samedi 30 janvier 2016

Gâteau renversé pommes et Carambars

Voilà de quoi donner un air de fête à un goûter du quotidien. un gâteau au yaourt, c'est classique. Avec des pommes, c'est gourmand.... mais si vous ajouter aussi des Carambars, c'est juste dément !!!


C'est chez Emilie que j'ai trouvé cette délicieuse inspiration. J'ai seulement mis davantage de bonbons, lors de ma première réalisation, je trouvais qu'il n'y en avait pas assez. Et peut-être faudrait-il disposer les pommes en lamelles, pour un visuel plus réussi ?

Pour un moule à manquer :

  • 4 pommes
  • 30 g de beurre
  • 10 Carambars
  • 1 yaourt nature
  • 3 œufs
  • 1 pot de sucre blond
  • 2 pots de farine
  • 1 pot de poudre d'amandes
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pot de crème fraîche ou liquide

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).


Éplucher et épépiner les pommes. Les couper en morceaux. 
Faire fondre le beurre dans une poêle, et faire dorer les pommes, 4 à 5 mn, en les retournant, puis ajouter les Carambars. Laisser cuire à couvert 5 mn environ, pour que les bonbons fondent et enrobent les pommes.
Verser dans le moule.


Vider le yaourt dans un bol, nettoyer le pot et le sécher, afin de réaliser les mesures.

Battre les œufs avec le sucre, puis ajouter la farine, la poudre d'amandes et la levure. Terminer en incorporant le yaourt et la crème.

Verser sur les pommes et faire cuire 35 mn environ. Laisser reposer 5 mn avant de démouler le gâteau.


Le gâteau est très moelleux, avec un petit goût d'amandes. Et le mélange pommes-Carambars, c'est parfait !!! Un gâteau ultra-gourmand, que je vais refaire sans hésiter !!!

Bon week-end à tous !

jeudi 28 janvier 2016

Jardinière de légumes

A la lecture du blog, on pourrait penser que nous nous nourrissons surtout de sucre et de façon peu équilibrée... Et pourtant, même si je pâtisse beaucoup, nous consommons beaucoup de fruits et légumes, et essentiellement des plats fait maison. J'ai envie de davantage vous faire partager mes petits plats vitaminés du quotidien, vous donner des idées et, peut-être, vous aider à manger plus sainement...


Aujourd'hui, je vous propose un classique : la jardinière de légumes ! Ça me rappelle la cantine, mais c'est meilleur maison ;) j'ai de la chance, mes enfants aiment les légumes, alors c'est un plaisir de les cuisiner ;)

Pour 4 à 6 personnes
  • 2 échalotes
  • 4 pommes de terre
  • 3 carottes
  • 2 navets
  • 150 g de petits pois surgelés
  • 200 g de haricots verts surgelés (bien sûr, avec des légumes frais, le plat ne sera que meilleur... mais ce n'est pas la saison !!)
  • huile d'olives
  • 1 bouillon de légumes
  • poivre
  • laurier

On passe à l'action : Éplucher les légumes. Tailler les échalotes en rondelles, les pommes de terre et les navets en morceaux et les carottes en rondelles.

Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile et faire revenir les échalotes. Puis ajouter pommes de terre, carottes et navets et laisser cuire en mélangeant, pendant 5 mn. 

Ajouter le bouillon, une feuille de laurier, un peu de poivre et couvrir d'eau. Couvrir et laisser cuire 10 mn.

Ajouter les petits pois et les haricots verts, et laisser à nouveau cuire à couvert 15 mn (ajouter de l'eau si besoin).

Vérifier la cuisson, rectifier l'assaisonnement et servir bien chaud !




On peut personnaliser cette jardinière avec les légumes que l'on aime, en enlevant les navets par exemple ou en ajoutant des petits champignons frais. On peut aussi ajouter des herbes fraîches, comme un bouquet de persil. C'est simple de se régaler, non ? ;)

A bientôt !

lundi 25 janvier 2016

Escargots briochés aux spéculoos

Une brioche pour bien démarrer la semaine, ça vous tente ? J'avais confectionné ma pâte de spéculoos pour faire des petites brioches pour Noël.... mais nous avions bien assez à mangé, alors j'ai attendu un peu !


J'ai confectionné des petites brioches roulées, pas besoin de couteau comme ça ! Si vous n'aimez pas (ou n'avez pas) les spéculoos, pourquoi ne pas mettre de la pâte à tartiner, industrielle ou mieux aux noisettes, aux M&Ms ou au caramel ?

Pour une douzaine d'escargots briochés :
  • 150 ml de lait entier
  • 10 g de levure fraîche ou 2 cc de levure sèche de boulanger
  • 50 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 350 g de farine T 45
  • ½ cc de sel
  • 60 g de beurre
  • 200 g environ de pâte de spéculoos
  • un peu de lait pour la dorure

On passe à l'action :
Préparer la pâte :
Au thermomix : Émietter la levure dans le lait, ajouter le sucre et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2.
Ajouter l'œuf, la farine et le sel. Programmer 2 mn / pétrin.

Ajouter le beurre en morceaux. Programmer 2 mn / pétrin.

Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.


A la MAP : Émietter la levure dans du lait tiède et bien mélanger puis mettre tous les ingrédients dans l'ordre défini par la machine (en général, les liquides en premier) et lancer le programmer "Pâte seule" ("pâte à pizza" parfois). 

Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

A la main : : Émietter la levure dans du lait tiède et le sucre et bien mélanger.

Dans un saladier, mélanger la farine et le sel.  Faire un puits et verser le lait mélangé à la levure et l'œuf préalablement battus. Bien mélanger.

Ajouter le beurre mou en morceaux et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.

Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

Montage : Dégazer rapidement la pâte et l'étaler en un grand rectangle assez fin. 

Étaler généreusement la pâte de spéculoos, puis rouler en partant du côté le plus long. Couper en rondelle de 2 cm et déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.


Couvrir et laisser lever 30 mn dans un endroit tiède.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Dorer avec un peu de lait, et saupoudrer de sucre perlé. Faire cuire 20 mn environ.



Ces petits escargots ont fait l'unanimité ! Il faudra cependant les consommer dans la journée, pour qu'ils ne perdent pas de leur moelleux ;)

Belle journée à tous !

vendredi 22 janvier 2016

Mousse au praliné sur lit de poires

Voilà notre dessert du 31 décembre, nous étions juste nous 5. Je voulais un dessert rapide, sans prise de tête, mais gourmand quand même. Mon pot de praliné me faisait de l’œil alors j'ai pensé à une mousse au praliné.... et j'ai ajouté des poires pour apporter un peu de fraîcheur !


Attention, âmes sensibles, s'abstenir ;) C'est fort !! Les filles n'en ont pas mangé du coup ! Vive les yaourts !!! Ce n'est pas grave, leur père et moi, nous nous sommes sacrifiés...

Pour 4 grosses verrines :
  • 4 demi-poires au sirop ou 2 poires fraîches mûres
  • 120 g de chocolat
  • 60 g de praliné
  • 3 œufs, jaune et blanc séparés + 1 blanc
  • des amandes et noisettes caramélisées (pour la déco)

On passe à l'action :
Couper les poires en petits dés (en les ayant épépinées et épluchées si besoin) et les déposer au fond des verrines.

Faire fondre le chocolat, puis ajouter le praliné. Lisser puis ajouter les 3 jaunes d’œufs.

Monter les 4 blancs en neige ferme.Ajouter un peu de blancs au chocolat, pour détendre le mélange, puis ajouter le reste des blancs délicatement.

Verser sur les fruits et laisser au frais au moins 2h.

Décorer avec quelques morceaux de fruits secs caramélisés au moment de servir.




Le praliné, c'est vraiment une de mes saveurs préférées !!! Les verrines étaient bien remplies, on peut en faire des plus petites ;) Nous avons grignoté mes financiers noisettes-orange avec...

Bon week-end !

mercredi 20 janvier 2016

Galette des rois, frangipane et framboises

Finalement, j'ai récidivé ! Après une galette des Rois chocolat et noisettes, je reviens avec une version plus classique, à la frangipane, agrémentée de framboises.


Le terme de frangipane est souvent utilisé à mauvais escient, pour parler d'une crème d'amandes (tant pour tant de beurre, sucre, amandes et œufs) alors qu'une frangipane est composée de crème d'amandes mélangée à de la crème pâtissière. Et la question cruciale : quelle proportion de chaque ? Et bien.... je n'en sais rien ! Pour ma part, j'ai mis 1 dose de crème pâtissière pour 2 doses de crème d'amandes, et c'était très bien pour nous !

Pour une galette : 
  • 2 disques de pâte feuilletée
  • une poignée de framboises surgelées
  • 1 jaune d'oeuf pour la dorure
Pour la crème pâtissière :
  • 125 g de lait entier
  • 1/2 gousse de vanille
  • 20 g de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 15 g de farine
Pour la crème d'amandes : 
  • 2 œufs
  • 80 g de beurre mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g de poudre d'amandes
  • 1 CS de kirsh


On passe à l'action : 
Préparer la crème pâtissière : 
Au thermomix : Mettre le lait, les graines de la gousse de vanille, le sucre, le jaune d'oeuf et la farine dans le bol et programmer 6 mn / 90° / vit 4.

Débarrasser dans une assiette creuse, filmer et laisser refroidir entièrement.

A la casserole : Faire chauffer le lait avec la gousse grattée.

Fouetter le jaune avec le sucre, puis ajouter la farine.

Verser le lait chaud sur le mélange précédent en remuant. Remettre le tout dans la casserole et faire épaissir sur feu doux, sans cesser de remuer.

Débarrasser dans une assiette creuse, filmer et laisser refroidir entièrement.

Préparer la crème d'amandes : Mélanger tous les ingrédients ensemble (au robot pour ma part).

Montage : Mélanger la crème d'amandes avec la crème pâtissière (160 g de crème pâtissière pour 320 g de crème d'amandes ici).

Dérouler une pâte feuilletée et la déposer sur une plaque allant au four. Répartir la frangipane, puis saupoudrer de brisures de framboises, sans oublier la fève (toujours un noyau de datte pour moi !!).


Humecter les bords de la galette ainsi que l'autre disque de pâte feuilletée. Déposer ce second disque sur la première (côté humecté sur la garniture) et souder bien les bords au ras de la crème.
Redécouper la galette si nécessaire.

Mettre au frigo 30 mn.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Délayer le jaune d’œuf dans un peu d'eau. Dorer la galette et remettre 10 mn au frigo.
Dorer à nouveau la galette et dessiner des motifs à l'aide d'une pointe de couteau. Réaliser 2-3 petits trous dans la pâte pour permettre à l'air de s'échapper.

Faire cuire 40-45 mn. Laisser refroidir sur une grille.




Les framboises apportent une petite touche de fraîcheur ! Elle a été vite dévorée ;)
Si vous aimez les galettes feuilletées, je vous propose aussi une version poire-amandes ou noisettes-chocolat ou framboises-pistache ou encore aux pommes.
J'en profite pour participer une nouvelle fois à Cuisine à Thème. Ce mois-ci, bien sûr, nous fêtons l'Epiphanie !

A bientôt !

lundi 18 janvier 2016

Pâte de spéculoos

Je vous avais déjà parlé de cette recette il y a bien longtemps, avec mes premiers cake-pops. Une délicieuse pâte de spéculoos, sans ingrédient compliqué, sans beurre, sans une tonne de sucre, mais délicieuse, coulante et gourmande...


Et c'est ChefNini qui nous propose cette gourmandise ! J'ai mis un peu moins de biscuits, les miens étant industriel. J'avais prévu de faire de la pâte de spéculoos pour ma bûche de Noël, mais finalement, elle est venue agrémentée une brioche ;)

Pour un petit pot à confiture
  • 200 g de spéculoos
  • 20 cl de lait concentré non sucré
  • 1 CS de miel
  • 1/2 cc de cannelle (facultatif)

On passe à l'action : Préchauffer le four à 160°C (th 5-6). Faire torréfier les biscuits une quinzaine de minutes (en surveillant pour ne pas les faire brûler !!). Les réduire en poudre.

Faire chauffer le lait concentré, le miel et la cannelle, sans faire bouillir.

Verser sur la poudre de spéculoos et mixer à nouveau, jusqu'à obtenir une pâte lisse (ajouter un peu d'eau si la pâte vous semble trop épaisse).

Verser dans un pot et laisser raffermir au frais.




Un pur délice (d'ailleurs, la brioche a eu de la chance que je ne dévore pas tout avant de la faire...)... Sur de pain, de la brioche, pour faire du liant dans les cake-pops, pour faire  des cupcakes... C'est un incontournable dans ma cuisine ;)

Bonne semaine à tous !

vendredi 15 janvier 2016

Croissants feuilletés au jambon

Une petite pause apéritive ! J'aime bien réaliser mes bouchées moi-même. Ça demande un peu plus de temps que d'ouvrir une paquet de gâteaux apéro, mais c'est nettement plus convivial je trouve. Et puis on peut se régaler sans passer des heures en cuisine ;)


Ici, du simple : de la pâte feuilletée (maison ou industrielle), du jambon, du fromage et hop, au four ! Des petits croissants gourmands...

Pour une vingtaine de croissants :
  • 1 pâte feuilletée ronde
  • 2 à 3 tranches de jambon blanc
  • du gruyère râpé
  • 1 jaune d’œuf + des graines de sésame pour la dorure

On passe  l'action : Découper la pâte feuilletée en 4, puis chaque quart en 6, selon la taille souhaitée des triangles.

Déposer un morceau de jambon chaque triangle, puis un peu de fromage râpé, puis rouler en commencer par le côté le plus large.

Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser au frais le temps de préchauffer le four à 200° (th 6-7).

Délayer le jaune d’œuf dans un peu d'eau et badigeonner les croissants. Saupoudrer de graines de sésame. 

Faire cuire une quinzaine de minutes et déguster tiède.



Des petites bouchées simples, mais gourmandes.... qui ont vite disparues !!!

A bientôt !

mercredi 13 janvier 2016

Financiers noisettes et orange

Je ne suis pas très agrume en cuisine mais, allez savoir pourquoi, au moment de Noël, j'avais très envie de faire des financiers à l'orange ! J'ai regardé un bon moment mes oranges bio dans ma corbeille de fruits avant de réaliser, enfin, mes petits gâteaux !!


La noisette et l'orange forment un mariage délicieux ! Cela donne des financiers très délicats.

Pour une vingtaine de financiers :

  • 35 g de beurre
  • 20 g de farine
  • 20 g de poudre d'amandes
  • 30 g de poudre de noisettes
  • 30 g de sucre glace
  • le zeste d'1/2 orange non traitée
  • 2 blancs d’œufs

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Faire fondre le beurre jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette. Laisser refroidir, puis le filtrer.

Mélanger la farine, la poudre d'amandes, la poudre de noisettes, le sucre glace et les zeste. 

Fouetter rapidement les blancs à la fourchette, puis les ajouter au poudre et bien mélanger.

Incorporer le beurre.

Remplir des empreintes à mini-financiers et faire cuire 10-12 mn.




J'avais un peu peur que cela ne plaise pas à mes goûteurs... mais il n'en fut rien !! Je vais essayer de cuisiner plus souvent les agrumes !

A bientôt !

lundi 11 janvier 2016

Ondulé Noisettes

Attention, gourmandise ultra-addictive en vue !!! J'ai préparé ces délicieuses gourmandises pour mes desserts de Noël, avec la panna-cotta et les mini-Tatin. Au programme : une pâte sucrée à l'amande, une frangipane à la noisette, le tout surmonté d'une ganache au chocolat et de noisettes...


C'est chez Amandine que j'ai trouvé cette magnifique recette. C'est à l'origine une recette tirée de l'Encyclopédie du Chocolat. J'ai repris la recette originale mais j'ai gardé le superbe visuel d'Amandine, qui m'avait tapé dans l’œil.

Pour un  cadre de 24 * 20 cm (le mien était un tout petit plus grand à vrai dire) :
Pour la ganache au chocolat : 
  • 225 g de chocolat au lait
  • 150 g de crème liquide
  • 25 g de miel
  • quelques noisettes (pour la déco)
Pour la pâte sucrée : 
  • 180 g de beurre
  • 140 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 1 pincée de sel
  • 360 g de farine (90 g + 270 g)
Pour la crème pâtissière :
  • 125 g de lait (entier)
  • 1 gousse de vanille
  • 1 jaune d’œuf
  • 30 g de sucre
  • 8 g de farine
  • 5 g de fécule de maïs
Pour la crème de noisettes :
  • 100 g de beurre mou
  • 100 g de sucre glace (j'en ai mis moins)
  • 100 g de poudre de noisettes
  • 10 g de fécule de maïs
  • 1 œuf


On passe à l'action :
Préparer la ganache : Faire fondre le chocolat.

Dans une casserole, porter la crème et le miel à ébullition. Verser 1/3 de cette crème sur le chocolat fondu, puis mélanger énergiquement à l'aide d'une maryse, pour obtenir un mélange élastique et brillant. Ajouter le second tiers, puis le dernier tiers, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Filmer et laisser cristalliser à température ambiante pendant 3h.

Préparer la pâte sucrée : Crémer le beurre et le sucre, puis ajouter l’œuf, la poudre d'amandes, le sel et 90 g de farine. Quand le mélange est homogène, incorporer rapidement 270 g de farine.

Étaler en un grand rectangle entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 3 mm d'épaisseur. Mettre au congélateur 1h.

Passé ce temps, préchauffer le four à 160°C (th 5-6).

Déposer le cadre à pâtisserie sur la pâte durcie et couper la pâte superflu. Laisser le cadre et cuire la pâte 20 mn environ. Laisser refroidir.

Préparer la crème pâtissière : 
A la casserole : Porter le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée. Retirer la gousse.

Fouetter le jaune d’œuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélanger blanchisse, puis ajouter la farine et la fécule. 

Verser petit à petit le lait infusé, sans cesser de remuer.

Remettre le tout dans la casserole et faire épaissir sur feu doux.

Laisser refroidir (dans une assiette creuse par exemple, pour accélérer le refroidissement).

Au thermomix : Mettre le lait dans le bol avec les graines de la gousse de vanille, le jaune d’œuf, le sucre, la farine et la fécule et programmer 7 mn / 80° / vit 4.

Laisser refroidir (dans une assiette creuse par exemple, pour accélérer le refroidissement).

Préparer la crème de noisettes : Mélanger le beurre mou avec le sucre glace, puis ajouter la fécule, la poudre de noisettes et enfin l’œuf.

Incorporer la crème pâtissière préalablement préparée.

Montage : Préchauffer le four  190°C (th 6-7).

Recouvrir la pâte sablée cuite avec la crème de noisettes (laisser la pâte dans le cadre bien sûr).

Faire cuire 20 mn et laisser entièrement refroidir.


Ôter le cadre avec précaution. Mettre la ganache dans une poche à douille et recouvrir le gâteau. Décorer avec des noisettes et laisser au moins 1h au frigo.

Découper en petits carrés ou rectangles (en essuyant le couteau  chaque fois) avant de servir.



Ça peut paraître très long, mais il n'y a aucune étape compliquée. Et pour la petite histoire, mon frère, qui ne mange jamais, ou presque, de dessert au chocolat (pour qui j'avais fait cette tarte)  en a dévoré plus d'un morceau ;)

Bonne semaine !

samedi 9 janvier 2016

Galette bretonne choco-noisettes

J'avais dit qu'il n'y aurait pas de galette cette année. Après Noël, ce n'était pas raisonnable de continuer à manger !!! Mais... je suis tellement faible que je n'ai pas tenu ma résolution :p 


Mais ce n'est pas vraiment de ma faute... c'est à cause de Sandy, qui m'a appâtée avec ses sublimes photos (allez rêver sur ses photos, les miennes sont bof bof) l'an dernier ! Du chocolat et des noisettes, une galette originale, il n'en fallait pas moins pour que je craque ! J'ai fait un mix amandes-noisettes et mis moins de sucre.

Pour un moule de 25 cm de diamètre :
  • 100 g de noisettes
  • 100 g d'amandes 
  • 100 g de chocolat noir
  • 75 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 125 g de beurre salé
  • 1 CS de liqueur de chocolat
  • dorure : 1 jaune d’œuf

On passe à l'action : Faire torréfier les noisettes et les amandes dans une poêle. Laisser refroidir puis les mixer avec le chocolat pour obtenir une grosse poudre (j'ai laissé des morceaux de noisettes et amandes).

Ajouter la farine et le sucre et mélanger le tout.

Incorporer les jaunes d’œufs, le beurre et l'alcool, à la main ou rapidement au robot pour ma part. 

Former une boule (avec un peu de farine si besoin), filmer et laisser une trentaine de minutes au moins au frais.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Graisser un moule (en métal) et déposer la pâte. Étaler avec les mains de sorte à remplir le moule.

Dorer à l’œuf battu et réaliser des motifs à l'aide d'une fourchette.

Faire cuire 18-20 mn.



C'est fondant, c'est gourmand ! Rien à voir avec  une galette classique, mais c'est tellement bon... Je n'avais pas de fève, j'ai donc glissé à l'intérieur.... un noyau de datte !!

Bon week-end à vous !

jeudi 7 janvier 2016

Pommes duchesse

Après une déferlante de sucre, voici une petite pause salée ! Une recette tellement simple qu'il serait vraiment dommage de se ruer vers sa jumelle industrielle, pleine d'ingrédients qui n'ont rien à y faire ;)


C'est Romain qui m'a mise l'eau à la bouche une semaine avant le Réveillon de la St-Sylvestre.... Et je me suis dit que c'était une idée simple mais gourmande pour un petit repas festif en famille ! J'ai fait que la moitié de la recette, c'était suffisant pour ma ptite famille ;)

Pour une soixantaine de pommes duchesse : 
  • 1 kg de pommes de terre à purée (900 g de chair après épluchage)
  • 100 g de beurre
  • 4 jaunes d’œufs
  • sel, poivre
On passe à l'action : Éplucher les pommes de terre et les couper en cubes. Les faire cuire dans de l'eau salée (départ dans l'eau froide) ou à la vapeur.

Égoutter soigneusement et réduire en purée (au moulin à légumes ou au tamis, surtout pas dans un  mixeur).

Ajouter le beurre fondu, puis les jaunes d’œufs battus en omelette.

Saler et poivrer.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Verser dans une poche à douille cannelée et dressée sur une plaque beurré (il est important de travailler assez vite pour que la purée ne refroidisse pas trop car elle serait difficile à manier). C'est là que la galère a commencé pour moi... je ne suis pas très bien équipée en terme de poche à douille... j'en est usée trois !!!


Faire cuire une vingtaine de minutes, jusqu'à ce que les pommes duchesse soient bien dorées et déguster sans attendre.

Vous pouvez dressez les pommes duchesses un peu en avance et les faire cuire au dernier moment ou encore dresser puis les congeler crues (il suffira de les faire cuire encore congelées un peu plus longtemps).



Une recette délicieuse, que je referai sans souci ! C'est délicieux et super économique ;)

Bonne semaine à tous !