lundi 30 septembre 2013

Lasagnes au poulet et aux aubergines

Je me creuse toujours un peu la tête lorsque je reçois pour proposer des recettes qui sortent de l'ordinaire et plairont à mes convives. Des filets de poulet qui attendent dans le frigo, des aubergines qui patientent dans la corbeille, et hop, c'est parti pour des lasagnes !


C'est le genre de plat qui plait en général et qui permet de rester à table ;) Elles se préparent en avance et cuisent tranquillement pendant l'apéro !

Pour 6 personnes :
Pour la béchamel :
  • 250 g de lait
  • 20 g de beurre
  • 25 g de fécule de maïs
  • sel, poivre
Pour la garniture :
  • 600 g de filet de poulet
  • 1 échalote
  • 2 aubergines
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 boules de mozzarella
  • une dizaine de plaques de lasagnes sèches (en fonction de votre plat)
  • du gruyère râpé
  • sel, poivre
  • huile d'olive
On passe à l'action
Préparer la béchamel : Au thermomix : Mettre tous les ingrédients dans le bol et programmer 10 mn / 90° / vit 3.

A la casserole : Mettre le lait, le beurre et la farine dans une casserole. Faire chauffer sans cesser de remuer jusqu'à épaississement. Assaisonner.


Préparer la garniture :  Couper le poulet en fines lamelles (il faut vraiment que les morceaux soient petits, les miens étaient un peu trop gros, ce n'était pas très pratique) et le faire revenir dans un peu d'huile jusqu'à ce que la viande soit bien dorée. Réserver.

Émincer l'échalote. Laver l'aubergine et éplucher une lamelle sur deux. La couper en deux, dans le sens de la longueur, puis à nouveau en deux, et enfin en lamelles. Faire revenir les légumes dans un peu d'huile, déglacer avec le vin blanc. Assaisonner, couvrir et laisser cuire une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.

Couper les mozzarella en cubes.

Montage : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Répartir un peu de béchamel au fond d'un plat à gratin, puis tapisser d'une couche de feuilles à lasagnes. Ajouter la moitié du poulet et des aubergines, puis une boule de mozzarella.

Recouvrir de plaques de lasagnes, puis du reste de poulet, des aubergines et de mozzarella.

Recouvrir de plaques de lasagnes, puis napper de béchamel et de fromage râpé.

Faire cuire 30 mn.



Une recette qui change des lasagnes traditionnelles, relativement légère et délicieuse...

Bon ap' !

samedi 28 septembre 2013

Moelleux au coeur de poire

Je ne sais pas faire les crêpes, si, si, je vous assure ! Pas de souci pour faire la pâte, mais au moment de les cuire, le désastre !!!! Et là, vous vous demandez le rapport avec des gâteaux au chocolat ^^ Et bien quand nous voulons des crêpes, nous allons les manger chez ma maman, qui est la reine des crêpes :p mais qui  horreur de ça !!! Alors je lui ai concocté une petite recette rien que pour elle...


Je vous avait déjà proposé des petits moelleux aux Michokos et à, la framboise, voici ceux au cœur de poire. Miam !

Pour 6 parts :
  • 100 g de chocolat
  • 80 g de beurre
  • 2 œufs, jaune et blanc séparés
  • 30 g de sucre
  • 30 g de farine
Pour le cœur de poire :
  • 1 poire
  • 10 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
On passe à l'action :  Préchauffer le four à 190°C (th 6-7).

Éplucher la poire et la couper en petits morceaux. Faire fondre le beurre et y faire dorer les morceaux de poire. Saupoudrer de sucre et faire légèrement caraméliser. Réserver.

Faire fondre le chocolat avec le beurre et lisser le mélange.

Faire blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre.

Ajouter la farine, en alternance avec le chocolat fondu, et bien mélanger.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent.

Verser la moitié de la préparation au chocolat dans des moules à muffins en silicone, mettre quelques morceaux de poire, puis recouvrir de préparation au chocolat.

Faire cuire 10 mn.


Et accompagné d'une petite boule de sorbet aux poires, cela doit être encore meilleur !!!!

Bonne dégustation !

jeudi 26 septembre 2013

Mousse de mascarpone à la figue

Un pot de mascarpone qui attend dans le frigo, et une extrême envie de douceur... Voilà comment est né ce dessert. Une touche de croquant avec quelques noix de pécan, et une touche fruitée avec des morceaux de figue fraîche.


Un dessert aux couleurs de l'automne, car malgré le soleil - bien agréable -  de ces derniers jours, c'est bien l'automne qui a pointé le bout de son nez...

Pour 4 personnes :
  • 2 figues fraîches
  • 2 œufs, jaune et blanc séparés
  • 40 g de sucre
  • 200 g de mascarpone
  • quelques biscuits secs (spéculoos, petits beurre)
  • une poignée de noix de pécan (ou noisettes, amandes, noix)
On passe à l'action : Laver les figues, les couper en morceaux et les faire compoter doucement, en mélangeant régulièrement. Réserver.

Fouetter  les jaunes d’œufs avec le sucre, puis ajouter le mascarpone et battre à nouveau, jusqu'à obtention d'un mélange homogène.

Monter les blancs en neige, et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Écraser grossièrement les biscuits. Concasser les noix.

Répartir les biscuits au fond des verrines, puis ajouter quelques morceaux de noix. Verser la moitié de la mousse au mascarpone, puis la compotée de figues, et à nouveau le mélange au mascarpone.

Réserver au moins 2h au frais.




Une verrine bien agréable, à la fois toute douce et croquante ! Les filles n'ont pas laissé leur part :) 

Bonne dégustation !

mardi 24 septembre 2013

Pilons de poulets marinés grillés

Mon plan de travail n'est pas très grand... mais bien encombré !!!! J'avais investi il y a quelques temps dans une friteuse sans huile, l'Actifry de Seb. Je ne m'en sers pas souvent :/ Alors j'essaie de l'utiliser davantage, et comme j'avais acheté des pilons de poulet, c'était l'occasion !

Bien sûr, il est possible de faire cuire le poulet au four traditionnel. L'avantage de l'Actifry, c'est que le poulet caramélise de façon uniforme vu qu'il est mélangé tout au long de la cuisson.

Pour 2 à 3 personnes :
  • 1 CS de miel
  • 1 CS de sauce anglaise
  • 1 CS d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • 6 à 8 pilons de poulet (sans la peau) 
On passe à l'action :

Mélanger le miel, la sauce anglaise et l'huile. Saler et poivrer. 

Enduire généreusement les pilons de poulet et laisser au frais 30 mn.

Faire cuire 15 mn dans l'Actifry préchauffer ou une vingtaine de minutes dans un four préchauffé à 200°C (en retournant le poulet à mi-cuisson).


J'avais servi les pilons grillés avec des pommes de terre au four et des aubergines à la sauce tomate. Un délice !

Bon ap' !

dimanche 22 septembre 2013

Macarons au chocolat corsé et macarons aux Carambars

Avec la rentrée, je ne suis pas très présente sur le blog en ce moment, et j'en suis désolée. J'ai beaucoup de recettes en retard, celle-ci date déjà de fin août... Une nouvelle recette de macarons, même deux : une ganache au chocolat corsé, et une autre avec ces délicieux bonbons au caramel !


Pour une quarantaine de macarons (soit 80 coques) (recette de Mercotte):
  • 150 g de poudre d'amandes (torréfiée 10 mn à 150°C ou non)
  • 150 g de sucre glace
  • 50 g + 50 g de blancs d’œufs, séparés depuis 2-3 jours, et mis à température ambiante 1 ou 2h avant
  • 50 ml d'eau
  • 150 g de sucre en poudre + 15 g (facultatif)
Pour la ganache au chocolat :
  • 120 g de bon chocolat corsé
  • 50 g de crème liquide
  • 20 g de beurre
 Pour la ganache aux Carambars :
  • 100 g de crème liquide
  • 20 carambars au caramel
 On passe à l'action :
Préparer les coques : Mixer rapidement le sucre glace et la poudre d'amandes et tamiser le mélange. Réserver.

Préparer un sirop, en portant à ébullition l'eau et 150 g de sucre.  Dans le même temps, monter 50 g de blanc en neige, en incorporant 15 g de sucre lorsqu'ils commencent à mousser.
Lorsque le sirop atteint 118° C (ou 114 ou 117 ;) ), le verser en un mince filet sur les blancs en neige, tout en continuant de fouetter. Battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse (40°C : chaud au doigt sans être brûlant) puis incorporer les 50 g de blancs d’œuf restants (mélanger juste le temps de bien amalgamer) : la préparation doit former un "bec d'oiseau" lorsqu'on la soulève.

Verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans cette meringue et macaronner : mélanger de bas en haut, en soulevant bien la pâte, sans avoir peur de casser les blancs. La pâte est brillante, homogène et doit former un "ruban" en retombant (et non des "paquets") sans être trop liquide.

Remplir une poche munie d'une douille lisse, bien chasser l'air et former des petits tas (on peut s'aider d'un gabarit pour avoir des macarons uniformes) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 140°C (th 3-4) avec la grille vide à l'intérieur, déposer la plaque avec les coques dessus, puis faire cuire 15 mn.
A la sortie du four, déposer le papier sulfurisé sur une surface froide puis décoller doucement les coques, qui ne doivent plus coller (sinon, c'est qu'elles manquent de cuisson).

Préparer la ganache au chocolat : Concasser le chocolat.

Faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat. Laisser 5 mn, puis lisser le mélange.

Ajouter le beurre, bien mélanger et laisser prendre au frais.


Préparer la ganache aux carambars : Couper les carambars en petits morceaux. Les faire fondre dans la crème sur feu doux.

Bien mélanger puis laisser prendre au frais.


Garnir les macarons et laisser au frigo jusqu'au lendemain.




C'est toujours un plaisir de régaler mes amis avec ces petits douceurs... J'ai la chance d'avoir des super amis, des vrais, alors, je ne perd jamais une occasion de leur dire à ma manière...

Bonne dégustation !

jeudi 19 septembre 2013

Mini-cake pomme-chocolat

Ma grande a fait son entrée à l'école... Une grande étape... qui lui plaît énormément (et non, je n'ai pas versé ma larme en la laissant le premier jour :p ) !! Du coup, j'aime bien lui préparer ses goûters moi-même !


Les mini-cakes sont bien pratiques. Le format est idéal, vite glissé dans le sac et on peut varier les parfums. Aujourd'hui : un mélange pommes-chocolat...
Pour 12 mini-cakes ou un cake de petite dimension :
  • 2 œufs
  • 80 g de cassonade
  • 120 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 90 g de beurre fondu
  • 1 ou 2 pommes
  • 70 g de chocolat en pépites

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Fouetter les œufs avec le sucre, puis ajouter la farine, préalablement mélangée à la levure.

Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.

Ajouter les pommes coupées en petits morceaux, et le chocolat.

Faire cuire 20 mn



Bien moelleux et encore meilleur le lendemain ! On a tendance à souvent associer le chocolat avec la poire... mais avec la pomme, ça fonctionne super bien aussi ;)


Bonne dégustation !

mardi 17 septembre 2013

Tarte à la moutarde et à la tomate

Voilà sans doute ma tarte préférée : je ne sais pas pourquoi, elle me rappelle mon enfance. J'en aurait englouti des quantités !!!! A la base, c'est une fameuse recette Tupperware. C'est super simple à faire, du coup, c'est moi qui m'y collait gamine. Un jeu d'enfant ;)



Je l'ai revisité un peu, en jouant sur les couleurs.  Je ne suis pas très en avance, l'été et ses tomates s'en vont à grand pas... Mais on m'a donné récemment de belles tomates de jardin, dont quelques green zebra, alors je n'ai pas résisté...

Pour 6 à 8 personnes :
Pour la pâte :
  • 185 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 1/2 cc de sel
  • 50 ml d'huile
  • 100 ml d'eau chaude
Pour la garniture :
  • de la moutarde
  • 100 g de fromage râpé
  • 4 belles tomates (de couleur différente, c'est plus joli !!)
  • 1 petit morceau de poivron
  • sel, poivre
  • quelques feuilles de basilic ciselée

On passe à l'action :
Préparer la pâte : Mettre tous les ingrédients dans un récipient muni d'un couvercle, fermer et secouer horizontalement puis verticalement. Trop facile, non ?

Étaler, garnir un moule à tarte et piquer le fond. Mettre au frais une trentaine de minutes (pour éviter que la pâte ne se rétracte trop à la cuisson).

Préparer la garniture : Préchauffer le four à 210°C (th 7).

Étaler généreusement de la moutarde sur le fond de tarte, sans oublier les côtés.

Parsemer de fromage rapé.

Recouvrir de belles tranches de tomates, en intercalant avec quelques fines lamelles de poivron. Parsemer de sel, poivre et de basilic.

Faire cuire 35 mn.




C'est une recette tellement simple, mais tellement délicieuse... Je ne m'en lasse pas !

Bonne dégustation !


dimanche 15 septembre 2013

Tarte aux pommes et aux nectarines

Il y a des gens qui n'aiment pas le chocolat...oui, ça existe !!!! Ce n'est pas grave... ça en fait plus pour les autres ;) Mais dans l'optique de faire plaisir, j'essaie de m'adapter aux goûts de mes convives quand je les connais.


Du coup, voici une tarte aux fruits, réalisée avec le fond de la corbeille : pommes, poires, bananes et nectarines, pour un dessert bien fruité !

Pour 6 à 8 personnes :
Pour la pâte à tarte (recette Thermomix) ):
  • 250 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 125 g de beurre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 g de lait
 Pour la compote :
  • 2 pommes
  • 1 banane
  • 2 poires
  • 1/2 gousse de vanille
 Pour la garniture :
  • 2 pommes
  • 2 nectarines 
  • un peu de confiture d'abricots
On passe à l'action :
Préparer la pâte :  
Au thermomix : Mettre tous les ingrédients dans le bol et mixer 20 sec / vit 4. Former une boule et réserver au frais 1h.

A la main : Sabler la farine et le beurre. Faire une fontaine.

Dans un bol, battre les jaunes avec le lait et le sucre. Incorporer ce mélange à la farine, en mélangeant rapidement pour obtenir une pâte homogène.

Former une boule et réserver au frais 1h.

Préparer la compote
Au thermomix : Éplucher les fruits et es couper en morceaux. Les mettre dans le bol avec la gousse de vanille grattée et programmer 10 mn / 90° / vit 2. Mixer jusqu'à obtenir la consistance désirée et laisser refroidir.

A la casserole : Éplucher les fruits et es couper en morceaux. Les mettre dans la casserole avec la gousse de vanille grattée et laisser cuire à feu très doux jusqu'à ce que les fruits soient cuits. Mixer et laisser refroidir.

Préparer la garniture : Préchauffer le four à 210°C (th 6).

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Piquer le fond avec une fourchette.

Répartir la compote.
 
Éplucher les fruits et les couper en fines lamelles. Les disposer sur la compote, en alternant pommes et nectarines.

Faire cuire une trentaine de minutes.

A la sortie du four, badigeonner de confiture (liquéfiée quelques secondes au micro-ondes si besoin).



Ca change de la traditionnelle tarte aux pommes... et avec une boule de glace à la vanille... ;)

Bonne dégustation !

jeudi 12 septembre 2013

Glace carambar et M&Ms

Envie d'une petite douceur, ultra-régressive ? Voilà ce qu'il vous faut : une glace au bon goût de caramel, avec des éclats de bonbon...


Mes frères et sœur m'avaient offert il y a quelques temps, à Noël, un petit ouvrage "Glaces et sorbets" (Les minis Larousse)... Il devait y avoir un message caché ^^ Du coup, je me suis inspirée d'une recette pour réaliser cette glace.

Pour 3-4 personnes :
  • 40 cl de lait entier
  • 12 carambars
  • 4 jaunes d’œufs
  • 1 CS de sucre
  • 10 cl de crème liquide
  • 50 g de M&Ms (ou plus !!!!)

On passe à l'action :
Au thermomix : Mettre les carambars dans le bol et mixer pour obtenir de petits morceaux.

Verser le lait, le sucre et les jaunes d’œufs et programmer 7 mn / 80° / vit 3.

Ajouter la crème liquide et mixer20 sec / vit 5.

Laisser refroidir en posant un film alimentaire sur la crème, puis verser la préparation dans des moules à glaçons ou de petits moules en silicone et laisser prendre au congélateur.

Au moment de servir, mixer les M&Ms par impulsions "turbo" et réserver. Mettre les glaçons dans le bol et mixer 1 mn / vit 6, en aidant avec la spatule, puis insérer le fouet. Verser les M&Ms concassés et mixer 20 sec / vit 4.

A la casserole : Couper les carambars en morceaux et les faire fondre dans le lait.

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, puis verser le lait chaud dessus, en continuant de battre.

Remettre dans la casserole et faire chauffer à feu doux, comme pour une crème anglaise, jusqu'à ce que le mélange nappe la cuillère.

Couper le feu, ajouter la crème et laisser refroidir, en filmant au contact.

Faire prendre en sorbetière, 25 à 30 mn, en ajoutant les M&Ms, préalablement concassés, 5 mn avant la fin.




Personne n'a laissé sa part... :)

Bonne dégustation !

mardi 10 septembre 2013

Brioche tressée

Je me régale toujours autant à préparer de la pâte à pain ou à brioche. Je vous propose aujourd'hui une brioche tressée, idéale pour le petit-déjeuner, nature, avec de la confiture, du miel, ou de la pâte à tartiner !


Et c'est avec plaisir que je participe à mon premier défi, sur le thème du brunch, lancée par Stéphane de "Recettes.de".

Pour une deux brioches :
  • 140 g de lait
  • 1 cube de levure fraîche
  • les graines d'une gousse de vanille
  • 80 g de sucre (voire davantage si vous aimez les brioches sucrée)
  • 2 œufs
  • 500 g de farine
  • 90 g de beurre demi-sel
On passe à l'action :
Préparer la pâte :
Au thermomix : Émietter la levure dans le lait et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2.
 
Ajouter les graines de vanille, le sucre, les œufs et la farine. Programmer 2 mn / pétrin.
Ajouter le beurre en morceaux. Programmer 4 mn / pétrin.
Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

A la MAP : Émietter la levure dans du lait tiède et bien mélanger puis mettre tous les ingrédients dans l'ordre défini par la machine (en général, les liquides en premier) et lancer le programmer "Pâte seule" ("pâte à pizza" parfois). 
Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

A la main : : Émietter la levure dans du lait tiède et bien mélanger.

Dans un saladier, mélanger la farine, la vanille et le sucre. Faire un puits et verser le lait mélangé à la levure et les oeufs préalablement battus. Bien mélanger.

Ajouter le beurre mou en morceaux et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.
Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.
Façonnage : Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et dégazer la pâte avec les poings. Séparer la pâte en deux, puis chaque morceau en 3.
Laisser reposer 15 mn.
Former un boules avec chaque morceau de pâte et rouler en brin de même dimension.
Tresser trois brins et procéder de la même façon avec les trois autres brins, de sorte à obtenir deux brioches (on peut aussi ne faire qu'une brioche, qui sera énorme !!).
Laisser lever recouvert d'un torchon propre 1h.
Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Dorer au  jaune d’œuf, dilué dans un peu de lait, et parsemer de grains de sucre. 


Faire cuire 20 mn (voire un peu plus si vous ne faites qu'une grosse brioche), en couvrant d'un papier d'aluminium si la brioche dore trop vite.




En général, je fais deux brioches, j'en garde une pour notre petit déjeuner et j'offre la seconde à des proches, ça fait toujours plaisir ;)

Bon brunch !

dimanche 8 septembre 2013

Macarons coco-vanille-chocolat

Je suis repartie dans ma folie des macarons... et je peux vous garantir que je fais des heureux !!!! C'est redevenu un véritable plaisir de réaliser ces petites gourmandises... alors je ne me prive pas !


A la base, je voulais faire une ganache à la noix de coco avec du chocolat blanc... mais je n'avais plus de chocolat blanc ^^ Tant pis, le lait de coco et le chocolat noir sont tout aussi agréable !!!

Pour une quarantaine de macarons (soit 80 coques) (La cuisine de Mercotte) :
  • 50 g + 50 g de blancs d’œufs
  • 50 ml d'eau
  • 150 g de sucre en poudre + 15 g 
  • 150 g de poudre d'amandes (torréfiée 10 mn à 150°C ou non)
  • 150 g de sucre glace
Pour la ganache :
  • 15 cl de lait de coco
  • 8 cl de crème liquide
  • 1 gousse de vanille
  • 150 de chocolat
  • 3 CS de noix de coco râpée 
 On passe à l'action :
Préparer les coques : Mixer rapidement le sucre glace et la poudre d'amandes et tamiser le mélange. Réserver.

Préparer un sirop, en portant à ébullition l'eau et 150 g de sucre.  Dans le même temps, monter 50 g de blanc en neige, en incorporant 15 g de sucre lorsqu'ils commencent à mousser.
Lorsque le sirop atteint 118° C (ou 114 ou 117 ;) ), le verser en un mince filet sur les blancs en neige, tout en continuant de fouetter. Battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse (40°C : chaud au doigt sans être brûlant) puis incorporer les 50 g de blancs d’œuf restants (mélanger juste le temps de bien amalgamer) : la préparation doit former un "bec d'oiseau" lorsqu'on la soulève.

Verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans cette meringue et macaronner : mélanger de bas en haut, en soulevant bien la pâte, sans avoir peur de casser les blancs. La pâte est brillante, homogène et doit former un "ruban" en retombant (et non des "paquets") sans être trop liquide.

Remplir une poche munie d'une douille lisse, bien chasser l'air et former des petits tas (on peut s'aider d'un gabarit pour avoir des macarons uniformes) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 140°C (th 3-4) avec la grille vide à l'intérieur, déposer la plaque avec les coques dessus, puis faire cuire 15 mn.
A la sortie du four, déposer le papier sulfurisé sur une surface froide puis décoller doucement les coques, qui ne doivent plus coller (sinon, c'est qu'elles manquent de cuisson).
Je vous remets mes conseils issus des macarons aux Kinder Bueno :
Attention, la cuisson est idéale pour MON four... Et je peux vous dire que j'ai chercher longtemps ^^ Il faudra sans doute faire des essais pour trouver la température idéale, le temps ainsi que la position dans le four (je mets ma grille assez haut).

Par ailleurs, je ne fais plus croûter (sécher) mes macarons avant de les cuire.
Veillez aussi à ce que la plaque sur laquelle vous mettez le papier sulfurisé soit toujours froide au moment d'enfourner (comme je n'en ai qu'une, je ne vous explique pas le bazar !!). 
Préparer la ganache : Faire chauffer le lait de coco avec la crème et la gousse de vanille grattée.

Verser sur le chocolat concassé et laisser reposer 5 mn sans mélanger.

Mélanger jusqu'à ce que la préparation soit bien lisse et brillante, puis ajouter la noix de coco.

Filmer et laisser prendre au frais avant de garnir les coques (la ganache ne doit plus être liquide, mais pas complètement dure non plus).


Conserver au frigo jusqu'au lendemain ;)




J'ai été très généreuse en ganache, du coup, ça coule un peu sur les côtés... mais bizarrement, ça n'a dérangé personne ;)

Bonne dégustation !