lundi 30 novembre 2015

Mini-muffins choco-coco

Et voilà novembre qui s'achève... Mes filles attendent décembre avec impatience, allez savoir pourquoi ;) Il va être temps pour moi de réfléchir aux menus de Noël et à mes paniers gourmands... En attendant, c'est l'heure d'une Escapade en Cuisine, sur le thème des mignardises !!!!


C'est chez Laëtitia que je vais piocher une recette, pour la seconde foisJ'ai décliné ses muffins choco-coco en version mini.  Je n'avais pas encore testé ce mélange pour des muffins ;) Et je découvre le blog Evaliya Cuisine, qui visite ma cuisine.

Pour une trentaine de bouchées :
  • 260 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 80 g de cassonade
  • 3 CS de noix de coco râpée
  • 125 g de pépites de chocolat
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait de coco
  • 30 g de beurre fondu
On passe à l'action : Préchauffer le four à 190°C (th 6-7).

Mélanger la farine, la levure, la cassonade, la noix de coco râpée et les pépites de chocolat.

Dans un autre récipient, fouetter les œufs avec le lait de coco et le beurre. Verser sur le mélange précédent et mélanger rapidement.

Répartir la pâte dans des mini-empreinte à muffins (aux 3/4) et faire cuire 10-12 mn (20 mn pour des muffins ordinaires).


t laisser refroidir sur une grille avant de consommer.

Ces petites bouchées sont délicieuses !!!!! Je vais forcément en refaire ;)

Bonne escapade à tous !

jeudi 26 novembre 2015

L'Eden {noix de coco-mangue}

Et voici enfin la pièce centrale de ma "sweet table", un entremets mangue et noix de coco, avec une petite touche de framboise. C'est un gâteau très doux...


J'aurai préféré faire un glaçage brillant, plus caractéristique d'un entremets, qu'un glaçage au mascarpone, qui rappelle davantage le layer-cake. Mais ce glaçage "miroir" contient du glucose... ce que je n'ai pas sous la main ;)

Pour 8-10 personnes :
Pour le sirop de punchage :
  • 7 cl d'eau
  • 50 g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille
Pour les génoises :
  • 6 œufs
  • 180 g de sucre
  • 180 g de farine
  • 30 g de beurre
  • 1 poignée de brisures de framboises
Pour la mousse coco :
  • 20 cl de lait de coco
  • 5 g de gélatine
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 50 g de sucre glace
Pour la mousse mangue :
  • 300 g de chair de mangue bien mûre (2 fruits environ)
  • 30 g de sucre
  • 6 g de gélatine
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 100 g de mangue en morceaux
Pour le glaçage :
  • 200 g de mascarpone
  • 30 g de sucre
  • 10 cl de crème liquide entière
  • une pointe de colorant éventuellement

On passe à l'action :
Préparer les génoises (J-2) : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Porter une casserole d'eau à frémissement.

Pendant ce temps, fouetter les œufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Poser le saladier sur la casserole d'eau frémissante (sans que le fond du saladier touche l'eau) et fouetter au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange double de volume. Retirer du bain-marie et continuer de fouetter le mélange jusqu'à ce qu'il refroidisse.

(je le fais au thermomix : je bats mes œufs et mon sucre 3 mn / 50° / vit 3-4 puis 3 mn / vit 3-4)

Ajouter la farine sur les œufs et mélanger délicatement en soulevant la pâte (comme pour des blancs en neige). Ajouter le beurre et mélanger sans trop travailler la pâte.

Beurrer et fariner un moule à charnière et verser 1/3 de la pâte. Faire cuire 20 mn.

Démouler très délicatement, puis laisser complètement refroidir sur une grille.

Recommencer une seconde fois avec le deuxième tiers de pâte, puis avec le dernier tiers sur lequel les brisures de framboises auront été préalablement déposées.

Réserver dans un torchon propre (en intercalant des feuilles de papier sulfurisé entre chaque génoise).

Préparer le sirop (J-2) Mettre l'eau et le sucre dans une casserole, avec la vanille et porter à ébullition. Laisser fondre le sucre, puis couper le feu. Laisser refroidir.


Préparer la mousse coco (à J-1) : 
Faire ramollir la gélatine dans un grand volume d'eau une dizaine de minutes. Bien l'essorer.

Faire chauffer le lait de coco, sans faire bouillir. Dissoudre la gélatine et laisser tiédir.

Monter la crème bien froide en chantilly, avec le sucre. 
Incorporer la chantilly au lait de coco.

Laisser légèrement prendre la mousse.

Commencer le montage (à J-1) : Sur le plat de service, déposer la génoise à la framboise. Imbiber légèrement.

Remettre le cercle (diamètre 24 cm). Couler la mousse de coco et laisser prendre complètement  au frais.

Préparer la mousse mangue (à J-1) : 
Faire ramollir la gélatine dans un grand volume d'eau une dizaine de minutes. Bien l'essorer.

Mixer les 300 g de mangue avec le sucre. Faire chauffer doucement, puis dissoudre la gélatine. Laisser tiédir.

Monter la crème liquide bien froide, puis l'incorporer au mélange précédent.

Couper les 100 g de mangue en cubes.

Poursuivre le montage (à J-1) : Déposer le second disque de génoise sur la mousse coco, puis l'imbiber.

Déposer les morceaux de mangue, puis la mousse mangue.

Laisser prendre au frais, puis déposer la troisième génoise, et l'imbiber légèrement.

Couvrir et laisser au frais jusqu'au lendemain.

Préparer le glaçage (le jour J) : Fouetter ma mascarpone avec la crème et le sucre (et le colorant).

Décercler doucement l'entremets.



Recouvrir l'entremets d'une fine couche de crème (pour fixer les miettes) et remettre au frais 30 mn.

Recouvrir l'ensemble du gâteau avec la crème et décorer selon les envies.
Remettre au frais jusqu'à dégustation.



Ce dessert se mange très facilement, il n'est pas lourd du tout. La mousse coco manque un peu de goût à mon sens (idem pour mon homme).
Pour la déco, je voulais quelque chose de très simple. Il existe des petites guirlandes toutes prêtes.... qui sont hors de prix !!! J'ai réalisé la mienne avec 2 pailles en cartons,de la ficelle de cuisine et du papier découpé en losange. J'ai replié les losanges en deux, et les ai collé sur la ficelle. Des tampons, et le tour est joué, pour trois fois rien !!!

Belle journée à tous !

mardi 24 novembre 2015

Filet mignon au pesto

De la simplicité dans ma cuisine en ce moment... mais de la gourmandise quand même !!! J'aime particulièrement le filet mignon de porc qui, peu gras, peut se prêter à tout un tas de préparations gourmandes :)



Pour aujourd'hui, ce sera un filet mignon cuit avec le pesto rosso maison préparé peu avant. Tout simple, je vous le disais, mais cela parfume divinement la viande. Et rien ne vous empêche d'entourer la viande de pommes de terre, elles-même enduites de pesto ;)

Pour 4 à 6 personnes :
  • 1 filet mignon
  • 4 CS de pesto rosso
  • sel, poivre

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Enduire généreusement la viande de pesto, sur toutes les faces. Saler légèrement et poivrer.

Faire cuire 30 mn environ. C'est prêt !





Du super simple, mais du bon !! Vous pouvez aussi trouver chez moi une version à l'italienne, en croûte, farci ou encore Orloff.

Belle semaine à tous !

samedi 21 novembre 2015

Macarons aux pommes caramélisées

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de macarons, et pour cause, des échecs cuisants à chaque fois !!!! Mais il y a des occasions qui vous poussent à vous remettre aux fourneaux ;)


Je suis retournée à mes premières amours, à savoir les macarons à la meringue française, c'est-à-dire sans cuisson des blancs comme dans la version à la meringue italienne. Ils n'ont pas tout à fait le même aspect, la collerette est moins haute, mais qu'importe ;) J'ai voulu une garniture fruitée... et évidemment, pour une princesse prénommée Eden, j'ai pris des pommes ;)

Pour une vingtaine de macarons :
Pour les coques (C.Felder) :
  • 90 g de poudre d'amandes 
  • 160 g de sucre glace
  • 72 g de blancs d’œufs (séparés depuis plusieurs jours et à température ambiante)
  • 15 g de sucre en poudre
  • éventuellement une pointe de colorant
Pour la garniture (inspirée d'une recette de C.Felder également) :
  • 4 pommes
  • 40 g de sucre
  • 15 g de beurre
  • 1 CS de rhum

On passe à l'action :
Préparer les coques : Mixer finement le sucre glace et la poudre d'amandes. Tamiser le mélange et réserver.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre (la meringue doit être compacte).

Verser les poudres sur les blancs et macaronner : mélanger en effectuant des mouvements de bas en haut, à l'aide d'une maryse. Le mélange ne doit être ni trop lisse, ni trop épais et former un ruban en retombant.

Dresser en quinconce à l'aide d'une poche à douille sur une feuille de papier sulfurisé (il faut prévoir plusieurs fournées).

Laisser croûter (sécher) à l'abri de l'humidité une vingtaine de minutes, ou davantage (ils doivent être secs au toucher).

Préchauffer le four à 150°C (th 5) et enfourner pour une quinzaine de minutes. Décoller les coques et laisser refroidir.
On ne le répétera jamais assez : la cuisson est fonction de votre four !!!! Donc, on s’assoit devant le four et on surveille ;) la collerette se forme au bout de 6-7 mn. Les macarons doivent parfaitement se décoller.

Préparer la garniture : Peler et épépiner les pommes. Les couper en tout petits cubes (c'est important).

Mettre le sucre dans une petite casserole et le faire caraméliser. Ajouter les pommes. Laisser doucement compoter 5 à 10 mn (cela dépend de vos pommes).

Ajouter le beurre et le rhum et poursuivre la cuisson 2 mn. 

Laisser entièrement refroidir.

Montage : Déposer une belle cuillère de garniture sur la moitié des coques et recouvrir d'une seconde coque. 
Je les ai garnies le matin pour l'après-midi. La garniture fruitée détrempe plus vite les coques que les ganaches, donc inutile de les préparer 2-3 jours avant.



Je maîtrise encore mal mon nouveau four.... Pour être honnête, je n'ai réussi à "sauver" que 9 macarons (mais même ceux qui ne ressemblaient pas à de "vrais" macarons ont été dévorés ;) ) mais je vais persévérer, avec la meringue italienne ou française !!

Bon week-end !

jeudi 19 novembre 2015

Pesto Rosso

Depuis le temps que je voulais faire du pesto rosso, c'est-à-dire du pesto rouge, aux tomates confites.... Mais bien sûr, il me manquait toujours un ingrédient !! Mais voilà, enfin prêt :)


C'est super facile à préparer, et rapide. Et au moins, dans la version maison, on met ce qu'on veut : un peu plus d'ail si on aime beaucoup ça, ou de fromage, moins d'huile pour plus de consistance. 

Pour un petit pot :
  • 30 g de pignons de pin
  • 80 g de tomates confites à l'huile 
  • 30 g de parmesan
  • 1 gousse d'ail
  • 6 CS d'huile d'olive (ou avantage pour une consistance plus liquide)

On passe à l'action : Faire dorer les pignons dans une poêle à sec.

Égoutter les tomates, et les mixer avec les pignons tiédis, le parmesan et l'ail. Ajouter l'huile et mixer à nouveau jusqu'à obtenir la consistance désirée. J'ai gardé le mien épais.

A conserver au frais 1 semaine maxi.


A la petite cuillère, c'est un régal! Mais aussi dans des pâtes, sur des légumes, en tartinade ou avec de la viande ;) Et en version "verde", c'est ici !

Belle journée à tous !

lundi 16 novembre 2015

Mini-cupcakes aux Tagada Pink

L'actualité est lourde... et le cœur certainement pas à la fête... Je décide malgré tout de continuer à publier. C'est toujours dérisoire, mais dans tous les moments de peine ou de drames qui m'ont touchés ou ont touché mes proches (sans aucune commune mesure avec l'actualité entendons-nous), j'ai toujours cuisiné, pour tenter d'apporter un peu de réconfort...


Ces petits muffins ont été concoctés pour ma "sweet table". J'avais envie de bouchées régressives, c'est naturellement que je me suis tournée vers les fraises bonbons !

Pour 25 mini-cupcakes :
Pour la base :
  • 110 g de beurre
  • 80 g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 œufs
  • 150 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 40 g de yaourt
Pour la chantilly :
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 20 fraises tagada pink + pour la déco
  • 80 g de mascarpone


On passe à l'action :
Préparer la base : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Crémer le beurre avec le sucre et les graines de vanille. Ajouter les œufs et bien mélanger.

Incorporer la farine et la levure, puis le yaourt et mélanger rapidement.

Verser dans des mini-moules à muffins (avec ou sans caissettes) en remplissant aux 3/4 (pas plus, sinon il faudra étêter les gâteaux) et faire cuire 12-15 mn.

Laisser refroidir avant de décorer.

Préparer la chantilly : La veille, faire fondre les bonbons dans 10 cl de crème liquide en mélangeant régulièrement. Ajouter les 10 cl restants, filmer et laisser refroidir entièrement.

Le jour même, monter en chantilly la crème aux bonbons et le mascarpone (la crème aura gélifiée, c'est normal ;) ).

Dresser sur les muffins et décorer d'une fraise Tagada.



Des petites bouchées bien agréables, sans être trop sucrées.

Prenez soin de vous...

samedi 14 novembre 2015

Le cœur lourd...

Il y a des jours comme ça, où vous vous levez sans vous douter une seule minute qu'une simple phrase va bouleverser votre journée.... et toutes celles d'après. 

Un samedi matin ordinaire, ou presque, où je rappelle en catastrophe ma mère qui s'inquiète de mes appels sans message sur son portable.... merci les enfants d'arrêter de jouer avec mon téléphone...

Un samedi où je commence par nettoyer la mare de lait qui jonche la cuisine, entre les "je veux des céréales" et "mon lait est froid"... merci moi-même d'avoir mis tout en vrac dans le frigo....

Un samedi où mon homme revient du boulot sans la baguette fraîche du week-end et se prend un pique... et auquel il me répond "t'es au courant ?".

Un samedi où la nausée me prend face à ces atrocités de la veille. Un samedi qui n'aura plus rien d'ordinaire... Où les questions sans réponses se bousculent... Où les images télévisées tournent en boucle... 

Où mes enfants, bien trop petits pour comprendre combien notre monde peut être cruel et ignoble, se prennent de fous rires tous les trois ensemble....

Pensées et respect pour les victimes, leur famille, tout celles et ceux qui sont et seront impactés de près ou loin, pour ceux qui ont risqué leur vie ou se battent pour sauver celles des autres...

Prenons soin de nous....

mercredi 11 novembre 2015

Cookies énergie {chocolat, cranberries, noix de cajou}

Personne ne s'en lasse ici... Et oui, une nouvelle recette de cookies, pour faire le plein d'énergie ! A l'heure du goûter, en cas de petite faim ou après un effort, miam !


De la farine semi-complète, du sucre non raffiné, des noix de cajou, des cranberries, sans oublier du bon chocolat... de quoi reprendre des forces ;)

Pour une vingtaine de cookies :
  • 110 g de beurre
  • 70 g de sucre muscovado (sucre brun non raffiné)
  • 2 œufs
  • 180 g de farine semi-complète
  • 1 cc de levure chimique
  • 70 g de cranberries séchées
  • 70 g de noix de cajou concassées
  • 120 g de chocolat coupé en pépites


On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Battre le beurre et le sucre jusqu'à obtention d'une consistance crémeuse.



Ajouter les œufs et bien mélanger.


Ajouter la farine préalablement mélangée à la levure, puis les cranberries, les noix de cajou et les pépites de chocolat.

Former des boules de pâte de la taille d'une grosse noix. Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les aplatissant légèrement. Enfourner pour 10 à 12 mn environ.



L'avantage des cookies, c'est qu'ils se préparent en un rien de temps, et avec tout ce qu'on a sous la main. Alors pourquoi résister ? ;)

Belle journée à tous !

lundi 9 novembre 2015

Tarte fine poireaux-lardons

Après un long moment sans recette salée, je vous présente une petite tarte parfaite pour un dîner sur le pouce ! Du poireau, des lardons, de la crème et une pâte à base de graines... Miam !


Pour tout vous dire, je raffole du poireau en tarte, et je trouve que c'est plus facile à faire manger aux enfants comme ça (enfin.... les miens adorent les légumes, donc....). Et quand je suis tombée sur la tarte de Marie, j'ai tout de suite craqué ! J'ai réalisé ma pâte moi-même, c'est bien meilleur ;)

Pour 4 personnes :
Pour la pâte : 
  • 150 g de farine semi-complète (T80)
  • 2 CS de graines de pavot, lin, tournesol (je prends un mélange de graines pour pain)
  • 3 CS d'huile d'olive
  • 1 pincées de sel
  • 60 g d'eau 
Pour la garniture :
  • 2 à 3 blancs de poireaux selon leur taille
  • 100 g de lardons
  • 1 CS de moutarde
  • 10 cl de crème fraîche
  • du gruyère râpé
  • du poivre

On passe à l'action : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).
Préparer la pâte : Verser la farine, les graines, le sel et l'huile d'olive dans le bol d'un robot et mélanger 10 s (à la main, sabler rapidement la préparation).

Laisser tourner le robot et verser doucement l'eau par la cheminée, jusqu'à ce que la pâte forme une boule (à la main, ajouter progressivement l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène). 

Laisser reposer  le temps de préparer la garniture.

Préparer la garniture : Émincer finement les blancs de poireaux, et les blanchir 5 mn dans de l'eau bouillante salée. Bien égoutter.

Faire revenir les lardons 3 mn, puis ajouter les poireaux pré-cuits. Poivrer et laisser cuire une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement (j'ai tout préparé au Thermomix).

Préparer la tarte : Étaler finement la pâte en cercle sur une feuille de papier sulfurisé.

Piquer à la fourchette, puis étaler la moutarde. Déposer la crème fraîche, puis le mélange poireaux-lardons. Parsemer de fromage râpé.

Faire cuire 20-25 mn environ.



A déguster avec une bonne salade ! Et si vous aimez les tartes aux poireaux, je vous propose une version Tatin, en tarte rustique ultra généreuse ou encore avec du saumon.

Belle semaine à tous !

samedi 7 novembre 2015

Cake-pops choco-cacahouètes

On continue dans les petites douceurs de ma "sweet table". J'ai réalisé des petites sucettes chocolatées, qui ont toujours la cote auprès de mes filles !!!


Une simple base de gâteau au yaourt, de la pâte à tartiner maison et du chocolat blanc.... de la simplicité pour beaucoup de gourmandises ;)

Pour 25 sucettes :
Pour le cake :
  • 3 œufs
  • 80 g de sucre
  • 1 yaourt
  • 220 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 60 g d'huile

Pour le façonnage : 

Pour l'enrobage :
  • 200 g de chocolat blanc
  • du colorant (facultatif)
  • des vermicelles en chocolat, des perles en sucre...


On passe à l'action :
Préparer le gâteau : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Blanchir les œufs avec le sucre, puis ajouter le yaourt, la farine mélangée à la levure et l'huile en mélangeant entre chaque ajout.

Verser dans un moule à charnière beurre et fariné (ou dans un moule à manquer recouvert de papier sulfurisé) et faire cuire 30 mn environ. Démouler et laisser refroidir.

Préparer les cake-pops : Émietter finement le gâteau, puis ajouter la pâte à tartiner jusqu'à pouvoir former des boules de pâte.

Former des boules de la taille d'une noix.

Faire fondre un tout petit peu de chocolat.  Tremper un pique à brochette ou un bâtonnet dans le chocolat et le piquer dans une boule de gâteau. Laisser durcir au frais.

Préparer l'enrobage : Faire fondre le chocolat. Ajouter éventuellement un peu de colorant.

Tremper chaque cake-pops dans le chocolat fondu (maintenir le chocolat dans un saladier d'eau tiède pour qu'il reste fluide si besoin), bien enlever l'excédent. 

Parsemer de perles en sucre et déposer sur une feuille de papier sulfurisé (j'ai posé mes premiers sur une assiette... avant de m'apercevoir qu'en séchant, les sucettes étaient indécollables !!). Laisser prendre au frais.



C'est que ça se mange sans faim ces petites choses-là ;)

Bon week-end !

mercredi 4 novembre 2015

Sablés aux amandes et son glaçage royal

Voici les premières mignardises proposées pour ma "sweet table" de bienvenue : des sablés. Je les voulais un peu épais et au bon goût d'amandes. Je ne suis pas très fan de glaçage royal d'ordinaire, mais j'avais envie de jolis sablés ;)


Les sablés sont des biscuits très simple à réaliser ; ils demandent juste un peu de temps de repos au froid, pour ne pas se déformer. Le glaçage est bien sûr facultatif et peut être remplacé par du chocolat ;) 

Pour 24 sablés environ :
Pour les biscuits :
  • 120 g de beurre
  • 80 g de sucre
  • 1 œuf
  • 180 g de farine
  • 100 g de poudre d'amandes
  • 1 pincée de sel
Pour le glaçage :
  • 1 blanc d’œuf
  • 230-250 g de sucre glace
  • du colorant

On passe à l'action :
Préparer les biscuits : Crémer le beurre et le sucre pour obtenir une texture mousseuse, puis ajouter l’œuf.

Mélanger la farine, la poudre d'amandes et le sel, et incorporer au mélange précédent. Former rapidement une boule,  sans trop travailler la pâte.

Filmer et laisser 30 mn au frais.

Étaler la pâte sur 5 mm d'épaisseur et découper des formes. Remettre une vingtaine de minutes au frais.

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Déposer les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire 10-12 mn, les sablés doivent à peine dorer.

Laisser refroidir sur une grille.

Préparer le glaçage : Fouetter le blanc d’œuf et le sucre glace à l'aide d'un batteur. La texture doit être ni trop liquide, ni trop épaisse, pour être étaler sans couler. 

Réserver une petite quantité de pâte dans un sachet congélation ou une poche  à douille jetable.

Ajouter une pointe de colorant au reste de la préparation et mélanger à nouveau. Mettre dans un sachet congélation ou une poche  à douille jetable.

Décorer les biscuits : Couper un petit coin du sachet contenant le glaçage rose et tracer le contour des cœurs (en s'appliquant mieux que moi !!!).

Puis remettre du glaçage au centre des coeurs et étaler délicatement à l'aide d'une petite spatule coudée (il ne faut pas hésiter à mettre du glaçage).

Couper un petit coin du sachet contenant le glaçage blanc et déposer des petits points sur le glaçage rose : les points vont se fondre.

Laisser durcir et stocker à l'abri de l'humidité.

Travailler 5 à 8 biscuits à la fois, car le glaçage sèche rapidement.


Ces sablés ont fait leur petit effet !!!! Ils m'ont réconciliée avec l'usage du glaçage royal, qui n'est pas écœurant et ne masque pas le goût des sablés comme je le pensais auparavant. En plus, en utilisant différents colorants, on peut réaliser une multitude de jolis sablés (et en prenant son temps aussi ;) ).

Belle journée à tous !