mercredi 30 décembre 2015

Rochers croquants {amandes, noisettes & caramel}

J'avais repéré ces délicieux chocolats il y a déjà bien longtemps.... manquait plus que l'occasion, et quoi de mieux que les fêtes de fin d'année ? Du chocolat, du caramel et des amandes et noisettes.... de quoi faire succomber mes convives ;)



C'est sur le blog au nom bien trouvé, Mes gourmandises, qu'on se le dise, que j'ai déniché ces merveilles. C'est relativement facile (il faut maîtriser la cuisson du caramel) et ça se dévore en famille au coin du feu sur la terrasse vu le temps ou en solo ;)

Pour une vingtaine de rochers :
Pour le caramel (il n'en faut que la moitié, mais c'est compliqué de faire du caramel en petite quantité) :
  • 120 g de sucre
  • 60 g de beurre salé
  • 8 cl de crème liquide
Pour la garniture :
  • 50 g de chocolat  au lait
  • 50 g de noisettes
  • 50 g d'amandes
Pour l'enrobage :
  • 120 g de chocolat

On passe à l'action :
Préparer le caramel : Réaliser un caramel à sec dans une petite casserole à fond épais.  

En parallèle, faire chauffer la crème.

Quand le caramel a une belle couleur ambrée, ajouter avec précaution le beurre, puis la crème (attention aux éclaboussures).

Bien mélanger et remettre sur le feu si des morceaux de sucre subsistent. Laisser refroidir.

Préparer la garniture : Faire fondre le chocolat.

Torréfier les fruits secs dans une poêle et les concasser grossièrement.

Prélever 100 g de caramel et les mélanger au chocolat fondu et aux fruits secs.

Dresser des petits dômes sur une feuille de papier sulfurisé et laisser durcir au frais (j'ai utilisé le congélateur ;) ).

Préparer l'enrobage : Faire fondre le chocolat noir (en le tempérant ou non).

Puis tremper chaque dôme dans le chocolat à l'aide de deux fourchettes.

Déposer sur une feuille de papier sulfurisé puis laisser cristalliser à température ambiante.




Terriblement addictif !!! J'avais aussi préparé des fudges aux spéculoos. Si vous aimez préparer vos chocolats maison, je vous proposer des chocolats au caramel, des rochers pralinés, des chocolats à la pâte d'amandes, des florentins, des amandes au chocolat, du chocolat croustillant entre autre !

Je vous souhaite avec un peu d'avance un bon Réveillon de la St-Sylvestre et vous dis à l'année prochaine !

lundi 28 décembre 2015

Fudge aux spéculoos

J'espère que vous avez passés un bon Noël, gâtés et bien entourés, c'est, à mon sens, là le principal. J'ai, comme à chaque Réveillon ;), beaucoup cuisiné pour régaler ma famille. J'aime préparer des petites douceurs à déguster avec le café. Aujourd'hui, ce sont des fudges aux spéculoos !


J'avais déjà proposé des fudges l'an dernier, aux amandes et noisettes. C'est facile, rapide et terriblement gourmand ! Je suis dans une période spéculoos et je suis tombée sur la recette de Carole, alors je n'ai pas résisté !

Pour un moule 20 * 20 cm :
  • 260 g de chocolat corsé
  • 220 g de lait concentré sucré
  • 10 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 6 spéculoos en morceaux + 4 spéculoos en poudre

On passe à l'action :
Hacher le chocolat. Réserver.

Recouvrir le moule de papier sulfurisé (afin de faire adhérer le papier sulfurisé au moule, mouillez-le, puis positionnez-le dans le moule. Sécher avant de couler le fudge). 


Faire chauffer au bain-marie le lait concentré et le beurre.


Ajouter le chocolat haché et le sel. Bien mélanger et laisser cuire en mélangeant pendant 3-4 mn, de sorte que le mélange épaississe.

Verser la moitié du mélange chocolaté dans le moule. Tapoter pour bien répartir le mélange et faire disparaître les bulles d'air. Disposer 6 spéculoos cassés en morceau, puis ajouter le reste de la préparation. Lisser et recouvrir de poudre de spéculoos.

Laisser durcir au frigo (24h en moyenne).

Démouler et couper en cubes. Conserver au frais.



A découper en tout petits cubes parce que c'est aussi délicieux et addictif que c'est calorique ;)

A bientôt !

jeudi 24 décembre 2015

Bûche ananas, coco & framboise

Et voilà....demain, ce sera Noël. Alors je souhaite à chacun d'entre vous, un merveilleux Noël, entouré de ceux qui vont sont chers. J'espère que vous serez gâtés ;) Pour ce jour de Réveillon, je vous propose une bûche délicieusement fruitée.



J'ai testé pour la première fois mon moule à bûche. Il manque un peu de hauteur à mon goût, mais cela n'enlève rien aux saveurs !!! Cette bûche se compose d'une génoise coco, d'un croustillant coco, d'une mousse ananas et d'un insert gélifié à la framboise.

Pour un moule à bûche de 27 cm de long
Pour l'insert framboise :
  • 250 g de purée de framboises (400 g de framboises écrasées et passées au tamis)
  • 40 g de sucre
  • 5 g de gélatine
Pour la génoise coco : 
  • 3 œufs
  • 90 g de sucre
  • 70 g de farine
  • 20 g de noix de coco
Pour le croustillant coco :
  • 70 g de chocolat blanc
  • 6 crêpes gavotte
  • 15 g de noix de coco rapée
Pour la mousse ananas : 
  • 9 g de gélatine
  • 400 g de purée d'ananas (j'ai prélevé 400 g de chair sur un ananas et gardé le reste pour la déco)
  • 30 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide entière + 20 g de sucre
Pour la déco :
  • de la chantilly
  • des morceaux de fruits
  • de la noix de coco...

On passe à l'action :
Préparer l'insert framboise : Réhydrater les feuilles de gélatine dans un grand volume d'eau.

Mélanger la purée de framboise et le sucre et faire chauffer doucement. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger.

Couler dans un moule à insert ou des moules  à mini-bûches comme ceux-là (j'ai pris cette idée chez Valérie, j'ai ainsi rempli 4 empreintes, que j'ai retaillées ensuite à la dimension de mon moule).

Placer au congélateur pour 2h au moins.

Préparer la génoise : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Fouetter longuement les œufs et le sucre (8-10 mn) jusqu'à ce que le mélange double de volume et soit couleur crème.

Mélanger la farine tamisée et la noix de coco et verser sur les œufs. Incorporer délicatement.

Verser sur une plaque à rebord recouverte de papier sulfurisé de 30 * 35 cm. 

Faire cuire 10 mn.

Démouler avec précaution sur un torchon (propre, cela va sans dire...). Laisser tiédir puis couper deux morceaux, l'un pour garnir le moule à bûche, l'autre plus petit pour refermer la bûche.

Préparer le croustillant : Faire fondre le chocolat blanc. Lisser puis ajouter les gavottes écrasées et la noix de coco. Bien mélanger, puis recouvrir le petit morceau de génoise qui servira de fond à la bûche.

Préparer la mousse : Réhydrater les feuilles de gélatine dans un grand volume d'eau.

Mélanger la chair d'ananas mixée et le sucre et faire chauffer doucement. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Laisser tiédir.

Monter la crème liquide bien froide et serrer avec le sucre. Incorporer délicatement la purée d'ananas tiédie.

Montage : Recouvrir le moule à bûche de film transparent, en prenant soin de laisser dépasser un morceau de chaque côté (pour le démoulage). Déposer le grand morceau de génoise.

Verser la moitié de la mousse ananas puis laisser prendre au congélateur (30 mn environ) (laisser le reste de mousse à température ambiante).

Démouler l'insert (ou les inserts) framboise et le retailler aux dimensions du moule. Le déposer délicatement sur la mousse ananas.

Recouvrir avec le reste de mousse ananas.

Déposer le morceau de génoise recouvert du croustillant (croustillant au contact de la mousse).

Filmer et laisser au frigo, 2 h au moins.

Au moment de servir, démouler la bûche avec précaution sur un plat de service. Décorer et servir sans attendre.

Attention, j'ai eu la mauvaise surprise de constater que ma mousse à détremper le biscuit, rendant la bûche fragile. Il faut préparer la bûche pas plus de 12 h avant de la servir, et surtout, ne pas la démouler trop tôt ! Après quelques recherches, il semblerait que l'ananas soit un fruit difficile à gélifier ;)



Malgré cette petite déconvenue de "sur-imbibage", cette bûche est délicieuse !! Légère en bouche et riche en saveurs, elle a beaucoup plu à mes convives.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et vous dis à bientôt !

mercredi 23 décembre 2015

Roulé saumon et fromage frais {pomme de terre et courgette}

Cette année, après le Réveillon hamburger puis le Réveillon couscous, et comme je vous l'ai déjà dit avec mes panna-cotta, le thème du Réveillon 2015 sera "Apéritif dînatoire". Il me faut donc confectionner différentes petites bouchées qui plairont à tout le monde !


Il me faut des recettes qui ne prennent pas trop de temps et qui peuvent aussi se préparer à l'avance. Cela fait un moment que je réfléchissais à un roulé au saumon fumé. J'ai pris la même base que mon roulé au bacon, mais en version froide !

Pour 6 personnes :
  • 200 g de courgettes
  • 300 g de pommes de terre
  • 1 petite gousse d'ail
  • 1 échalote
  • 2 œufs
  • 50 g de gruyère râpé
  • sel, poivre
  • 100 g de fromage frais
  • 200 g de saumon fumé

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Au thermomix : Mettre les courgettes et les pommes de terre coupées en morceaux dans le bol, puis ajouter l'ail, l'échalote, les œufs, le gruyère râpé, du poivre et un peu de sel. Programmer 5 sec / vit 5 (remixer un peu si les morceaux de légumes sont trop gros).

Sans thermomix Éplucher les pommes de terre et les courgettes et les râper.
Dans un saladier, battre les œuf avec l'échalote et la gousse d'ail émincées, le gruyère. Ajouter les légumes râpés. Saler, poivrer.

Verser sur une plaque de 30 * 30 cm recouverte de papier sulfurisé, en répartissant uniformément la préparation. Faire cuire 25 mn.

Dès la sortie du four, retourner la "galette" sur un torchon propre et décoller doucement le papier sulfurisé.

Tartiner toute la surface avec le fromage frais, puis répartir les tranches de saumon.

Rouler le tout en serrant légèrement. Filmer et laisser refroidir avant de couper en tranches.




J'ai testé avec des invités à quelques jours de Noël : approuvé ! Il y aura donc ce roulé à notre table du Réveillon. Il peut aussi être servi en entrée ;)

A bientôt !

lundi 21 décembre 2015

Palets des Dames {raisins et rhum}

Voici la troisième petite gourmandise, avec les pâtes de fruits et les amandes au chocolat, qui a garni mes petits paquets destinés aux  maîtresse, atsem et autres personnes encadrant mes enfants. Ayant eu moins de temps que l'an passé, j'ai été un peu moins inspirée ;)


Pour être honnête, c'est Delphine qui m'a donnée envie de réaliser ces petits biscuits aux raisins, très simples, mais néanmoins délicieux. J'ai adapté un peu la recette.

Pour 25 biscuits :
  • 100 g de raisins secs (noirs et blonds pour moi)
  • 2 CS de rhum
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 2 œufs
  • 180 g de farine

On passe à l'action : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Faire tremper les raisins dans le rhum, en mélangeant régulièrement. 

Crémer le sucre et le beurre, puis ajouter les œufs un à un.

Incorporer la farine, puis les raisins et le rhum, délicatement.

Déposer des petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant.

A l'aide d'une cuillère trempée dans l'eau, les aplatir légèrement. Faire cuire 10-12 mn.



Vite préparés, ces biscuits sont aussi vite dévorés !! On peut varier la variété de raisins secs utilisés sans souci.

Belle semaine à tous !

vendredi 18 décembre 2015

Panna-cotta coco-ananas

Attention spoiler ! Si vous comptez passer le Réveillon avec moi, ne lisez pas la suite ;) Car ces petites verrines seront sur notre table le soir du Réveillon (et oui, une fois n'est pas coutume, j'ai testé un dessert avant !)...


Comme nous ne faisons jamais de Réveillon traditionnel (hamburger en 2013, couscous en 2014...), cette année, ce sera apéro dînatoire. Et en dessert, un café (très) gourmand, dont ces petites verrines de panna-cotta coco et ananas.

Pour 6 verrines :

  • 4 g de gélatine (2 feuilles)
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait de coco
  • 50 g de sucre
  • 1/2 ananas
  • 1/2 gousse de vanille

On passe à l'action :
Réhydrater les feuilles de gélatine dans un grand volume d'eau.

Mélanger la crème, le lait de coco et le sucre dans une casserole. Mettre sur le feu et chauffer doucement, pour bien dissoudre le sucre.

Égoutter avec précaution la gélatine et l'incorporer au mélange chaud. Bien mélanger pour dissoudre la gélatine puis verser dans des verrines.

Laisser prendre au frais (2h au moins, toute la nuit, c'est parfait !).

Ôter la peau de l'ananas et le détailler en petits cubes. Gratter la gousse de vanille et mélanger avec précaution. Laisser au frais jusqu'au moment de servir (1h à l'avance, c'est suffisant).

Au moment de servir, déposer l'ananas sur la panna-cotta et servir de suite.




Délicieux ! Et pourtant, je ne raffole pas de la panna-cotta... Le côté gélatineux me rebute souvent... mais là, il y très peu de gélatine, donc c'est parfait ! La noix de coco est bien présente, et le dessert très frais :)

A bientôt !

mardi 15 décembre 2015

Amandes au chocolat

Quand j'ai découvert que l'on pouvait réaliser soi-même ces délicieuses gourmandises, je n'ai pas résisté ! C'est un peu long, il faut d'abord faire caraméliser les amandes, avant de les recouvrir patiemment de chocolat.... mais la patience est grandement récompensée !!! Et hop, une gourmandise de plus dans mes paniers gourmands !


J'ai réalisé la recette initialement trouvée deux fois... mais j'avais toujours un souci pour faire caraméliser mes amandes. Et puis je suis tombée sur la version de Ma fleur d'Oranger, et ce souci a disparu ;) J'ai adapté les quantités de chocolat, ainsi que leur goût.

Ingrédients :
  • 100 g de sucre
  • 3 CS d'eau
  • 250 g d'amandes (avec la peau pour moi)
  • 100 g de chocolat blanc
  • 200 g de chocolat noir
  • de cacao amer
On passe à l'action
Mettre le sucre et l'eau dans une casserole à fond épais. Porter à ébullition, puis ajouter les amandes. Mélanger sans cesse, jusqu'à ce que les amandes se recouvre de sucre blanc (le sucre "masse").

Laisser sur le feu moyen et mélanger sans cesse. Le sucre qui entoure les amandes va progressivement refondre et se transformer en caramel. Au bout d'une dizaine de minutes, tout le sucre "blanc" aura fondu et l'ensemble des amandes aura caraméliser harmonieusement.

Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en veillant à bien séparer les amandes (avec une fourchette, pas avec les mains, ça brûle !!!). Laisser entièrement refroidir.

Faire fondre le chocolat blanc, et laisser tiédir. Verser une cuillère à soupe de chocolat sur les amandes et mélanger soigneusement. Ajouter une seconde cuillère quand la première a bien recouverte les amandes. Procéder jusqu'à épuisement du chocolat blanc.

Procéder de la même façon avec le chocolat noir tiédi. Quand tout le chocolat a été absorbé, continuer de mélanger 1 ou 2 minutes.

Verser les amandes dans une assiette rempli de cacao amer (en plusieurs fois, c'est plus simple). Bien enrober les amandes, en prenant soin de les séparer.

Tamiser pour enlever le surplus de cacao et conserver (plusieurs semaines si vous résistez ;) ) dans un boîte hermétique.



Cela demande un peu de temps, mais c'est délicieux ! Les amandes sont torréfiées, caramélisées et bien chocolatées... A grignoter sans faim (ha mince, c'était pour offrir !!!).

Belle journée à vous !


  • dimanche 13 décembre 2015

    Pâtes de fruits {framboises}

    Noël arrive à grand pas.... et les vacances scolaires aussi !!! Il est grand temps pour moi de préparer des petites douceurs pour celles qui prennent soin de mes enfants quand je ne suis pas là ;) Comme l'année dernière, j'ai réalisé des pâtes de fruits maison, mais à la framboise cette fois-ci.


    C'est vraiment facile à faire, et bon marché. J'ai utilisé les framboises surgelées cueillies dans mon jardin, alors ça ne vaut quasiment rien en terme de coût (le plus cher, c'est le Vitpris)!!! Et c'est tellement bon...

    Pour une trentaine de pâtes de fruits :
    • 300 g de sucre
    • 2 sachets de "Vitpris"
    • 350 g de pulpe de framboise (environ 500 g de framboises surgelées décongelées, mixées et passées au tamis)
    • du sucre cristal (pour l'enrobage)
    On passe à l'action : Mélanger le sucre et le Vitpris.

    Mettre la pulpe de framboises à chauffer et ajouter le mélange sucre-Vitpris. Bien mélanger, porter à ébullition et laisser cuire 3-4 mn en mélangeant (cela va très vite !!). Tester la consistance en déposant une goutte de mélange sur une assiette froide : la préparation doit être gélatineuse (comme une confiture). 

    Verser dans des empreintes en silicone ou dans un petit moule (20 * 20 cm).

    Laisser durcir, démouler (ou couper en cubes) et laisser sécher plusieurs jours.

    Enrober de sucre cristal et conserver à l'abri de l'humidité (surtout pas au frigo !!).




    J'ai découpé les miennes un peu n'importe comment (comme ça ça se voit ???? et mes photos aussi ?? ;) ) mais ça n'enlève rien au goût. J'aime beaucoup cette petite note acidulée des framboises. Et pour une version aux pommes, c'est ici !

    Bon dimanche !

    jeudi 10 décembre 2015

    Bûche roulée framboises et chocolat

    Voici un dessert de Noël... ce n'est pas souvent que je suis en avance sur le blog ;) mais comme je n'aime pas refaire deux fois le même dessert, je ne réaliserai mes desserts de Noël qu'au dernier moment ;) Mais comme j'avais envie de réaliser une bûche...



    Rien de très difficile : pas besoin de moule spécial ou de techniques  compliquées, je suis partie sur une base de gâteau roulé... et c'est un jeu d'enfants ;) Je suis aussi très traditionnelle sur les saveurs, mais que voulez-vous, on ne se refait pas !

    Pour 6 à 8 personnes :
    Pour la mousse à la framboise : 
    • 200 g de pulpe de framboises (environ 300 g de fruits passés au tamis)
    • 50 g de sucre
    • 1 g d'agar-agar
    • 20 cl de crème liquide entière
    • quelques brisures de framboises
    Pour le sirop de punchage (facultatif):
    • 5 cl d'eau
    • 40 g de sucre 
    • 1/2 gousse de vanille
    Pour le biscuit : 
    • 3 œufs
    • 90 g de sucre
    • 80 g de farine
    • 20 g de cacao amer
    Pour la ganache :
    • 50 g de chocolat
    • 50 g de crème liquide
    • quelques framboises, des copeaux de chocolat, du sucre glace

    On passe à l'action
    Préparer la mousse : Mélanger la pulpe de framboises, le sucre et l'agar-agar. Porter à ébullition et maintenir l’ébullition 2 mn. Laisser tiédir.

    Monter la crème liquide. L’incorporer délicatement au mélange précédent.

    Laisser prendre au frais le temps de préparer le reste.

    Préparer le sirop de punchage : Mettre l'eau, le sucre et les graines de vanille dans une casserole. Porter à ébullition puis laisser refroidir.

    J'indique que le sirop est facultatif. En général, les biscuits roulés ne sont pas imbibés, car plutôt fin (contrairement à une génoise), mais cela apporte une note de gourmandise et de fraîcheur. MAIS ça fragilise aussi le biscuit au moment de le rouler donc il faudra être très délicat ;)

    Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

    Fouetter longuement les œufs et le sucre (8-10 mn) jusqu'à ce que le mélange double de volume et soit couleur crème.

    Mélanger la farine et le cacao, tamiser et verser sur les œufs. Incorporer délicatement.

    Verser sur une plaque à rebord (en silicone, c'est le top ! ou alors une plaque recouverte de papier sulfurisé) de 30 * 35 cm. 

    Faire cuire 10 mn.

    Démouler sur un torchon (propre, cela va sans dire...) puis rouler dans le torchon. Laisser tiédir.

    Montage : Dérouler le biscuit. L'imbiber légèrement (je n'ai pas utilisé tout le sirop).
    Recouvrir de mousse et saupoudrer de brisures de framboises.
    Rouler le biscuit sur lui-même (avec grand précaution si vous l'avez imbibé !).

    Envelopper dans du film plastique et laisser prendre au frais (2h au moins, voire toute la nuit).

    Préparer la ganache : Faire fondre le chocolat et la crème. Lisser et laisser tiédir.

    Ôter le film plastique et déposer la bûche sur le plat de service. Couvrir de ganache. Décorer.

    Remettre au frais jusqu'au moment de servir (attention, les framboises surgelées vont rendre un peu de jus ;) ).




    On peut vraiment se régaler sans se prendre la tête ! Et pour vous dire, on a tout dévoré à 4... Et pour une version poire-chocolat, c'est par là !

    Belle journée à tous !

    mardi 8 décembre 2015

    Crumble d'automne {pommes, noix, caramel au beurre salé}

    Voilà un dessert de secours !!! Pour dire vrai, j'avais prévu de réaliser la Tarte Tatin revisitée de C.Michalak en vue d'un déjeuner avec des proches.... mais tout ne s'est pas passé comme prévu, et il a fallu un plan B...


    Un plan B gourmand quand même ! Le crumble, c'est le dessert rapide, prêt à l'avance et qu'on peut décliner à l'infini. Aujourd'hui, ce sera des pommes, des noix et du caramel !

    Pour 6 personnes :

    On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

    Éplucher et épépiner les pommes. Les couper en cubes et les déposer dans un plat. Saupoudrer de noix concassées puis napper de caramel (selon votre gourmandise !!).

    Mélanger la farine et le sucre. Ajouter le beurre en morceaux et sabler le mélange. Répartir sur les pommes.

    Mettre au four pour 25 mn environ.



    Très gourmand ce crumble.... Aussi bon tiède, que froid... et pourquoi pas avec une petite boule de glace ;) 

    Belle semaine à tous !

    dimanche 6 décembre 2015

    Tiramisu pommes, framboises et spéculoos

    Entre les deux, mon cœur balance.... alors j'ai refusé de choisir entre les pommes et les framboises pour accompagner le spéculoos, j'ai mis les deux !


    Le pot de mascarpone me faisait de l’œil, le paquet de spéculoos aussi... Le tiramisu s'est imposé de lui-même ! Et avec des fruits, le spéculoos se marie très bien. J'ai présenté mes tiramisu dans des petites boules, ça donnait un air de fêtes ;)

    Pour 4 personnes :
    • 3 pommes + 1 noix de beurre + 1 CS de sucre vanillé
    • 120 g de framboises
    • 2 œufs, jaune et blanc séparés
    • 25 g de sucre muscovado (ou de cassonade à défaut)
    • 250 g de mascarpone
    • 10 spéculoos + quelques-uns pour la déco


    On passe à l'action
    Éplucher et épépiner les pommes.  Les tailler en petits dés. Faire fondre le beurre dans une poêle et enrober les pommes. Ajouter le sucre et laisser cuire doucement jusqu'à ce que les morceaux soient tendres. Ajouter les framboises (éventuellement encore surgelées) et les écraser légèrement.

    Monter les blancs en neige ferme.

    Fouetter les jaunes avec le sucre, puis ajouter le mascarpone et bien mélanger. Incorporer délicatement les blancs montés.

    Émietter grossièrement les spéculoos. En répartir la moitié dans 4 verrines, puis déposer une couche de fruits, puis une couche de mascarpone. Renouveler avec une couche de biscuit, une couche de fruit et terminer avec le mascarpone.

    Mettre au frais.

    Réduire quelques spéculoos en poudre et répartir sur le tiramisu au moment de servir.




    Frais et gourmand, de quoi finir avec délice le repas !

    Bon dimanche !