mercredi 30 mars 2016

Tarte aux fruits exotiques, crème pâtissière coco

Voici notre dessert de Pâques (que nous ne fêtons pas :p ).... sans chocolat !!!! Une tarte ensoleillée, riche en fruits et avec une délicieuse crème pâtissière.... à la noix de coco !


J'ai réalisé une pâte sucrée à l'amande, une crème pâtissière avec du lait de coco et utilisé des fruits exotiques bien mûrs : ananas, kiwis, mangue et banane. On peut varier en fonction de ce qu'on aime.... et qu'on a sous la main ;)


Pour une 6 personnes :
Pour la pâte à tarte :
  • 100 g de beurre
  • 60 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 200 g de farine
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 1 pincée de sel
Pour la crème pâtissière :
  • 40 cl de lait de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 3 jaunes d’œufs
  • 80 g de sucre
  • 35 g de fécule de maïs
Pour la garniture :
  • 1/2 ananas
  • 2 kiwis
  • 1 mangue
  • 1 ou 2 bananes
  • quelques cranberries (ou plus exotiques, des graines de grenade)
  • de la noix de coco râpée ou en lamelles

On passe à l'action
Préparer la pâte : Crémer le beurre avec le sucre, puis ajouter l’œuf et bien amalgamer.

Ajouter la farine, la poudre d'amandes et le sel, et mélanger rapidement. Bouler et réserver 30 mn au frais.

Étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé et garnir le moule à tarte (j'ai réalisé 1 tartelette et une tarte rectangulaire). Piquer le fond avec une fourchette et remettre au frais 30 mn.

Préchauffer le four à 170°C (th 5-6). Déposer du papier sulfurisé sur le fond de tarte cru et garnir de légumes secs ou de billes de céramique (pour que la pâte de gonfle pas).Faire cuire 15 mn, puis ôter le papier sulfurisé et les légumes secs/billes de céramique et remettre 5-8 mn pour que la pâte colore (bien surveiller !).

Laisser refroidir sur une grille.

Préparer la crème pâtissière : Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue.

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre et la fécule de maïs.

Verser le lait chaud sans cesser de remuer,puis remettre le tout sur le feu, pour faire épaissir la crème.

(version thermomix : mettre le lait de coco, les grains de la gousse de vanille, les jaunes, le sucre et la fécule et programmer 7 mn / 90 / vit 4).

Débarrasser dans une assiette creuse, filmer au contact et laisser totalement refroidir (avec la gousse dedans).

Montage : Garnir le fond de tarte refroidi avec la crème pâtissière à la noix de coco.

Éplucher les fruits et les tailler en tranches ou en cubes. Répartir sur la crème. Déposer quelques cranberries et saupoudrer de noix de coco.

Conserver au frais jusqu'au moment de servir (j'ai fait le fond de tarte et la crème la veille, et dressé quelques heures avant de servir).



Ce dessert est bien passé ! La crème à la noix de coco, c'est super chouette ! Je le referai pour d'autres préparation. Et les fruits apportent de la fraîcheur.
C'est aussi ma deuxième recette pour le Défi recette de Stéphane, sur les fruits et légumes de saison.

Belle journée à tous !

lundi 28 mars 2016

Cake banane, amandes et chocolat

Un gâteau aux bananes, ça faisait longtemps ! Mais ma fille voulait, encore, un gâteau aux pommes.... alors j'ai négocié la banane ;) et avec des amandes et du chocolat, la petite a dit oui !


Facile, rapide et gourmand : tout ce qu'il faut pour se régaler au goûter !

Pour un cake :
  • 3 bananes bien mûres
  • 2 œufs
  • 70 g de cassonade
  • 250 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cc de cannelle
  • 1 cc de gingembre moulu
  • 5 cl de lait
  • 5 cl d'huile
  • 70 g d'amandes
  • 70 g de pépites de chocolat


On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Écraser les bananes. Réserver.

Fouetter les œufs avec le sucre, puis ajouter les bananes.

Mélanger la farine avec la levure et les épices, puis ajouter au mélange précédent.

Incorporer le lait et l'huile.

Ajouter les amandes concassées et les pépites de chocolat.

Verser dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé et faire cuire une trentaine de minutes.





Drôlement bon ! ma deuxième réclame de plus en plus à cuisiner avec moi, c'est un parfait commis ;)
Et pour une version avec des framboises, c'est par ici!

Belle semaine à tous !

samedi 26 mars 2016

Steak de chou-fleur

Je cuisine beaucoup le chou-fleur en ce moment, la dernière fois, c'était en risotto. Je vous parlerai bientôt d'une version "taboulé" mais aujourd'hui, je vous présente le chou-fleur cuit au four, en tranches !


J'étais septique en découvrant cette recette sur le blog Yeux Friands et Bouche Bée.... et puis, j'ai eu envie de tester ! Le goût du chou-fleur est totalement différent de celui cuit à la vapeur. J'aime le côté encore croquant du légume cuit ainsi. J'ai mis moins de citron que la version originale, et pas mis de fromage ;)

Pour 4 à 6 personnes :
  • 1 petit chou-fleur
  • 30 g de pignons de pin 
  • du basilic haché (surgelés)
  • persil haché (frais)
  • de l'huile d'olive
  • sel, poivre
  • du jus de citron


On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Rincer le chou-fleur et le découper en tranches d'1 à 2 cm d'épaisseur. Tailler de même les fleurettes qui se détachent. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Saler et poivrer les morceaux. Saupoudrer de basilic. Arroser d'un filet d'huile d'olive.


Cuire 20 mn au four, puis retourner les tranches, assaisonner à nouveau et remettre au four une dizaine de minutes (attention, les petits morceaux peuvent brûler !!).

Parsemer de pignons de pin, arroser de jus de citron et remettre 5 mn au four, le temps de faire dorer les pignons.

Les temps de cuisson sont approximatifs, en fonction de la taille et de l'épaisseur de vos morceaux et de la puissance de four ;)

Servir de suite avec un peu de persil frais haché.



J'ai grignoté les petits morceaux dès la sortie du four... C'est vraiment une façon originale de cuisiner le chou-fleur, et cela peut se décliner avec des épices, différents aromates. Et pourquoi ne pas détailler le chou-fleur en petits bouquets et le présenter à l'apéro ? 

Avec cette recette, je participe au Défi Cuisine sur les légumes et fruits de saison ;)

Bon week-end à tous !

jeudi 24 mars 2016

Gâteau Damier, crème mascarpone choco-noisette

Il était temps que je vous présente le gâteau d'anniversaire de ma deuxième, plus d'un mois que nous l'avons fêté !! J'avais très envie de tester le gâteau damier, qui a fait le tour de la blogosphère depuis quelques temps déjà.


C'est chez  Rose&Cook que je l'ai vu en premier, et c'est finalement avec le visuel de Kak que je me suis lancée ! J'ai troqué la ganache au chocolat par une crème mascarpone choco-noisettes et légèrement modifié le gâteau à la vanille. C'est très facile, pour un succès garanti !

Pour un gâteau de 24 cm de diamètre :
Pour le biscuit chocolat :
  • 130 g de chocolat noir 
  • 85 g de beurre
  • 55 g de cassonade 
  • 20 g de sucre glace
  • 3 œufs
  • 85 g de farine    
  • 4 g de levure chimique 
Pour le biscuit vanille :
  • 120 g de beurre mou 
  • 80 g de cassonade
  • 3 œufs
  • 170 g de farine   
  • 5 g de levure chimique 
  • 1/2 cc de vanille en poudre
Pour la crème mascarpone :
  • 400 g de mascarpone
  • 200 de pâte à tartiner choco-noisette (Nocciolata pour moi !!)
  • 8 cl de crème liquide entière
Pour la déco :
  • 1 paquet de Fingers noirs
  • 1 paquet de Fingers blanc

On passe à l'action :
Préparer le gâteau au chocolat (J-1) : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Faire fondre le chocolat.

Crémer le beurre avec les sucres. Ajouter les œufs un par un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Verser le chocolat fondu sans cesser de battre.

Mélanger la farine et la levure, puis incorporer au mélange précédent.

Verser dans un moule à charnière de 24 cm de diamètre beurré et faire cuire 18-20 mn.

Démouler et laisser refroidir (attention, le gâteau est extrêmement fragile !!).

Préparer le gâteau vanille (J-1) : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Crémer le beurre avec le sucre. Ajouter les œufs un par un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Mélanger la farine, la levure et la vanille puis incorporer au mélange précédent.

Verser dans un moule à charnière de 24 cm de diamètre beurré et faire cuire 18-20 mn.

Démouler et laisser refroidir.

Préparer la crème : Fouetter le mascarpone avec la pâte à tartiner et la crème liquide.

Montage : A l'aide des deux récipients, l'un de 16 cm de diamètre et l'autre de 8 cm de diamètre (assiette, bol...), découper deux cercles dans chaque gâteau (il faut être minutieux, pour bien centrer les cercles et aussi pour manipuler les gâteau avec grande précaution !!)


Déposer le grand cercle au chocolat sur une semelle cartonnée. Enduire l'intérieur de crème mascarpone, et déposer le cercle vanille de moyenne dimension. Enduire ce cercle et déposer le petit cercle au chocolat à l'intérieur.

Recouvrir toute la surface de crème mascarpone, puis déposer le grand cercle vanille et recommencer comme précédemment.

Recouvrir le gâteau d'une fine couche de crème et placer au frais (pour fixer les miettes).
Recouvrir généreusement le gâteau de crème, et entourer de biscuits (coupés à hauteur du gâteau).

Laisser au frais jusqu'au moment de servir.



C'est un peu de préparation et de manipulation, mais finalement, ça se fait bien ! C'était très bon ;)

A bientôt !

mercredi 23 mars 2016

Et l'Histoire se répète....

J'avais prévu aujourd'hui de publier le gâteau d'anniversaire de ma fille... mais l'actualité de la veille ne s'y prête pas.... Après Paris, c'est la Belgique qui voit couler le sang de nombres d'innocents...

La folie des Hommes a-t'elle une fin ? J'en doute, malheureusement... Et je ne peux m'empêcher de penser au Monde laissé à mes enfants,  nos enfants....

Restons unis, fiers de notre histoire, de nos cultures, riches de notre diversité et de nos différences.

Pensées pour tous ceux qui souffrent <3

Prenons soin de nous...

lundi 21 mars 2016

Terrine de poulet, champignons et noisettes

Voilà une recette à tester depuis trèèèèèèèès longtemps, plus d'un an que je la regarde régulièrement en me disant "c'est pour quand ?". Il me manquait toujours quelque chose... jusqu'au jour où ;)


C'est chez Popotes & Cocottes que j'ai trouvé cette délicieuse idée... Au final, ma terrine ne ressemble plus tellement à la sienne... parce que je n'avais pas vu qu'il fallait du poulet cru, que j'ai mis plus de champignons, et aussi un peu d'alcool... Mais qu'est-ce que c'était bon !!!


Pour un petit moule à cake :
  • 400 g de champignons de Paris
  • 1 échalote
  • 400 g d'un reste de poulet rôti (blancs et cuisses)
  • 1 poignée de noisettes torréfiées
  • 4 œufs
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 CS de Porto
  • ciboulette, persil
  • sel, poivre
  • huile d'olive

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Émincer les champignons et l'échalote. Faire suer l'échalote dans un peu d'huile, puis ajouter les lamelles de champignons. Les faire revenir avec une pincée de sel jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau.

Mixer grossièrement les champignons, le poulet en morceaux et les noisettes.

Battre les œufs avec la crème et le Porto. Ajouter le hachis précédent et les herbes ciselées. Bien assaisonner.

Verser dans le moule à cake en tassant bien.

Faire cuire une quarantaine de minutes.

Laisser refroidir avant de découper en tranches. 



Une vrai régal! Sur du pain, avec un cornichon, j'adore. Mon homme l'a mangée avec.... de la mayonnaise, chacun sa technique ;)

Belle semaine à tous !

vendredi 18 mars 2016

Sablés chocolat et noisette {P.Conticini}

Je ne suis pas très présente sur le blog en ce moment.... et dans ma cuisine non plus d'ailleurs !! Je ne pâtisse plus trop, mais ces biscuits ultra-sablés, au chocolat et à la noisette, m'ont fait de l’œil !!


C'est chez Diane que je les aie vus il y a quelques jours : une recette issue de la page Facebook du chef. C'est génial, le Chef Conticini partage régulièrement ses recettes en vidéo. De quoi reproduire dans sa cuisine de délicieuse recettes, avec tous les tours de main du Chef !!!

Pour une douzaine de sablés :
  • 175 g de beurre très mou
  • 40 g de jaunes d’œufs (2)
  • 90 g de sucre glace
  • 80 g de noisettes torréfiées et mixées en grosse poudre (il doit subsister des petits morceaux)
  • 3 g de fleur de sel
  • 20 g de cacao amer
  • 33 g de chocolat noir haché au couteau
  • 115 g de farine

On passe à l'action : Préchauffer le four à 170°C (th 5-6).

Battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit très mou et sans morceau. Ajouter les jaunes d’œufs et le sucre et crémer le tout.

Ajouter la poudre de noisette, la fleur de sel, le cacao et le chocolat haché. Bien mélanger.

Incorporer rapidement la farine.

Beurrer et fariner des petits cercles (je n'en ai pas, j'ai utilisé un petit moule à charnière pour faire un gros sablé), puis pocher la pâte à l'intérieur, à l'aide d'une poche à douille (les biscuits doivent faire 0,8 à 1 cm d'épaisseur, pas plus). 

Cuire 18 à 20 mn.

Décercler et laisser refroidir.



Des biscuits délicieux ! Ils sont très friables, avec un bon goût de noisettes. Alors oui, il y a beaucoup de beurre.... mais c'est aussi pour ça qu'ils sont si bons ;)

Belle fin de semaine à tous !

samedi 12 mars 2016

Couronne marbrée

Suite de l'anniversaire de ma deuxième ! Une brioche bi-colore, un peu dans l'esprit dans la brioche au lait concentré, mais avec un façonnage différent.


C'est Manue et Nadia qui proposent cette brioche dans le cadre du Défi Boulange. Un joli façonnage, qui demande un peu de patience et de dextérité.... et que j'ai un peu loupé soyons franc :p Ma brioche a fini par ressembler à un chapeau de bouffon !!! 

Pour une brioche :
  • 12 g de levure de boulanger
  • 12 cl de lait
  • 50 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 350 g de farine
  • 1/4 de cc de sel
  • 80 g de beurre
  • 1 CS de lait + 1 CS de cacao amer

On passe à l'action :

Préparer la pâte : Faire tiédir le lait. Y délayer la levure et le sucre (au Thermomix : mettre tout dans le bol et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2).

Ajouter les œufs, la farine et le sel et pétrir 2 mn, puis ajouter le beurre en morceaux et pétrir 3 mn, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.

Prélever 275 g de pâte, ajouter le ait et le cacao, et pétrir jusqu'à obtenir une pâte chocolatée. 

Déposer chaque pâton (celui au cacao et celui nature) dans un saladier filmé et laisser lever les pâtes jusqu'à ce qu'elles doublent de volume, dans un endroit chaud.

Diviser la pâte nature en 3 parts égales et cette au chocolat en 2. Bouler et laisser reposer 5 mn.


Étaler chaque boule en un disque fin (5 mm d'épaisseur, les miens n'étaient pas assez fins) de même dimension.

Déposer un disque nature sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Puis déposer un disque au chocolat, un disque nature, un disque au chocolat et terminer par un disque nature.

Inciser le milieu des cercles en 8 parts (en laissant une marge de 2 cm). 


Prendre une pointe  blanche de chaque part en la rabattant vers l'extérieur du cercle, puis pincer la pointe sous les cercles de pâte (ce que je n'ai pas fait correctement, du coup, en levant, ma pâte s'est détachée !!). 
Faire de même avec chaque pointe  (attention, les pointes seront sans doute collées les unes aux autres, les séparer avec précaution).



Couvrir et laisser lever 40 mn dans un endroit tiède.

Préchauffer le four à 180°C (th 6) et faire cuire 25 mn, en couvrant si besoin. 
Laisser refroidir sur une grille.



Façonnage un peu raté mais convives épatés quand même ;) J'aime bien jouer sur les façonnages, ça donne un petit côté festif à la brioche ;)

Bon week-end !

mercredi 9 mars 2016

Salade d'oranges aux raisins secs {recette jaune contre l'endométriose}

C'était le 24 janvier, mon cœur de Tata s'est renversé : ce bébé tant attendu, tant espéré s'était enfin fait une petite place au chaud... 

Un chemin si long, si douloureux, où l'incertitude, les faux espoirs et le manque deviennent le quotidien... La peur de ne jamais être Maman, parents, que j'avais connue quelques années plus tôt pour d'autres raisons... parce qu'une maladie, insidieuse, latente, mal diagnostiquée et surtout mal connue et mal reconnue est venue tout compliquer : l'endométriose.

On connait tous une femme touchée, une soeur, une amie, une fille, une collègue, une voisine, soi-même... C'est ainsi que Patou, du blog Karibo Sakafo, propose pour la troisième année de cuisiner en jaune pour faire connaître cette maladie. Je vous renvoie vers sa page pour mieux comprendre cette maladie, bien plus complexe et invalidante que l'on pense. Je m'y étais prise trop tard l'an passé, mais cette année, je participe !!!


Voilà un dessert on-ne-peut-plus simple, mais qui vient terminer le repas en toute légèreté. Et puis cela m'a permis d'écouler mes oranges qui commençaient à dépérir (vive les courses avec les gosses...). A la base, j'avais prévu que cette salade accompagne mon riz au lait épicé, mais j'ai oublié ^^ alors je l'ai dégustée (oui oui toute seule) à l'heure du goûter !

Pour 2 personnes :
  • 3 oranges
  • 1 poignée de raisins secs (noirs et blonds)
  • 1 poignée d'amandes hachées
  • 1 pincée de cannelle

On passe à l'action : Couper les deux extrémités des oranges (pour faciliter la découpe en ayant une base plate). 
Dans une assiette (pour récupérer le jus), les peler à vif, c'est-à-dire enlever l'écorce et la peau blanche des oranges à l'aide d'un couteau pointu, en passant la lame tout le long du fruit.

Récupérer les suprêmes, en passant le couteau le long des membranes blanches, jusqu'au centre de l'orange : les quartiers se détachent facilement. Les déposer dans un saladier.

Quand tous les suprêmes sont prélevés, presser les membranes restantes pour récupérer tout le jus. 

Ajouter le jus aux suprêmes, ainsi que les raisins, les amandes et la cannelle. Mélanger délicatement, filmer et laisser mariner au frais 30 mn minimum.


C'est une recette simple, qui s'agrémente de mille façons : à la place de la cannelle, ajoutez de la fleur d'oranger, du gingembre ou de la vanille, à la place des raisins, des cranberries, et à la place des amandes, pourquoi ne pas essayer avec de pistaches ?

Et n'oubliez pas le 13 mars, c'est la journée internationale contre l'endométriose !

Bonne semaine à tous ! 

lundi 7 mars 2016

Cookies fourrés à la pâte à tartiner

Le retour des cookies.... oui, mais doublement chocolatés, avec des pépites ET un cœur de pâte à tartiner !!! T'es gourmand ou tu ne l'es pas ;)


J'ai utilisé de la pâte à tartiner industrielle, mais de la bonne ;) pas la hyper-commerciale pleine d'huile de palme :p mais ce sera tout aussi délicieux avec de la pâte à tartiner maison, comme celle de Michalak, celle aux M&Ms ou encore celle au caramel !

Pour une vingtaine de cookies :
  • 100 g de beurre
  • 40 g de cassonade
  • 40 g de sucre blanc
  • œuf
  • 200 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 100 g de chocolat coupé en pépites
  • de la pâte à tartiner (pas trop liquide)

On passe à l'action : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Battre le beurre et les sucres jusqu'à obtention d'une consistance crémeuse.

Ajouter l'œuf et bien mélanger.


Ajouter la farine préalablement mélangée à la levure, puis les pépites de chocolat.
Prélever des boules de pâte de 20-22 g environ. Les aplatir en cercle, déposer une noisette de pâte à tartiner centre. Replier les bords sur la pâte à tartiner et reformer une boule.


Les déposer au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (en mettant la jointure en bas). Les aplatir très légèrement.

Enfourner pour 10-12 mn.



Mes gourmands, le plus grand en tête, se sont jetés dessus... J'ai compris le message : il faudra en refaire !!!

A bientôt !