mardi 30 décembre 2014

Chocolat fourrés au caramel au beurre salé

Toujours dans l'optique de réaliser moi-même mes chocolats, je vous propose une version un peu plus "recherchée", dans la mesure où j'ai utilisé des moules en silicone. Une ganache toute simple pour commencer : du caramel au beurre salé :)


Je vous conseille vivement de bien mettre deux couches de chocolat pour garnir les moules, sous peine d'avoir des chocolats trop fragiles au démoulage (comme lors de ma première tentative ;) )

Pour une vingtaine de chocolat
  • 100 g de sucre
  • 10 cl de crème liquide
  • 30 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 200 g de chocolat de couverture

On passe à l'action
Préparer le caramel : Mettre le sucre dans une casserole à fond épais et laisser prendre une belle couleur ambrée.
Pendant ce temps, faire chauffer la crème.

Quand le caramel est prêt, verser avec précaution la crème chaude, tout en mélangeant (attention aux éclaboussures brûlantes). Remettre sur le feu pour faire légèrement épaissir la préparation.

Hors du feu, ajouter le beurre. Lisser et laisser refroidir complètement.

Préparer les coques : Faire fondre le chocolat. A l'aide d'un pinceau, recouvrir des empreintes en silicone. Faire prendre au froid, puis ajouter une seconde couche de chocolat fondu. Laisser durcir.

Garnir les coques de caramel, à l'aide d'une poche à douille ou d'une petite cuillère, sans remplir trop les empreintes. Recouvrir de chocolat fondu pour fermer les coques. Bien racler les bords pour enlever l'excédent de chocolat.

Laisser durcir et démouler avec précaution.





Vous pouvez retrouver mes deux autres réalisations de cette année, avec le chocolat croustillant et les mini-mendiants !

Bonne journée !

dimanche 28 décembre 2014

Sucre au citron

Je me suis lancée pour la deuxième année dans la confection de paniers gourmands. Cette année, j'ai glissé des petites pattes de chat, du nougat, des pâtes de fruits, des truffes au spéculoos... et du sucre au citron.


Ce sucre est une véritable bombe odorante !!!! Je ne cours pas après le citron, mais j'adore l'odeur de ce sucre. Cela promet de bons petits biscuits !!!

Pour 300 g de sucre :
  • 2 citrons bio
  • 300 g de sucre

On passe à l'action : Laver et sécher les citrons. Prélever les zestes, soit à l'aide d'un zesteur, soit à l'aide d'un petit couteau bien aiguisé.

Mixer 50 g de sucre avec les zestes. Ajouter 100 g de sucre, bien mélanger puis laisser sécher soit au four, à basse température (35 - 40°C) pendant une quinzaine de minutes en mélangeant de temps en temps, soit sur le radiateur dans un plat assez large, en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que le mélange soit sec (bien sûr, c'est plus long, mais à cette saison, c'est plus économique et ça parfume la maison ;) )

Quand le mélange est bien sec, mélanger avec les 150 g de sucre restant et conserver dans des bocaux hermétiques.



J'espère que ce petit cadeau plaira :) Pour ma part, je m'en suis gardé un petit bocal pour cuisiner... ou juste pour le plaisir de respirer cette délicieuse odeur....

A très vite !

vendredi 26 décembre 2014

Jukelage {brioche de Noël}

Noël est l'occasion privilégiée pour confectionner des brioches traditionnelles, parfumées et gourmandes. Chaque pays ou région à sa spécialité : le panettone en Italie, le kouglof en Alsace, le Christollen en Allemagne... 


Je vous proposais il y a deux ans une brioche danoise qui est sans doute passée inaperçue ;) Et puis j'ai vu que Diane proposait un joli concours sur son blog La médecine passe par la cuisine : un défi "avant/après", afin de remettre en avant une ancienne recette, dont la photo (et aussi la recette) aura été améliorée. Et c'est vrai que quand je me plonge dans les "archives", je me dit que mes photos se sont améliorées, même si j'ai encore beaucoup de travail. Alors ce concours est l'occasion parfaite pour vous faire découvrir cette belle brioche !

Pour une belle brioche :
  • 1 cube de levure de boulanger  
  • 180 g de lait tiède
  • 70 g de sucre roux
  • 2 œufs
  • 450 g de farine blanche
  • 5 g de sel
  • 1 gousse de vanille 
  • 1 CS d'écorce de citron râpé
  • 80 g de beurre 
  • 250 g de fruits confits ou séchés (abricot, pruneaux, raisins et figues cette fois-ci, abricots, ananas et cerises confits et raisins blond a première fois)
Pour le glaçage :
  • 10 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de cannelle  
  • 1 CS de lait 

On passe à l'action :
Préparer la pâte :
Au thermomix : Émietter la levure dans le lait, ajouter le sucre et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2.
Ajouter les œufs, le zeste, les grains de vanille, la farine et le sel. Programmer 3 mn / pétrin.

Ajouter le beurre en morceaux. Programmer 2 mn / pétrin.

Laisser lever dans le saladier, recouvert d'un film alimentaire et au chaud jusqu'à ce que la pâte double de volume (1h à 1 h 30).

A la main : Délayer la levure dans le lait tiède et laisser reposer 10 mn.


Dans un saladier, verser la farine, le sel. Aménager une fontaine au centre et mettre le lait mélangé à la levure, la vanille, le sucre, le zeste et les œufs battus. Pétrir pour bien amalgamer les ingrédients.


Incorporer le beurre et pétrir une dizaine de minutes, jusqu'à obtenir une pâte lisse et élastique.

Laisser lever dans le saladier, recouvert d'un film alimentaire et au chaud jusqu'à ce que la pâte double de volume (1h à 1 h 30).

Façonnage : Beurrer un moule à cake.

Après la première levée, dégazer la pâte et l'étaler en un grand rectangle. Découper en trois bandes et étaler les fruits confits.  

Replier chaque bandes sur elle-même pour "enfermer" les fruits et rouler légèrement pour obtenir trois boudins. Tresser et garnir le moule à cake (ma tresse étant trop grand pour mon moule, j'ai réaliser un petit pain rond avec le reste de pâte).


Laisser lever au chaud 1h.




Préchauffer le four à 180°C (th 6).


Mélanger le sucre, la cannelle et le lait. Dorer la brioche. Faire cuire 30 mn environ (couvrir à mi cuisson).



Avant...


Je voulais féliciter Diane. Je lui tire mon chapeau parce qu'entre son travail de médecin et ses quatre enfants, dont le dernier à l'âge de mon dernier, je suis bluffée qu'elle ait encore le temps de nourrir son blog !!!

Edit du 27/01/2015 : je suis arrivée 2ème avec cette recette revisitée :) Toutes les infos ici !


A bientôt ! 

mercredi 24 décembre 2014

Pâte à tartiner aux noisettes {C.Michalak}

Et nous voilà déjà jour de Réveillon, que le temps passe vite !!! Comme chaque année, c'est moi qui m'affaire en cuisine ;) En attendant le passage du Père-Noël (j'ai été particulièrement sage cette année !!!), je vous offre cette petite recette de pâte à tartiner à tomber par terre !!!


Alors là, vous vous dites que j'exagère, que rien ne vaut la pâte à tartiner de grande marque et tout et tout... Vous avez raison sur un point : ça n'a pas le même goût (ni la même texture d'ailleurs), c'est bien meilleur, car là au moins, on sent la noisette, beaucoup de noisettes :) 
C'est une recette de Christophe Michalak. Il y a beaucoup d'étapes mais rien de difficile. Juste un bon mixeur ;)

Pour deux petits pots à confiture :
Pour le praliné :
  • 120 g de noisettes
  • 120 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
Pour le Gianduja : 
  • 150 g de noisettes
  • 150 g de sucre glace
  • 150 g de chocolat au lait
  • 1 pincée de sel
Et aussi :
  • 25 g de lait en poudre (à ne pas omettre surtout !!)
  • 10 g de cacao amer
  • 10 g d'huile de tournesol (ou de pépin de raisin mais c’est moins courant)

On passe à l'action :
Torréfier les noisettes : Préchauffer le four à 180°C (th 6). Déposer les noisettes sur une plaque et faire cuire les 270 g de noisettes pendant une quinzaine de minutes, jusqu'à ce que les noisettes soient presque noires. Bien surveiller et mélanger de temps en temps.

Les déposer sur un torchon et frotter les noisettes entre-elles afin d'ôter les peaux.

Préparer le praliné : Déposer un tiers du sucre dans une casserole à fond épais. Quand le sucre est fondu, ajouter le deuxième tiers, laisser fondre, puis ajouter le troisième tiers et laisser le caramel prendre une couleur ambrée. 
Ajouter le sel, puis verser sur du papier sulfurisé et laisser durcir.

Casser le caramel et le mettre dans un mixeur, avec 120 g de noisettes torréfiées et mixer jusqu'à obtenir une pâte semi-liquide. Réserver.


Préparer le Gianduja : Mixer les 150 g de noisettes torréfiées avec le sucre glace pour obtenir une pâte épaisse.
Faire fondre le chocolat et l'ajouter au mélange précédent avec la pincée de sel. Mixer à nouveau.

Préparer la pâte à tartiner : Dans le mixeur contenant le Gianduja, ajouter le praliné, le lait en poudre, le cacao et l'huile.
Mixer pour obtenir une pâte semi-liquide.

Verser dans des bocaux à couvercle et conserver pendant plusieurs semaines hors du frigo.



Cela fait déjà un moment qu'i n'y a plus de pâte à tartiner industrielle à la maison. J'essaie un maximum de permettre aux enfants d'éduquer leur palais avec des "vrais" produits. Et j'ai de la chance, les filles sont plutôt réceptives !

Je souhaite à chacun d'entre-vous un bon Réveillon, auprès de ceux qui vous sont chers. Et aussi avec un peu d'avance, un Joyeux Noël...
A bientôt !

lundi 22 décembre 2014

Bûche poire et chocolat, génoise croquante

Pour une fois, je vous propose un dessert de Noël avant Noël ^^ Je l'ai réalisé, avec difficulté il faut le dire, pour la venue de la cousine de mon homme. Avec difficulté non pas parce que la recette est difficile, non, mais parce que j'ai raté ma génoise (quand on met trop de farine, c'est pas terrible...) et puis ensuite, j'ai été prise de court pour la déco (du coup, je ne suis pas satisfaite du rendu visuel).


Mais le goût était là, et ce dessert a plu à mes invités, c'est bien le principal !! C'est un peu long, c'est vrai, mais en la réalisant sur deux jours, cette bûche est relativement simple à réaliser. Elle se compose de trois morceaux de génoise avec des amandes et noisettes incrustées, d'une couche de mousse au chocolat et d'une autre au mascarpone, vanille et poires.

Pour 6 à 8 personnes (un petit moule à cake) :
Pour les fruits secs caramélisés :
  • 100 g d'un mélange amandes et noisettes
  • 70 g de sucre
Pour la génoise : 
  • 4 œufs
  • 90 g de sucre
  • 110 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
Pour la mousse au chocolat :
  • 3 œufs
  • 10 g de sucre
  • 1 CS d'eau
  • 150 g de chocolat à pâtisser noir
  • 50 g de lait
Pour la mousse mascarpone et poires :
  • 250 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 2 blancs d’œufs
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 feuilles de gélatine
  • 2 à 3 poires + 1 morceau de beurre + 1 CS de cassonade
Pour la déco :
  • poires
  • amandes effilées
  • copeaux de chocolat...
On passe à l'action :
Préparer les fruits caramélisés (J-2) : Faire torréfier les fruits secs dans une poêle à sec, 10 mn, sans cesser de remuer. Débarrasser sur un torchon, pour enlever les peaux de fruits et réserver.
Verser le sucre dans une casserole à fond épais et faire chauffer sans remuer. Quand le sucre est fondu, laisser le caramel prendre un couleur ambré puis ajouter les fruits secs. Bien enrober les fruits et débarrasser sur du papier sulfurisé.
Quand le mélange a refroidi, le concasser au couteau et réserver.

Préparer la génoise(J-2) : Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Au Thermomix : Insérer le fouet et battre les œufs et le sucre 3 mn / 50° / vit 3-4 puis 3 mn / vit 3-4).
Ajouter la farine et la levure et mixer 10 s / vit 3.
Verser sur une plaque (30* 30) recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer de fruits concassés et faire cuire 12 à 15 mn.
Démouler délicatement sur un torchon et réserver.

A la casserolePorter une casserole d'eau à frémissement.
Pendant ce temps, fouetter les œufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Poser le saladier sur la casserole d'eau frémissante (sans que le fond du saladier touche l'eau) et fouetter au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange double de volume. Retirer du bain-marie et continuer de fouetter le mélange jusqu'à ce qu'il refroidisse.
Ajouter la farine et la levure tamisées sur les œufs et mélanger délicatement en soulevant la pâte.
Verser sur une plaque (30* 30) recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer de fruits concassés et faire cuire 12 à 15 mn.
Démouler délicatement sur un torchon et réserver.


Préparer la mousse au chocolat (J-1) :
Au Thermomix : Mettre les œufs, le sucre et l'eau dans le bol, avec le fouet. Programmer 3 mn/ 70° / vit 3-4, puis laisser tourner 4 mn / vit 3-4.
Faire fondre le chocolat dans le lait au micro-ondes. Lisser puis incorporer délicatement les œufs montés, en plusieurs fois, à l'aide d'une maryse, comme pour des blancs en neige.
Laisser au frais une vingtaine de minutes pour que la mousse sa raffermisse.

A la casserole : Fouetter les œufs, le sucre et l'eau dans un saladier résistant à la chaleur. Placer sur une casserole d'eau frémissante et monter les œufs au batteur (le mélange doit tripler de volume). Enlever le saladier de la casserole et continuer de fouetter les œufs jusqu'à refroidissement.
Faire fondre le chocolat dans le lait au micro-ondes. Lisser puis incorporer délicatement les œufs montés, en plusieurs fois, à l'aide d'une maryse, comme pour des blancs en neige.
Laisser au frais une vingtaine de minutes pour que la mousse sa raffermisse.

Commencer le montage : Recouvrir soigneusement un petit moule à cake de film alimentaire. Tailler la génoise en trois, et en placer un morceau au fond du moule. Napper des 2/3 de la mousse au chocolat (garder le reste pour la déco). Placer un second morceau de biscuit sur la mousse et placer au frais 1h au moins pour que la mousse raffermisse.

Préparer la mousse au mascarpone : Éplucher les poires et les tailler en cubes. Faire chauffer un morceau de beurre et faire dorer les poires. Saupoudrer de sucre et laisser légèrement caraméliser. Réserver.
Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. Faire chauffer (sans faire bouillir) 5 cl de crème liquide et dissoudre la gélatine.
Fouetter les 15 cl de crème bien froide restants et réserver au frais.
Monter les blancs en neige ferme.
Fouetter le mascarpone avec le sucre glace et la vanille. Ajouter la gélatine dissoute, puis la crème fouettée et enfin les blancs en neige.
Incorporer délicatement les morceaux de poires.

Verser dans le moule à cake et recouvrir du dernier morceau de biscuit. Tasser légèrement. Filmer et laisser au frais jusqu'au lendemain (ou au moins plusieurs heures).

Dressage : Démouler délicatement la bûche sur un plat de servir. Recouvrir d'une fine couche de mousse au chocolat restant, placer 30 mn au frais, puis recouvrir à nouveau de mousse, généreusement.
Décorer avec des morceaux de poires, des amandes effilées, des petits décors en chocolat. J'utilise des feuilles de transfert alimentaires pour mettre de la couleur sur le chocolat, ainsi que des feuilles relief.




Beaucoup de travail mais le résultat en vaut la peine. Mes desserts de Noël seront assez différents... à suivre !!

A bientôt !

samedi 20 décembre 2014

Blinis à la mousse de saumon

Je vous propose aujourd'hui une nouvelle petite bouchée apéritive, pour régaler vos invités à Noël :) Des blinis tout moelleux avec une mousse au saumon fumé !



Pour ma part, j'apporte cette recette au repas de Noël organisé par Cathy et Eric pour Culino Versions. Je pensais apporter une petite douceur... et finalement, je me suis lancée dans l'apéro :)

Logo repas de noel Culino Versions

Pour 4 à 6 personnes :
Pour la mousse de saumon :
  • 80 g de saumon fumé
  • 30 g de St Môret
  • 60 g de fromage blanc
  • 1 CS de jus de citron
  • du poivre
Pour les blinis (Ôdélices) :
  • 14 cl de lait
  • 1/2 sachet de levure sèche
  • 75 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf


On passe à l'action :
Préparer la mousse de saumon : Mixer le saumon avec le fromage frais, le fromage blanc, le poivre et le jus de citron. On peut aussi ajouter des petits morceaux de saumon fumé.

Filmer et réserver au frais.

Préparer les blinis : Délayer la levure dans le lait tiède et laisser reposer 10 mn. Ajouter la farine et le sel. Mélanger, couvrir et laisser reposer 1h.

Séparer le blanc d’œuf du jaune. Ajouter le jaune au levain précédent. Monter le blanc en neige ferme et l'incorporer délicatement.

Dans une poêle anti-adhésive (ou graissée), déposer des petites louches de pâte. Cuire sur feu moyen pendant 2 mn environ. Quand des bulles se forment, retourner le blinis et poursuivre la cuisson 1 mn.




J'ai aussi réalisé de la tartinade de thon. C'est rapide, facile et ça permet de varier les plaisirs à l'heure de l'apéro !

Belle journée à vous !

jeudi 18 décembre 2014

Mini-mendiants pistache-spéculoos et noix de coco-caramel

Alors vous allez me dire, ce n'est pas la recette du siècle... Non, et vous avez raison ;) Ce n'est même pas tout à fait une recette, plutôt une idée pour varier les saveurs, ainsi qu'une petite astuce pour avoir des mendiants bien ronds.


D'ailleurs, je vous proposais déjà des mendiants en décembre 2012, avec une garniture "classique". Aujourd'hui, je vous propose des saveurs moins traditionnelles mais toute aussi délicieuses :)

Pour une vingtaine de petits palets :
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 CS de pistaches concassées + 1 ou 2 spéculoos écrasés
  • 1 CS de noix de coco râpée + des pépites de caramel

On passe à l'action :

Faire fondre le chocolat et déposer 1 CS de chocolat fondu dans des empreintes à mini-muffins en silicone (le secret pour des mendiants bien réguliers !!).

Répartir les différentes garnitures et laisser prendre. 

Décoller délicatement et stocker au frais (mais pas au froid, sinon le chocolat va blanchir).



C'est super simple mais je trouve vraiment ça sympa pour Noël ! On peut réaliser des petits pochons pour chaque invité, ou avec le café ou.... juste pour le plaisir ;)

Belle journée à tous !

mardi 16 décembre 2014

Cookies salés noisettes et parmesan

Je cherchais une recette rapide pour confectionner des biscuits apéro qui sortent de l'ordinaire. Je voulais partir sur des sablés au parmesan et finalement, ce sont de délicieux cookies avec plein de bonnes choses à l'intérieur : des graines, des flocons d'avoine, de la farine complète, du parmesan, des noisettes !



C'est dans le Bistrot de Jenna que j'ai puisé l'inspiration. J'ai un peu modifié les proportions et les ingrédients : c'est top comme petit biscuits !!!

Pour une quinzaine de cookies :
  • 60 g de farine semi-complète
  • 60 g de farine blanche
  • 30 g de flocons d'avoine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40 g de parmesan
  • 1 CS de graines de sésame blond
  • 1 CS de graines de pavot
  • poivre
  • œuf
  • 70 g de beurre mou
  • 40 g de noisettes concassées

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mélanger les farines, les flocons d'avoine, la levure, le parmesan, les graines et un peu de poivre.

Ajouter l’œuf et le beurre mou en morceaux et amalgamer.

Ajouter les noisettes concassées.

Former des boules de pâte de la taille d'une noix. es disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les aplatir avec le dos d'une fourchette.


Faire cuire 15 mn et laisser refroidir sur une grille.



Alors que je demandais à l'un de mes convives qui regardait les biscuits s'il avait peur, il m'a dit que non, qu'il était curieux et qu'il s'attendait à ne pas être déçu... Il s'est resservi :)

A bientôt...

dimanche 14 décembre 2014

Mousse au chocolat "magique" aux fruits de la passion et crème fouettée

Cela fait quelques temps déjà que je vois passer une mousse au chocolat "magique" sur un groupe d'utilisateurs de Thermomix, mais également sur des blogs, notamment celui de Carine. Moi aussi je veux faire de la magie !!!!


Point de poudre de perlimpinpin dans cette recette, non, la magie opère quand les œufs montés au bain-marie, à la façon d'un sabayon, sont ajoutés au chocolat fondu : une vraie texture de mousse au chocolat, comme avec des blancs en neige !
Dans ma version, un soupçon de fruits de la passion pour l'originalité et de la crème fouettée pour apporter un peu de douceur...

Pour 4 personnes
  • 3 œufs
  • 10 g de sucre vanillé
  • 1 CS d'eau
  • 150 g de chocolat
  • 50 g de jus de fruits de la passion (la chair de 5 fruits passés au tamis environ)
  • 20 cl de crème liquide à 30% (bien froide)
On passe à l'action :
Préparer la mousse au chocolat : 
Au Thermomix : Mettre les œufs, le sucre et l'eau dans le bol, avec le fouet. Programmer 3 mn/ 70° / vit 3-4, puis laisser tourner 4 mn / vit 3-4.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde (ou dans le thermomix avant de monter les œufs, mais je ne trouve pas ça pratique...), ajouter le jus des fruits de la passion et lisser bien.

Incorporer délicatement les œufs montés, en plusieurs fois, à l'aide d'une maryse, comme pour des blancs en neige.

Verser la mousse (encore très liquide) dans des ramequins et laisser plusieurs heures au frais.


A la casserole : Fouetter les œufs, le sucre et l'eau dans un saladier résistant à la chaleur. Placer sur une casserole d'eau frémissante et monter les œufs au batteur (le mélange doit tripler de volume). Enlever le saladier de la casserole et continuer de fouetter les œufs jusqu'à refroidissement.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde, ajouter le jus des fruits de la passion et lisser bien.

Incorporer délicatement les œufs montés, en plusieurs fois, à l'aide d'une maryse, comme pour des blancs en neige.

Verser la mousse (encore très liquide) dans des ramequins et laisser plusieurs heures au frais.

Au moment de servir : Monter la crème très froide au batteur, et servir avec la mousse. Vous pouvez mettre du sucre et ainsi réaliser une chantilly, mais je trouve que la crème nature s'accorde parfaitement avec le sucré de la mousse.




Super facile, délicieuse, je vais en faire régulièrement ! D'ailleurs, cette mousse est à la base d'une bûche de Noël que je vous présenterai bientôt...

A très vite !

vendredi 12 décembre 2014

Sablé breton à l'ananas, glace à la noix de coco

La présence d'amis à dîner est toujours l'occasion pour moi de proposer un dessert un peu plus recherché qu'à l'accoutumé. Et pour une fois pas de chocolat (ou juste un tout petit peu)  mais beaucoup de fraîcheur !


Composé d'un sablé, d'une ganache montée, d'ananas, d'une tuile et d'une glace, ce dessert demande un peu de temps de préparation mais rien n'est difficile. La glace, le sablé et la tuile se préparent la veille.

Pour 6 personnes :
Pour la glace :
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 20 cl de lait de coco
  • 170 g de lait concentré sucré (en tube)
  • 30 g de noix de coco
Pour la ganache montée (Mercotte) :
  • 80 g de chocolat blanc
  • 40 g + 120 g de crème liquide entière
  • 5 g de miel neutre
Pour les sablés (C.FELDER) :
  • la recette ici
Pour les tuiles : 
  • 40 g de farine
  • 40 g de beurre mou
  • 40 g de sucre glace
  • 40 g de blancs d'oeuf
Pour la garniture :
  • 1 ananas
  • 1/2 gousse de vanille

On passe à l'action :
Préparer la glace : Montée la crème bien froide et réserver.

Mélanger le lait de coco avec le lait concentré sucré et la noix de coco. Incorporer délicatement la crème fouettée.

Ensuite, plusieurs possibilités selon le matériel dont vous disposez :
- avec un thermomix, congeler la crème dans des bacs à glaçons, puis mixer 1 mn / vit 6 ;
- avec une sorbetière : faire prendre comme à votre habitude ; 
- sans matériel particulier : réserver la crème au congélateur en mélangeant toutes les 30 mn jusqu'à ce que la glace soit prise.

Préparer la ganache montée : Faire chauffer 40 g de crème avec le miel (sans faire bouillir) et verser sur le chocolat concassé. Lisser le mélange puis ajouter les 120 g de crème restants et laisser au froid 3 h au moins, toute la nuit dans l'idéal.

Monter comme une chantilly et réserver dans une poche à douille (c'est plus pratique pour le dressage).

Préparer les sablés : Préparer la pâte comme indiqué ici, réfrigérer.

Préchauffer le four à 170°C (th 5-6).

Étaler a pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, puis détailler 6 biscuits. Faire cuire 25 mn dans les emporte-pièces. Creuser légèrement le centre et laisser refroidir sur une grille.

Préparer les tuiles : Préchauffer le four à 220°C (th 7).

Mélanger tous les ingrédients, puis disposer des cercles de pâte fins (les miens étaient un peu épais) sur du papier sulfurisé.

Faire cuire quelques minutes : restez au pied du four !!  Dès que les bords sont dorés, retirer du four et déposer sur un rouleau à pâtisserie ou un verre pour donner une forme incurvée aux tuiles. Garder à l'abri de l'humidité.

Préparer la garniture : Peler l'ananas avec soin, puis le tailler en petits dès. Gratter la gousse de vanille et mélanger les grains avec l'ananas.

Dressage : Déposer un peu de ganache sur le sablé, puis recouvrir d'ananas. 
Mettre un point de ganache sous une tuile puis la déposer sur l'ananas.
A l'aide d'une cuillère préalablement trempée dans un peu d'eau chaud, réaliser une quenelle de glace et la déposer sur le tuile délicatement.
Servir sans attendre.





Je pense que le dessert a plu ;) Et je garde sous le coude la glace avec du lait concentré ;)

Bon week-end !