jeudi 29 mai 2014

Petites charlottes poire-chocolat

Un petit repas improvisé (et encore, je suis sympa, j'aurai pu commencer en disant que nous nous étions lâchement faites abandonner par nos hommes pour un match de foot !!!!) : il fallait bien un petit dessert juste pour nous ;)


Rien d'original, des poires et du chocolat... mais c'était sacrément bon quand même !!

Pour 4 cadres individuels :
  • 140 g de chocolat 
  • 2 CS de lait
  • 3 œufs, jaunes et blancs séparés
  • une douzaine de biscuits cuillère
  • 2 poires au sirop (et le sirop)
  • Pour la déco : 2 poires au sirop + du pralin


On passe à l'action :
Préparer la mousse au chocolat : Faire fondre le chocolat avec le lait. Ajouter les jaunes d’œufs un à un et bien mélanger.

Monter les blancs en neige ferme. Ajouter une grosse cuillère dans le chocolat pour délayer le mélange, puis incorporer délicatement le reste. 

Mettre au frais 30 m.

Montage : Tailler les biscuits aux dimensions des cadres. Tremper les biscuits dans le sirop de poires, puis répartir au fond des cadres.

Déposer une fine couche de mousse au chocolat, puis répartir des morceaux de poires. Recouvrir du reste de mousse (en fonction de la taie de vos cadres, vous pouvez ajouter sur les poires une fines couches de biscuits, taillés dans l'épaisseur).

Laisser 2h au frais. Au moment de servir, décorer avec une demi-poire coupées en lamelles.



J'en connais un qui est bien déçu de ne pas avoir eu sa part... Il fallait choisir son camp :p

Bonne journée !

mercredi 28 mai 2014

Mousse de sardines à la tomate

Je sais, ça ne paie pas de mine comme ça !!! C'est une recette "fond de placard", parce que j'avais envie d'une petite sauce pour tremper mes légumes et que je n'avais plus de quoi faire la tartinade au thon.



Alors une boite de sardines tomatées, du petit-suisses, et surtout, un soupçon de ketchup pour relever le tout, et voilà, c'est parti pour l'apéro !

Il vous faut :
  • 1 boîte de sardines à la tomate
  • 1 petit suisse nature
  • 1 CS de ketchup
  • sel, poivre
On passe à l'action

Enlever les arrêtes des sardines. 

Les mixer avec leur sauce, le petit-suisse et le ketchup. Rectifier l'assaisonnement et... c'est tout !!!


 Ce n'est pas de la grande cuisine, mais ça dépanne bien ;)

Bon mercredi à tous !

lundi 26 mai 2014

Tartelette aux fraises revisitée

Voilà le second dessert réalisé le même jour que le cheese-cake façon Snickers (ben oui, un dessert pour le midi, un pour le soir !!!).
J'avais repéré ce genre de petites gourmandises sur mon calendrier "Le Maine-et-Loire en 365 recettes"... Ce n'est pas la recette du calendrier, j'ai fait à ma façon... et c'était super bon !!! A manger avec les doigts ;)


C'est l'occasion pour moi de participer pour la première fois au défi Culino Versions. Le principe ? Découvrir de nouveaux blogs, au travers de recettes créées autour d'un thème choisi par l'ensemble des participants. Ce mois-ci, le thème  est "La Fraise fait son show"...

Pour une dizaine de tartelettes (pas obligé de faire 10 desserts, les biscuits sont délicieux natures et la mousse se mange à la petite cuillère ; )) :
Pour les biscuits :
  • 80 g de beurre mou
  • 120 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 180 g de farine
  • 1/2 cc de levure chimique
  • 100 g de pistaches émondées
Pour la mousse :
  • 125 ml de crème liquide entière
  • 160 g de coulis de fraise
  • 1 feuille de gélatine
  • 100 g de mascarpone
Pour la garniture :
  • des fraises
  • des pistaches concassées
  • du coulis de fraises (je n'en avais plus)


On passe à l'action :
Préparer les biscuits : Crémer le beurre avec le sucre, puis ajouter l’œuf. Bien mélanger, avant d'incorporer la farine et la levure chimique.

Ajouter les pistaches coupées en deux. Bien mélanger.

Laisser 30 mn au frais.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, déposer de belles boules de pâte. les écraser légèrement, en insistant sur le centre (afin de créer un petit creux).


Faire cuire 10-12 mn. A la sortie du four, appuyer légèrement au centre des biscuits afin de bien reformer un creux (pour mettre la mousse).

Préparer la mousse : Monter la crème bien froide et laisser au frais.

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Faire chauffer le coulis de fraise et dissoudre la gélatine. Laisser légèrement refroidir.

Fouetter le mascarpone, puis ajouter le coulis tiédi. Incorporer délicatement la crème montée et conserver au frais jusqu'au montage.

Montage : Trancher délicatement les fraises.

Déposer un biscuits dans chaque assiette, puis déposer, à la poche à douille ou à la cuillère, de la mousse à la fraise.

Déposer les fraises tranchées sur la mousse et saupoudrer d'amandes émondées.

Décorer d'un cordon de coulis.



Il y a avait de la mousse en rab... en verrine, mélangée avec des morceaux de fraises, et voilà le dessert du lendemain !

Bonne semaine à vous !

dimanche 25 mai 2014

Crêpes au lait végétal

Vous allez rire (enfin, soyez sympa quand même !!!), je ne sais pas faire les crêpes ! Enfin, je sais faire la pâte, mais je suis archi-nulle pour les faire cuire :( Du coup, on va les manger chez ma maman :p


En tout cas, dans cette semaine consacrée au lait végétal, je ne pouvais pas passer à côté des crêpes, dont le lait est l'élément central. Bon, j'ai été "petite joueuse" et j'ai gardé ma recette habituelle (enfin, celle de ma maman ;) ) et j'ai remplacé le lait de vache par du lait amandes-noisettes. J'ai failli enlever les œufs... mais on va y aller progressivement ;)

Pour une vingtaine de crêpes :
On passe à l'action :
A la main : Mélanger la farine avec le sel. Faire un puits et y casser les œufs. Délayer en ajoutant progressivement le lait. Terminer par l'huile. Laisser reposer 30 mn.

Faire cuire les crêpes des deux côtés, dans une poêle bien chaude et légèrement huilée.

Au robot (oui, je suis faignante !!!) : Mettre tous les ingrédients dans le bol et mixer 20 à 30 secondes. Laisser reposer 30 mn.

Faire cuire les crêpes des deux côtés, dans une poêle bien chaude et légèrement huilée.


Miam !!!

J'adore le petit goût de noisette que le lait végétal apporte à la pâte crue (oui, j'adore la pâte crue !!!). Mon homme n'a pas vu la différence avec des crème au lait de vache ;)

En conclusion de cette semaine, le "lait" végétal remplace le lait "classique" dans toutes les recettes, sucrées ou salées. Par goût, par conviction mais aussi pour toutes les personnes allergiques ou intolérante au lactose. Et ça, c'est vraiment chouette ;)

Bon dimanche !

vendredi 23 mai 2014

Cookies chocolat et okara de noisettes (sans oeuf, sans beurre) : mes meilleurs cookies :)

Et oui, soyons fous !!! Et n'ayons pas peur des superlatifs :) Un pur délice, ces cookies !!! Et pas trop mauvais pour la santé (il faudrait remplacer la cassonade par un sucre à index glycémique plus faible, mais je n'aurai sans doute pas eu ce croquant avec du sirop d'agave ;) ).


Depuis le début de la semaine, je vous propose des recettes autour du "lait" végétal. Aujourd'hui, on utilise le résidu obtenu lors de la confection du "lait" : l'okara. Et là, j'ai conquis sans souci mon homme ;) 

Pour une quinzaine de cookies :
  • 100 g de farine complète
  • 100 g d'okara de lait de noisette
  • 80 g de cassonade (voire moins)
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 50 ml d'huile de colza
  • 50 g de noisettes torréfiées et concassées
  • 70 g de pépites de chocolat noir

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mélanger la farine, l'okara, le sucre et la levure. On obtient une sorte de gros sable (l'okara étant humide).

Ajouter l"huile et bien mélanger. Je n'ai pas eu besoin d'ajouter d'eau pour obtenir une boule, mais en fonction de l'humidité de votre okara, il faudra peut-être ajouter 1 CS d'eau.

Incorporer les noisettes et le chocolat.


Former des boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, les aplatir légèrement et faire cuire 10-12 mn.





Carton plein pour ces cookies !!! Chaud ou froid, ils se mangent sans faim !!!

Bonne journée à tous !

mercredi 21 mai 2014

Crème au chocolat, au lait de noisette

Deuxième "expérimentation" autour du lait végétal. Cette fois-ce, j'ai fabriqué du lait de noisettes, avec un soupçon de sirop d'agave. C'est une véritable gourmandise, il faut bien le dire, surtout pour moi qui raffole des noisettes !!! 


Avec ce "lait", j'ai réalisé des petites crèmes au chocolat, sans œuf. Je n'ai rien dit à mon homme, histoire de voir sa réaction !!!

Pour 4 portions :
  • 500 g de lait de noisettes
  • 80 g de chocolat noir
  • 25 g de fécule de maïs
  • 2 CS de sirop d'agave
On passe à l'action :

Délayer la fécule dans le lait froid, puis ajouter le sirop d'agave et le chocolat coupé en morceaux.

Mettre sur feu doux et faire épaissir le mélange en remuant sans cesse (jusqu'à la consistance d'une crème pâtissière).

Répartir dans des ramequins, filmer et laisser refroidir.



Mon homme a vite vu que ce n'était pas ses crèmes habituelles... mais il a tout mangé quand même ! Elles sont bien chocolatées, il faut dire que j'ai utilisé du chocolat corsé !!!! Ça m'a bien plu en tout cas ;)

Belle journée !

lundi 19 mai 2014

"Lait" d'amandes et crème à la noix de coco

Je n'aime pas trop l'appellation "lait", car ce n'en est pas vraiment (surtout si je dis ça à mon homme et à ses vaches laitières ^^) mais, soyons honnête, "eau" d'amandes, ça ne fait pas tellement rêver ;) Alors moi aussi je succombe au lait végétal... ou tout au moins, j'essaie et je teste ! Alors toute cette semaine, je vous propose quelques recettes autour de cette boisson.


Pour commencer, je vous propose mon premier "lait" d'amandes, un basique. C'est hors de prix en magasin et tellement simple à faire soi-même. Mes références ? Antigone XXIMarie Chioca ou encore Le Chaudron Pastel de Mély, des sources indispensables pour qui cherche une autre façon de penser de l'alimentation (végétalienne ou non d'ailleurs).

Pour 1L de boisson aux amandes :
  • 100 g d'amandes
  • 1 L d'eau en bouteille
  • 1 pincée de sel
  • 1-2 CS de miel
On passe à l'action :
La veille, faire tremper les amandes dans de l'eau (du robinet pour ma part).

Le lendemain, rincer abondamment les amandes et les déposer dans un bon mixeur (perso, je laisse la peau des amandes, mais vous pouvez aussi l'enlever, pas sûre que ça change grand chose). Ajouter l'eau de bouteille, le sel et le miel et mixer 1 mn. En fonction du résultat, mixer à nouveau 1 mn. Au thermomix, le mixage est rapide, mais avec un blender classique, il faudra sans doute s'y reprendre plusieurs fois. Le but est d'extraire un maximum des substances nutritives des amandes.

Déposer ensuite une passoire sur un grand récipient et filtrer une première fois le mélange. Écraser bien le "hachis" qui reste dans la passoire pour extraire tout le "lait". Ne jetez pas ce hachis surtout !!!

Ensuite, dans cette même passoire, déposer deux épaisseurs de gaze (vous savez, celle pour faire des pansements) et filtrer une seconde fois le "lait". Presser la gaze dans vos mains pour bien retirer tout le lait. 

Le hachis obtenu (ou pulpe) s'appelle "l'okara" : il s'utilise en cuisine, je vous conseille ce lien pour tout savoir.


A savoir :
  • Le lait végétal, et l'okara, se conservent 3-4 jours au frigo
  • On peut aussi utiliser des noisettes, de l'avoine, de la noix de cajou... ou faire des mélanges (enfin, je n'en suis pas encore là !!)
  • En utilisant moins d'eau, on obtient une boisson plus gourmande, et en mettant davantage d'eau, une boisson plus désaltérante
  • Perso, je n'ai pas mis de sucrant dans mon lait, c'est moins gourmand !!!


Et pour tester ce "lait", il fallait vous proposer une petite recette ! Ce sera donc des petites crèmes coco au lait d'amandes (Marie Chioca) :

Pour 6 à 8 portions (je n'en ai fait que la moitié) :

  • 1 litre de lait d’amandes (dans la recette originale, c'est du lait d'avoine... mais je viens seulement de m'en apercevoir !!!)
  • 1 gousse de vanille
  • 40 g de noix de coco râpée
  • 1 g d’agar-agar (1/2 sachet en général)
  • 8 CS de sirop d’agave
    • 20 g de farine blanche de petit épeautre (j'ai mis de la fécule de maïs, mais j'ai du en mettre un peu trop !!! Avant de m'apercevoir que j'avais de la farine d'épeautre...)
    On passe à l'actionPorter à ébullition la moitié du lait avec la noix de coco et la gousse de vanille fendue. Laisser infuser une bonne dizaine de minutes (c'est important de bien laisser infuser, les miennes ne l'étaient pas assez). Passer au tamis pour retirer la noix de coco et la gousse de vanille (j'ai fait sécher ce résidu et je l'ai intégré à des biscuits).

    Mélanger l'agar-agar avec le sirop d'agave, la farine et le reste du lait.

    Verser dans le lait infusé en mélangeant bien, et porter 2 mn à ébullition, en remuant.

    Verser dans des ramequins et laisser refroidir.


    Ces petites crèmes sont très douces, mes testeurs les ont trouvées trop peu sucrées, mais c'est de ma faute, la recette du départ contient du lait végétal sucré et le mien ne l'était pas. Le goût de la noix de coco est subtil. Contrairement à d'autres ;), ma grande n'a pas boudé son plaisir !!

    Après ce trèèèèèès long article, je vous souhaite une belle journée :) 

    dimanche 18 mai 2014

    Terrine de poisson au saumon fumé

    Cela faisait un moment déjà que je voulais essayer de faire une terrine de poisson frais. Il y avait une belle promo sur du lieu noir j'en ai profité :)

    J'ai trouvé une jolie recette chez Nadine, du blog Quand Nad cuisine. J'ai un peu adapté les proportions et je n'ai pas mixé les légumes cuits, pour conserver des petits morceaux. Et surtout, j'ai ajouté du saumon fumé, pour encore plus de gourmandise !

    Pour une douzaine de tranches (épaisses) : A préparer la veille
    • 2 carottes
    • 1 blanc de poireau
    • 500 g de poisson blanc (lieu noir)
    • 150 ml de crème fraîche
    • œufs, jaune et blanc séparés
    • persil
    • 100 g de saumon fumé
    • huile d'olive
    • sel, poivre
    On passe à l'action : Préchauffer le four à 160° (th 5-6).

    Émincer finement les carottes et le poireaux (un coup de mixeur Thermomix ;) ) et les faire revenir dans un peu d'huile. Réserver.


    Couper le poisson en gros cubes et le mixer finement avec la crème, les jaunes d’œufs et du persil. Bien assaisonner. 

    Ajouter les légumes cuits au mélange précédent et mélanger délicatement.

    Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement.

    Verser 1/3 de la préparation dans un petit moule à cake graissé, puis déposer la moitié du saumon fumé.  Recouvrir du deuxième tiers de préparation au poisson, puis du reste de saumon fumé, terminer par la préparation au poisson. Faire cuire 50 mn (couvrir si besoin).

    Démouler délicatement et laisser refroidir. Laisser au frais et servir avec une sauce cocktail ou une mayonnaise.




    A déguster bien frais ! Ça a bien plu. C'est super facile à faire et c'est "customisable" à volonté (crevette, noix de St Jacques...). A suivre donc ;)

    Bon dimanche à tous :)

    vendredi 16 mai 2014

    Cheesecake comme un Snickers

    J'avais un pot de "creme-cheese" qui attendait dans le frigo, et je voulais un dessert bien gourmand pour finir un repas entre amis. Du chocolat, du caramel et des cacahuètes... le trio gagnant qui compose ces délicieuses barres chocolatées :)




    Je suis partie de la base de mes cheese-cake au citron mais je voulais un gâteau en version familiale.

    Pour 10 voire 12 gourmands :
    Pour la base sablée :
    • 200 g de petits-beurre aux pépites de chocolat
    • 80 g de beurre fondu
    Pour l'appareil au fromage :
    • 300 g de Philadelphia
    • 200 g de St Môret
    • 200 g de fromage blanc
    • 20 g de sucre vanillé
    • 60 g de sucre
    • 3 œufs
    • 1 CS de farine
    • 150 g de Snickers (voire davantage !!)
    Pour le topping :

    On passe à l'action :
    Préparer la base sablée : Mixer les biscuits puis ajouter le beurre fondu. Bien mélanger puis répartir au fond d'un mou (à charnière dans l'idéal) de 22 cm de diamètre beurré. Bien tasser le mélange, en remontant légèrement sur les bords.
    Mettre au frais.

    Préparer l'appareil au fromage : Préchauffer le four à 150°C (th 5).

    Battre les trois fromages avec le sucre, puis ajouter les œufs un à un. Incorporer la farine, et les barres chocolatées coupées en morceaux.

    Répartir sur le fond de biscuits, lisser la surface et faire cuire 40 à 50 mn (les bords sont cuits mais le centre reste tremblotant). Entre-ouvrir la porte du four et laisser refroidir à l'intérieur.

    Mettre au frigo pour 24 h au minimum.

    Préparer le topping : Etaler une fine couche de caramel sur la surface du cheesecake et répartir les cacahuètes.

    Remplir deux sacs congélation avec chacune des sauces, puis couper un tout petit coin. Répartir les sauces sur le gâteau.

    Couper la barre chocolatée en morceaux et décorer le gâteau. 



    Une petite part suffit, car le cheese-cake reste quand même assez bourratif ;) mais bien frais, c'est super bon !!!

    Je vous souhaite une belle journée !

    mercredi 14 mai 2014

    Crème dessert choco-caramel (au thermomix)

    Une petite recette ultra-rapide pour terminer mon pot de pâte à tartiner maison. Mon homme raffole des crèmes dessert maison, et avec le Thermomix, c'est un jeu d'enfant ! En plus, on peut varier les parfums à l'infini :)



    Il est tout à fait possible d'utiliser une bonne vieille casserole. Il faudra alors mélanger au préalable tous les ingrédients ensemble, puis de porter sur feu doux en mélangeant pour faire fondre la pâte à tartiner et épaissir la préparation.

    Pour 4 pots :


    On passe à l'action : Mettre le lait, l’œuf, la fécule et le sucre dans le bol. Programmer 10 mn / 90° / vit 3, en ôtant le gobelet (le temps de cuisson varie selon la température des aliments).

    Ajouter la pâte à tartiner et mixer 30 sec / vit 4.

    Verser dans des ramequins, couvrir et réfrigérer.



    Le goût du caramel est subtil, miam ! Aussi vite dévorée que réalisée ;)

    Bon mercredi à tous !

    lundi 12 mai 2014

    Etoile briochée à la pâte à tartiner

    Je suis tombée par hasard sur cette brioche en flânant sur le net, et elle m'a vraiment tapée dans l’œil. Je l'a trouvait vraiment très jolie et j'ai eu envie de tester ce "tressage" pour la venue de personnes chères :) Je l'ai garnie avec ma pâte à tartiner choco-caramel.


    Je n'ai pas retrouvé le site où j'ai vu cette brioche pour la première fois, alors c'est la recette de Rose, du blog Les petits plats de Rose que je vous propose aujourd'hui. J'ai légèrement modifié la recette de la brioche, en ajoutant  oeuf entier et un peu plus de beurre.

    Pour une brioche
    • 180 ml de lait
    • 15 g de levure de boulanger fraîche  ou 8 g de levure sèche
    • œuf + 1 jaune 
    • 70 g de sucre
    • 450 g de farine blanche
    • ¼ cc de sel fin
    • 50 g de beurre
    • 200 g de pâte à tartiner
    • pour la dorure : 1 blanc d’œuf

    On passe à l'action :
    Préparer la pâte :
    Au thermomix : Émietter la levure dans le lait et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2.
    Ajouter le sucre, les œufs, la farine et le sel. Programmer 2 mn / pétrin.

    Ajouter le beurre en morceaux. Programmer 2 mn / pétrin.

    Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.


    A la MAP : Émietter la levure dans du lait tiède et bien mélanger puis mettre tous les ingrédients dans l'ordre défini par la machine (en général, les liquides en premier) et lancer le programmer "Pâte seule" ("pâte à pizza" parfois). 
    Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

    A la main : : Émietter la levure dans du lait tiède et bien mélanger (laisser poser 10 mn si la levure est sèche).

    Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et le sucre. Faire un puits et verser le lait mélangé à la levure et les oeufs préalablement battus. Bien mélanger.

    Ajouter le beurre mou en morceaux et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.
    Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.


    Façonnage : Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et dégazer la pâte avec les poings. Séparer la pâte en quatre morceaux de même poids. Bouler et laisser reposer 15 mn.

    Étaler chaque pâton sur 2 à 3 mm d'épaisseur, en cercle.

    Déposer un disque sur du papier sulfurisé, puis dessiner un cercle de base à l'aide d'une assiette. Tartiner de pâte à tartiner, puis couvrir d'un second disque de pâte. Recouvrir de pâte à tartiner, puis d'un troisième cercle de pâte, de pâte à tartiner et enfin du dernier cercle de pâte.



    Reprendre l'assiette ayant servi à dessiner le premier cercle, puis découper délicatement les contours de la brioche (ne jetez pas les chutes !!!).





    Déposer un verre au centre de la brioche, puis diviser le cercle en 4, puis en 8 et en 16.




    Prendre un "bras" sur deux et le torsader à droite. Faire de même avec les autres, mais en les torsadant à gauche.







    Préchauffer le four à 180°C (th 6).

    Délayer le blanc d'oeuf dans un peu d'eau et dorer la brioche (en faisant attention à ne pas étaler la pâte à tartiner).

    Faire cuire une vingtaine de minutes, en couvrant en cours de cuisson.




    Et avec les chutes, ma grande voulait des brioches en forme de cœur...

    Je crois que cette brioche a bien plu à mes petits et grands gourmands ;) 

    Je vous souhaite une belle semaine !

    samedi 10 mai 2014

    Tartinade au surimi

    Des placards incroyablement vides et des invités qui arrivent ? Cette recette est pour vous :) Je l'avais repéré chez, Graziella, du blog Made in Cooking et je l'ai rapidement essayée :)



    J'ai un peu allégé la recette, en ajoutant du fromage blanc à la mayonnaise. Vite préparé, vite dégusté !


    Pour un bol de tartinade :

    • 15 bâtonnets de surimi 
    • 1 échalote
    • 3 à 4 brins de ciboulette
    • 2 CS de mayonnaise 
    • 2 CS de fromage blanc
    • 1 CS de vinaigre balsamique
    • poivre
    On passe à l'action :

    Mixer finement l’échalote et les bâtonnets de surimi. 

    Ajouter la ciboulette ciselée, la mayonnaise, le fromage blanc, le vinaigre et un peu de poivre. Bien mélanger et conserver au frais.

    Servir avec des légumes à tremper, des gressins, des crackers...



    Rapide, économique, super facile, cette recette "fond de frigo" est parfaite ! Elle va revenir souvent sur notre table pour l'apéro ;)

    Bon week-end !