g de sucre glace
  • 70 g de beurre
  • 1 jaune d’œuf
  • 3 CS de lait
Pour la crème au citron :
  • 1 citron non traité (jus et 1 cc de zeste, ou plu selon les goûts)
  • 70 g de sucre
  • 40 g de beurre
  • 1 œuf + 1 jaune
Pour la meringue :
  • 2 blancs d’œufs (ceux non utilisés pour la pâte et la crème)
  • le même poids de sucre glace
On passe à l'action :
Préparer la pâte :  
Au thermomix : Mettre tous les ingrédients dans le bol. programmer 30 sec/ fonction épi. Former une boule et réserver 1h minimum au frais, emballé dans du film plastique.
A la main : Mélanger la farine et le sucre. Creuser un puits et ajouter le beurre en morceaux. Travailler du bout des doigts, puis ajouter le jaune d’œuf et le lait. Mélanger rapidement pour obtenir une pâte homogène. Filmer et réserver au moins 1h au frais.
Cuisson de le pâte : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).
Étaler la pâte, en farinant légèrement le plan de travail. Garnir les moules à tartelettes beurrés généreusement et piquer le fond avec une fourchette. 
Recouvrir  d'un morceau de papier sulfurisé puis de légumes secs, ou improviser !!!! (afin d'éviter la pâte de gonfler et de se déformer à la cuisson).

Cuire 10 mn, puis baisser à 180°C (th 6) pendant 5 mn. Ôter les poids et le papier sulfurisé et faire cuire à nouveau 5 mn, pour que la pâte colore (truc de cuisson d'Isabelle)


Démouler et laisser refroidir.

Préparer la crème au citron :
Au thermomix : Mettre les zestes de citron dans le bol et les mixer 5 sec / vit 7 (je zappe cette étape étant donné que je récupère mes zestes à l'aide d'une râpe à main). 
Ajouter le jus de citron et le beurre et programmer 2 mn / 60°C / vit 2.
Ajouter les œufs et régler 6 mn / 80°C / vit 2.
Garnir les fonds de tartelettes et laisser prendre au frais.

A la casserole : Émincer finement les zestes de citron.
Fouetter vivement les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le jus de citron et les zestes. 
Faire épaissir sur feu doux en mélangeant sans cesse.
Couper le feu et ajouter le beurre. Bien mélanger et garnir les fond de tartelettes. Laisser prendre au frais.

Préparer la meringue :
Monter les blancs en neige puis incorporer progressivement le sucre glace, en continuant de battre les blancs.
Mettre dans une poche à douille et garnir les tartelettes.

 Préchauffer le four à 180°C (th 6) et faire colorer la meringue une dizaine de minutes. Adaptez la cuisson en fonction de vos goûts : meringue croquante ou moelleuse !





C'est toujours un plaisir de cuisiner pour mes proches, et si cela peut apporter un peu de réconfort, aussi minime soit-il, alors c'est encore mieux...

Bonne dégustation !

mardi 16 juillet 2013

Madeleines chocolat blanc- groseilles

Des groseilles à foison et la flemme de faire des confitures... Envie d'une petite douceur colorée et acidulée...Et hop, une tournée de madeleines !


J'ai mis une touche de chocolat blanc, pour adoucir l"acidité des groseilles. Pour ceux qui ne court pas après le chocolat blanc, soyez rassurés, le goût n'est pas très marqué.

Pour une quinzaine de madeleines :
  • 3 œufs
  • 70 g de sucre
  • 100 g de chocolat blanc
  • 80 g de beurre
  • 180 g de farine
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 100 g de groseilles 
On passe à l'action :

Fouetter vivement les œufs et le sucre.

Faire fondre le chocolat blanc avec le beurre, et verser sur le mélange oeufs-sucre.

Ajouter la farine préalablement mélangée à la levure et bien mélanger.

Ajouter les groseilles et mélanger délicatement pour ne pas les briser. Laisser 1h au moins au frigo.

Préchauffer le four à 220°C (th 7-8).

Répartir la pâte dans des empreintes à madeleines et faire cuire 5 mn à 240°C puis baisser à 200°C (th 6-7) et poursuivre la cuisson 6 à 8 mn.




Les filles ont bien aimé, malgré la note acidulée !! Le chocolat blanc apporte une note toute douce. Le groseillier donne à plein... chouette :)

Bonne dégustation !

dimanche 14 juillet 2013

Gâteau chocolat-coco, miroir ananas

Après une première expérience de "gâteau à étages", ici, j'ai eu envie de recommencer... et je ne m'en lasse plus !!! Je me suis donc proposée d'apporter le dessert lors d'un repas familial.


J'étais partie sur l'idée d'une mousse à la noix de coco, quelques choses de frais et de léger (en bouche bien sûr ;) ). Du coup, j'ai proposé à mes hôtes un gâteau au chocolat surmonté d'un croustillant à la noix de coco, d'une mousse à la noix de coco, et d'un miroir à l'ananas, pour apporter un peu de couleur. Et rassurez-vous, ce n'était pas lourd du tout !!!

Pour 6 personnes :
Pour le biscuit :
  • 60 g de chocolat
  • 60 g de beurre
  • 2 œufs, jaune et blanc séparés
  • 60 g de sucre
  • 40 g de farine
  • 40 g de poudre d'amandes
Pour le croustillant coco :
  • 10 crêpes dentelle
  • 100 g de chocolat blanc
  • 20 g de noix de coco râpée
Pour la mousse (Aud'à la cuisine) :
  • 200 ml de lait de coco
  • 1 cc rase d'agar-agar
  • 240 g de fromage blanc
  • 40 g de sucre
  • 2 blancs d’œufs
Pour le miroir : 
  • 200 ml de jus d'ananas
  • 1 cc rase d'agar-agar
On passe à l'action
Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 160°C (th 5-6).

Faire fondre le chocolat avec le beurre et lisser le mélange.

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter le chocolat fondu, puis la farine et le poudre d'amandes. 

Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement au mélange précédent.

Verser dans un moule (à charnière, ce sera plus facile et de préférence un peu plus grand que le moule qui servira pour le montage) (24 cm pour moi) beurré et faire cuire 20 à 25 mn.

Démouler et laisser refroidir.


Préparer le croustillant : Faire fondre le chocolat et lisser le mélange.

Écraser les crêpes dentelle et les mélanger au chocolat fondu, puis ajouter la noix de coco râpée.

Répartir sur le mélange et laisser durcir au frais.


Préparer la mousse : Délayer l'agar-agar dans le lait de coco et porter le mélange à ébullition. Laisser bouillir 2 mn.

Incorporer le fromage blanc et le sucre et bien mélanger.

Battre le blanc en neige très ferme et l'incorporer délicatement au mélange précédent.

Replacer le biscuit dans un moule à charnière sans fond (22 cm ici), croustillant au dessus. Verser la mousse et lisser le dessus.

Je beurre mon moule et je mets des bandes de papier sulfurisé pour avoir des bords bien nets, à défaut d'avoir du rhodoïd.

Laisser au moins 2 h au frais.

Préparer le miroir : Délayer l'agar-agar dans le jus d'ananas et porter à ébullition. Laisser bouillir 2 mn.

Laisser tiédir et verser délicatement sur la mousse.

Remettre au frais pour 2h.

Lorsque le miroir s'est solidifié, retirer le moule, puis les bandes de papier et décorer le gâteau. Maintenir au frais jusqu'au moment de servir.


Pour la petite histoire, cela a failli tourner au drame et le gâteau à la poubelle avant le repas :/ Mon moule n'était pas assez serré contre mon gâteau et le miroir s'est répandu partout... le gâteau au chocolat pataugeait dedans... J'ai enlevé tout le liquide et recommencé le miroir, désespérée et prête à courir à la pâtisserie du coin...
Finalement, pas de souci, c'était juste délicieux !!!! D'autres desserts de ce type ne devrait pas tarder...

Bonne dégustation !

vendredi 12 juillet 2013

Saumon au lait de coco

Je fais une fixation en ce moment sur le lait de coco... Ne cherchez pas !!!! Je voulais faire une sauce pour du poisson avec, mais je ne suis pas très à l'aise avec le sucré-salé... J'ai déniché une jolie recette chez Gridelle. Exactement ce que je cherchais : du saumon avec une belle sauce aux légumes, et un délicieux goût de noix de coco.


J'ai un peu modifié la recette, en doublant les quantités de sauce et en ajoutant du curcuma. C'était parfait. En plus, si vous avez peu de temps devant vous, utilisez des légumes surgelés !

Pour 2 personnes :
  • 2 pavés de saumon 
  • 1/2 poivron rouge 
  • 1 échalote  
  • 300 g de champignons de Paris
  • 200 ml de lait de coco  
  • 200 ml de crème liquide 
  • sel, poivre, curcuma
  • huile d'olive
On passe à l'action :

Émincer finement l'échalote et la faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Couper le poivron en cubes et les champignons en lamelles et les ajouter à l'échalote. Réserver.

Dans la même poêle, faire cuire le saumon dans un filet d'huile d'olive.

Pendant ce temps, faire chauffer le lait de coco et la crème. Assaisonner et porter à ébullition. Ajouter les légumes et servir avec le saumon grillé.
 



J'ai servi le poisson avec du riz, nous nous sommes régalés ! Merci pour ce joli voyage Gridelle ;) J'ai à présent toujours du lait de coco dans mes placards...

Bon ap' !