samedi 21 mai 2016

Penne jambon & petits pois

Dans une autre vie, j'ai du naître en Italie, dans une marmite de pâtes :p J'adore ça... et je ne suis pas la seule ! Les pâtes se prêtent à toutes les gourmandises, des plus légères aux plus gourmandes et, en général, tout le monde aime ça. Et ça permet de faire manger pas mal de choses incognito des fois....



En matière de pâtes, et de cuisine italienne en général, on peut compter sur Edda pour nous régaler ! Alors j'ai suivi sa recette publiée très récemment les yeux fermés, et je la partage pour que vous puissiez à votre tour vous régaler avec des ingrédients du placard (ou presque) !

Pour 4 personnes :
  • 350 à 400 g de penne (ou autres pâtes courtes)
  • 120 g de petits pois surgelés
  • 1 échalote
  • 140 g de dés de jambon
  • 20 cl de crème liquide
  • un peu de parmesan
  • sel, poivre
  • beurre

On passe à l'action
Faire cuire les pâtes et les petits pois ensemble dans un grand volume d'eau bouillante salée, selon le temps indiqué sur le paquet de pâtes.

Pendant ce temps, émincer l'échalote et la faire colorer dans un morceau de beurre. Ajouter le jambon et laisser cuire 1 mn. Ajouter la crème, saler légèrement et poivrer. Laisser frémir 5 mn puis ajouter 1 ou 2 CS de parmesan râpé. Couper le feu et ajouter 2 CS d'eau des pâtes.

Égoutter les pâtes et petits pois, puis les ajouter à la sauce. Mélanger et servir de suite avec un peu de parmesan.



C'est un régal ! Bien sûr, il faut se mettre à table tout de suite, les pâtes supportent mal le réchauffage ! C'est une recette à avoir toujours sous le coude pour se régaler sans prise de tête le soir ;)

Bon week-end !

mercredi 18 mai 2016

Trois Chocolats

Et non, je ne suis pas partie m'exiler sur une île déserte ;) mais c'est vrai que je suis moins présente ces derniers temps, tellement de choses à faire ;) Mais pour me faire pardonner, je reviens avec un délicieux gâteau... Le chocolat a retrouvé toute sa place chez nous !!!



C'est le fameux "3 chocolats" (je continue dans les classiques après la pièce montée, le fraisier et le Royal). C'est la recette Valrhona, revisitée par Valérie ! De quoi se régaler à coups sûrs ;) Je vous propose à la fin des petites variantes. Dans l'idéal, il faudrait utiliser du chocolat Valrhona... mais comme je ne vis pas dans un monde idéal ;)

Pour un cercle de 18 cm (8-10 personnes) : 
Pour le biscuit : 
  • 15 g de chocolat noir
  • 25 g de beurre
  • 40 g de farine
  • 25 g de poudre d'amandes
  • 2 g de levure chimique
  • 5 g de cacao amer
  • 2 œufs
  • 25 g de miel
  • 40 g de sucre
  • 40 g de crème fraîche
Pour la mousse chocolat noir :
  • 70 g de chocolat noir
  • 50 g de lait
  • 1 g de gélatine (1/2 feuille)
  • 100 g de crème liquide entière
Pour la mousse au chocolat au lait :
  • 80 g de chocolat au lait
  • 50 g de lait
  • 1,5 g de gélatine (les 3/4 d'une feuille)
  • 100 g de crème liquide entière
Pour la mousse au chocolat blanc :
  • 100 g de chocolat blanc
  • 50 g de lait
  • 1,5 g de gélatine (les 3/4 d'une feuille)
  • 100 g de crème liquide entière
Pour le glaçage miroir (je l'ai fait la première fois, et pas la seconde.... j'ai préféré sans, c'est moins sucré) :
  • 25 g de cacao amer
  • 72 g de sucre en poudre
  • 60 g d'eau
  • 50 g de crème liquide entière
  • 4 g de gélatine
  • 1 pointe de colorant rouge

On passe à l'action
Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 150°C (th 5) (chaleur tournante si possible).

Faire fondre le chocolat et le beurre séparément et réserver.

Mélanger la farine, la poudre d'amandes, le cacao et la levure.

Fouetter les œufs avec le sucre et le miel, puis ajouter le mélange au cacao, puis la crème, puis le beurre et enfin le chocolat fondu, en mélangeant entre chaque ajout, mais sans insister.

Verser dans un moule de 18 cm de diamètre, graissé, et faire cuire 15 mn.

Déposer sur une grille et laisser refroidir.

Quand le biscuit est froid, le retailler si besoin, puis l'entourer de rhodoïd d'au moins 6 cm de hauteur ou, comme moi, de bandes de papier sulfurisé. Entourer avec un cercle, en serrant au maximum pour qu'il n'y ai pas d'espace entre le cercle et le biscuit

Préparer la mousse au chocolat noir : Réhydrater la gélatine une dizaine de minutes dans un grand volume d'eau froide.

Faire fondre doucement le chocolat.

Porter le lait à ébullition puis, hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Bien dissoudre.

Verser petit à petit le lait sur le chocolat fondu, en émulsionnant le tout.

Monter la crème en chantilly, puis verser le chocolat fondu tiédi dessus. Mélanger délicatement à la maryse.

Verser la mousse au chocolat noir sur le biscuit, puis congeler 30 mn.

Préparer la mousse au chocolat au lait : Procéder de la même façon, puis verser sur la mousse noire congelée. Remettre 30 mn au congélateur.

Préparer le mousse au chocolat blanc :  Procéder de la même façon puis verser sur la mousse au lait congelée.

Remettre au congélateur au moins 2 h si vous souhaitez réaliser le glaçage (sinon, laisser prendre au frigo).



Préparer le glaçage (facultatif) : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide une dizaine de minutes.

Mettre le cacao, le sucre, l'eau et la crème dans une casserole et porter doucement à ébullition, sans trop mélanger pour éviter les bulles d'air. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et le colorant. Mélanger doucement et filtrer.

Laisser refroidir hors du frigo, jusqu'à ce que le glaçage soit à 30°C.

Verser sur l'entremets glacé et non décerclé, en fine couche (la totalité du glaçage ne sera pas utilisé ; elle peut être congelée pour une autre utilisation).

Remettre au frais pour que le glaçage prenne, avant de décercler délicatement et laisser l'entremets entièrement décongeler (6 h environ).



C'est très rapide. On peut le préparer d'avance et le laisser au congélateur jusqu'au dernier moment ; il faudra juste prévoir le temps de décongélation (et le glacer à ce moment-là).
Je l'ai réalisé deux fois en deux week-end, la première fois comme présenté aujourd'hui, la seconde fois sans glaçage mais avec une couche de croustillant (80 g de chocolat fondu, 50 g de praliné, 50 g de crêpes dentelle écrasées, à déposer sur le biscuit avant d'y couler les mousses). C'est cette deuxième version qui a le plus plu. A vous de voir ;)

Belle semaine à tous !

vendredi 13 mai 2016

Roulés au surimi

Alors là, voilà une idée que je vais dégainer régulièrement à l'heure de l'apéro, tellement c'est bon et facile !!! Je propose régulièrement des dès de surimi à picorer, mais là, c'est vraiment plus gourmand (et au moins, ça donne l'impression que je ne m'y suis pas prise à la dernière minute :p ).


Et on dit merci qui ? Merci Maiwenn bien sûr (et encore !!), chez qui j'ai trouvé cette recette, le même jour que les terrines poireau-surimi

Ingrédients :
  • 2 œufs durs
  • 150 g de bâtonnets de surimi + quelques-uns pour la déco
  • 3 CS de fromage frais
  • quelques feuilles de persil (facultatif)
  • une dizaine de tranches de pain de mie (sans croûte)

On passe à l'action : Mixer les œufs durs avec le surimi et le fromage. Ajouter le persil ciselé.

Aplatir les tranches de pain de mie à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Étaler une couche du mélange précédent et rouler la tranche, en serrant bien. Filmer chaque rouleau et laisser au frigo 1h ou 2.

Couper chaque rouleau en 4 ou 5 rondelles. Déposer un morceau de surimi et faire tenir le tout avec un cure-dents.

Laisser au frais jusqu'au moment de servir.


Trop bon, avec des ingrédients qu'on a sous la main ! Je garde cette belle idée, pour préparer l'été ;)

A bientôt !

mardi 10 mai 2016

Fondant chocolat & mascarpone {C.Lignac}

Voilà un gâteau testé en novembre dernier pour l'anniversaire de mon homme mais qui ne m'avait pas emballée, la faute à une sur-cuisson. Mais un pot de mascarpone en limite de péremption me refait tenter ce gâteau du plus télégénique chef, Cyril Lignac. !


Plutôt qu'un gâteau, il s'agit d'un fondant. Il me rappelle le fondant sans beurre à la compote. La texture est géniale en bouche et une petite part suffit à se régaler. C'est ma grande (et son sourire édenté ;) ) qui s'est prêtée au jeu des photos ;)

Pour un moule de 22 cm de diamètre :
  • 200 g de chocolat
  • 250 g de mascarpone
  • 4 œufs (à température ambiante, je ne mets jamais mes œufs au frigo)
  • 75 g de sucre glace
  • 40 g de farine
Pour le glaçage : 100 g de chocolat + 50 g de beurre (je n'ai pas tout utilisé)


On passe à l'action : Préchauffer le four à 150°C (th 5) (chaleur tournante si possible).

Faire fondre doucement le chocolat (bain-marie ou micro-onde faible puissance).

Fouetter le mascarpone pour le détendre (l'idéal étant d'utiliser un robot). Verser le chocolat fondu et bien mélanger.

Ajouter les œufs un par un, en incorporant bien le premier avant d'en ajouter un second.

Ajouter le sucre glace, puis la farine, en mélangeant sans insister à chaque fois.

Verser dans un moule graissé et faire cuire 20-25 mn (20 mn pour moi ; surveiller la cuisson, c'est la clé du succès ! la pointe d'un couteau doit ressortir encore humide). Laisser refroidir.

Quand le gâteau est froid, préparer le glaçage : faire fondre doucement le chocolat, puis incorporer le beurre en petits morceaux, à l'aide d'une maryse.

Démouler le gâteau (j'ai redécoupé le tour à l'aide d'un cercle à pâtisserie) et répartir le glaçage (laisser tiédir le glaçage s'il est trop liquide).

Conserver au frais, mais penser à le sortir au moins 30 mn avant dégustation !



Je suis bien contente d'avoir retenté cette recette ! Ce gâteau est délicieux, pas trop sucré et très gourmand. Une petite crème anglaise aurait été parfaite ;)

Belle semaine à tous !

samedi 7 mai 2016

Taboulé libanais

Ou plutôt d'inspiration, parce que le "vrai" taboulé libanais est quasiment composé exclusivement d'herbes, et très peu de boulgour ! Mais il faut s'adapter aux palais de ma ptite famille ;)


Du boulgour, des tomates, du persil, de la menthe, un peu de citron et de l'huile d'olive : voilà une salade bien fraîche !

Pour 4 personnes :
  • 80 g de boulgour 
  • le jus d'1/2 citron
  • 2 CS d'huile d'olive
  • 1 échalote
  • 3 tomates
  • 1/2 bouquet de persil plat
  • 1 poignée de feuilles de menthe
  • sel, poivre

On passe à l'action
:
Verser le boulgour dans un saladier. Arroser de citron et d'huile d'olive et bien mélanger.


Tailler finement l'échalote. 
Tailler les tomates en cubes, en conservant le jus.
Au couteau, émincer finement le persil et les feuilles de menthe.
Ajouter les légumes et les herbes au boulgour. Assaisonner et mélanger.

Laisser au frais au moins 2h, voire davantage. 



Ça change du taboulé classique, à la semoule. Le persil et la menthe apportent beaucoup de fraîcheur, c'est très agréable. Une recette qui va revenir sur notre table cet été ;)

Bon week-end !

mardi 3 mai 2016

Sablés apéro comté & noix

On repart avec une petite recette pour l'apéro, ça faisait longtemps ! J'avais envie de biscuits aux noix, et comme il me restait un bout de comté, je me suis dit que ça irait bien ensemble.


Je ne pense pas souvent à faire des sablés salés, c'est pourtant facile et rapide. Et on peut y mettre plein de bonnes choses !!

Pour une quinzaine de sablés :

  • 100 g de farine semi-complète
  • 50 g de beurre froid
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 ou 2 CS d'eau
  • 70 g de comté râpé
  • 50 g de noix hachés + 20 g de noix en poudre



On passe à l'action : Mélanger la farine avec le beurre, pour obtenir une grosse poudre (je fais tout au robot !!).

Ajouter le jaune d'oeuf et amalgamer. Ajouter un peu d'eau pour pouvoir former une boule, puis le fromage et les 50 g de noix.

Former un boudin de pâte, le rouler dans la poudre de noix et filmer. Laisser au frais au moins 30 mn.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Découper la pâte en rondelles d'1 cm d'épaisseur et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Faire cuire 15-18 mn. Laisser refroidir sur une grille.





Un peu salé peut-être, donc préférer le beurre doux sans doute, mais les saveurs sont délicieuses ;)

Belle semaine à tous !