dimanche 27 novembre 2016

Le Tiramisu façon entremets

Le tiramisu, ici, on adore ! Classique ou revisité (exotique, à la poire, aux spéculoos, made in Bretagne), personne ne laisse sa part... Celui-ci, aux saveurs classiques, se présente comme un entremets, pour présenter le tiramisu en jolies parts ;)


J'ai carrément craqué pour la recette de Valérie, comme souvent ! Il ne me manquait qu'une occasion ! Je l'ai réalisé pour l'anniversaire de mon homme. Il m'avait demandé un tiramisu pour l'anniversaire de loulou.... qu'il n'a bien sûr pas eu (puisque que je lui demande toujours son avis... pour ne pas l'écouter O:) ). 

Pour un  cercle de 18 cm de diamètre :
Pour le sirop :
  • 130 g d'eau
  • 2 sticks de café lyophilisé (4 g)
  • 30 g d'amaretto (du rhum pour moi, à défaut)
  • 40 g de sucre
Pour le biscuit-cuillère :
  • 3 gros œufs, jaune et blanc séparés
  • 100 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1 pincée de sel
Pour la mousse :
  • 4,5 g de gélatine
  • 3 jaunes d’œufs (à température ambiante)
  • 2 gousses de vanille
  • 90 g de sucre
  • 40 g d'eau
  • 250 g de mascarpone
  • 330 g de crème liquide entière (très froide)
  • du cacao amer

On passe à l'action :
Préparer le sirop : Faire chauffer l'eau, puis ajouter le café, le sucre et l'alcool. Mélanger pour bien dissoudre le sucre. Laisser refroidir entièrement.

Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Monter les blancs d’œufs en neige avec le sucre et le sel pour obtenir une meringue brillante.

Ajouter les jaunes d’œufs et fouetter brièvement pour les incorporer.

Ajouter la farine tamisée et l'incorporer délicatement à la maryse pour ne pas casser les blancs.

Graisser (je mets du papier sulfurisé au fond et du beurre sur les côtés) un moule à charnière de 20 ou 22 cm de diamètre (le biscuit va se rétracter après cuisson) puis verser la moitié de la pâte dedans. Faire cuire 12 mn environ.

Laisser refroidir sur une grille et procéder de la même façon avec le reste de pâte.

Préparer la mousse : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide pendant une dizaine de minutes.

Verser les jaunes et les grains des gousses de vanille dans le bol d'un batteur. Verser l'eau et le sucre dans une petite casserole, avec un thermomètre de cuisson. Fouetter les œufs pour les faire doubler de volume et mettre l'eau et le sucre à bouillir. Essorer la gélatine.

Quand le sirop atteint 117°C, arrêter le fouet, verser la gélatine  et le sirop sur les jaunes et fouetter à nouveau vivement, jusqu'au complet refroidissement de la préparation

Ajouter alors le mascarpone et bien mélanger. 

Monter la crème liquide en crème fouettée ferme. Verser la crème mascarpone dans la crème fouettée et mélanger délicatement.


Montage : Retailler les cercles de biscuits en disques de 18 cm de diamètre. Les imbiber de sirop, des deux côtés.

Poser un cercle de 18 cm de diamètre sur une feuille de papier alu (lui-même poser sur une assiette ou une plaque pour pouvoir déplacer l'entremets). Rabattre le papier d'alu tout autour du cercle (pour éviter les fuite). Chemiser le cercle de rhodoïd.

Verser la mousse sur 1,5 cm de hauteur, puis déposer le premier disque, en tassant légèrement. Recouvrir de crème sur 1,5 cm et déposer le second disque et tasser légèrement à nouveau. Recouvrir d'un peu de crème et lisser. Filmer.

Mettre au congélateur pour environ 4h (le mieux est donc de préparer cet entremets la veille, le matin, pour le terminer dans l'après-midi et le laisser tranquillement décongeler toute la nuit).

Mettre le restant de crème dans une poche à douille (sans douille et sans couper le bout du sachet). Réserver au frais (j'avais peur que la crème prenne trop avec la gélatine, mais aucun souci, la texture est parfaite).

Passé le temps de congélation, ôter délicatement le papier d'alu et le cadre, puis déposer l'entremets sur le plat de service. Retirer le rhodoïd.

Découper le bout de la poche à douille et pocher des boules sur l'entremets (je ne me suis pas trop appliquée, oups).

Laisser décongeler au frigo.

Saupoudrer de cacao amer peu avant de servir (et pour la version carrée de Valérie, c'est par ).



On s'est régalé ! En plus, comme les œufs sont cuits, cet entremets se conserve plusieurs jours ;)

Bon dimanche !

mardi 22 novembre 2016

Scones Chocolat, Noix & Cranberries

Pendant les vacances, j'ai retenté l'expérience "scones", après ceux aux noisettes et ceux aux fruits secs. Ils sont hyper gourmands, bien chocolatés...


Ils auraient presque un goût de brownie ces scones !! Et ils ont rencontré un grand succès chez mes gourmands ;)

Pour 8 scones : 
  • 250 g de farine 
  • 2 cc de levure chimique
  • 30 g de cacao amer
  • 30 g de cassonade
  • 1/2 cc de sel
  • 80 g de beurre
  • 80 g de pépites de chocolat 
  • 60 g de noix
  • 60 g de cranberries
  • 1 œuf
  • 120 ml de lait 



On passe à l'action :
Mélanger la farine, la levure, le cacao, la cassonade et le sel. 

Ajouter le beurre coupé en dés et travailler l'ensemble du bout des doigts jusqu'à l'obtention d'un sable grossier. 

Ajouter les pépites de chocolat,  les noix concassées et les cranberries

Battre l'œuf et le lait dans un récipient, et verser au milieu du mélange précédent. Mélanger rapidement avec une cuillère en bois (la pâte doit être très peu travaillée).
Verser la pâte sur un plan de travail fariné et former un disque de 2 cm d'épaisseur. Mettre 1h au congélateur.

Passé ce temps de repos, préchauffer le four à 200°C (th 7).

Couper le disque en 8 parts.

Faire cuire une vingtaine de minutes. Laisser refroidir sur une grille.



On peut les saupoudrer d'un voile de sucre glace lorsqu'ils sont encore chaud. Ils conservent un ou deux jours, mais seront toujours meilleurs frais ;)

Belle semaine à tous !

dimanche 20 novembre 2016

Soupe Brocolis & Fromage frais

Au grand désespoir de ma grande, la soupe s'invite très souvent à notre table en ce moment. Des carottes, des navets, du poireaux, des pommes de terre... mais aujourd'hui, rien de tout ça : du brocolis  !!


Autant nous mangeons régulièrement du brocolis en fleurettes, autant c'était une première en soupe. Je vous passe les mines effarées à la maison en voyant la couleur de la soupe... mais au final, une réussite ;)

Pour 4 personnes :
  • 1 oignon
  • 750 g de brocolis surgelés
  • 1 bouillon cube
  • 100 g de St-Morêt
  • quelques noisettes
  • huile d'olive

On passe à l'action : Émincer l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile. Ajouter les fleurettes de brocolis. Couvrir à peine d'eau et faire cuire une dizaine de minutes.

Égoutter en conservant le jus de cuisson, puis mixer les légumes avec le fromage. Allonger avec le jus de cuisson pour obtenir la consistance désirée.

Faire torréfier quelques noisettes dans une poêle, les concasser et servir avec la soupe.

J'ai utilisé mon Thermomix bien sûr (j'ai mixé le brocolis encore surgelés).


J'ai eu tort de ne pas essayer avant, c'est vraiment bon ! Les noisettes apportent une touche croquante très agréable ;)

Bon dimanche !

jeudi 17 novembre 2016

Flan Antillais {Noix de Coco}

Un grand classique.... qu'il y a bien longtemps que je n'avais pas fait... C'est pourtant très facile à faire, le plus long étant d'attendre qu'il refroidisse pour le déguster ;)


Ma grande me réclamait un gâteau à la noix de coco depuis longtemps "parce qu'à la cantine, on en mange et que tu n'en fais jamais" (oui, mes enfants sont terriblement malheureux). Voilà un dessert qui l'a ravie ;)

Pour 6-8 personnes :
  • 3 œufs
  • 400 g de lait concentré sucré
  • 400 g de lait (entier)
  • 80 g de noix de coco râpée
  • 1 bouchon de rhum
  • 80 g de sucre en poudre

On passe à l'action : Placer dans le four un grand plat pouvant contenir le moule à cake (j'ai pris un grand plat à gratin) et mettre de l'eau à mi-hauteur. Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Fouetter les œufs puis ajouter le lait concentré et le lait entier.

Ajouter la noix de coco et le rhum, bien mélanger.

Réaliser un caramel à sec, en faisant fondre le sucre jusqu'à ce qu'il prenne une couleur ambrée. Verser immédiatement au fond d'un moule à cake (en métal ou en verre).

Verser doucement le mélange aux oeufs sur le caramel.

Déposer le moule à cake dans le bain-marie et faire cuire 40 à 45 mn environ (le dessus est doré). 

Laisser entièrement refroidir avant de démouler.



La texture bi-couche est toujours aussi délicieuse.... Je vais en faire plus souvent, c'est un dessert vite prêt et qui plait en général à tout le monde ;)

A bientôt !

mardi 15 novembre 2016

Pains au lait {G.Cherrier}

Je boulange assez peu ces derniers temps, mais ces petits pains au lait m'ont fait de l’œil.... alors je n'ai pas résisté à les confectionner pendant les vacances.


Et c'est une nouvelle fois à cause de Romain que je me suis mise aux fourneaux (j'avais déjà réalisé deux recettes, ici et ). Je me suis dit que ce serait parfait pour le goûter ou le petit-déjeuner.... Pour ceux qui ne connaissent pas Gontran Cherrier, hormis le fait qu'il ait été juré dans l'émission "La meilleure boulangerie de France" sur M6, il est surtout issu d'une longue lignée de boulangers-pâtissiers et possède plusieurs boutique à l'international ;)

Pour 7 pains au lait :
  • 10 cl d'eau
  • 10 g de poudre de lait
  • 10 g de levure fraîche de boulanger
  • 20 g de sucre en poudre
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • 5 g de sel
  • 40 g de beurre
  • pour la dorure : 1 œuf + du sucre perlé


On passe à l'action :
Au thermomix : Mettre l'eau, la poudre de lait, la levure et le sucre dans le bol et programmer 2 mn / 37° / vit 2.

Ajouter l'œuf, la farine et le sel et programmer 4 mn / fonction pétrin.

Ajouter le beurre en morceaux et remettre à nouveau 5 mn / fonction pétrin.

Déposer la pâte dans un saladier huilé, couvrir d'une torchon et laisser la pâte doubler de volume (1h environ).


Déposer la pâte sur un plan de travail fariné, pétrir de sorte à reformer une boule et la diviser en 7 pâtons. Façonner les pains au lait.

Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (en les espaçant bien), les couvrir d'un torchon et laisser lever 1h environ dans un endroit chaud.

Préchauffer le four à 200°C (th 6-7). Badigeonner les petits pains d'oeuf battu, les scarifier (je vous renvoie à la vidéo de Romain pour une jolie grigne.... je n'ai pas réussi pour la part !!) et les saupoudrer de sucre perlé. Faire cuire 12 mn environ.
.


Ces petits pains sont très peu sucrés - ce qui me convient parfaitement - mais les plus gourmands pourront mettre davantage de sucre dans la préparation ou déguster ces pains au lait avec de la confiture ou de la pâte à tartiner ;)

Belle semaine à tous !

dimanche 13 novembre 2016

Pancakes santé {Pomme, Banane, Flocons d'avoine}

Pendant les vacances, j'ai préparé pas mal de goûters, comme ce brownie ou cette tarte, mais j'avais envie aussi d'un peu d'originalité, alors j'ai pensé à des pancakes ! J'en avais préparé il y a longtemps, mais ceux-là n'ont rien à voir.


Ils ne contiennent que des bonnes choses ;) : de la banane, de la pomme, de la farine semi-complète, du sucre complet et des flocons d'avoine. Et il n'y a même pas de beurre.... vu que j'ai oublié d'en mettre ;)

Pour une dizaine de pancakes :
  • 2 œufs, jaune et blanc séparés
  • 30 g de sucre rapadura (de la cassonade à défaut)
  • 1 banane mûre (écrasée)
  • 1 pomme (râpée)
  • 120 g de farine semi-complète
  • 1 cc de levure chimique
  • 50 g de flocons d'avoine
  • 1 pincée de sel
  • 10 cl de lait (animal ou végétal)

On passe à l'actionMonter les blancs en neige avec la pincée de sel et réserver.


Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez la banane écrasée et la pomme râpée. Bien mélanger. 

Incorporer la farine préalablement mélangée à la levure, puis les flocons d'avoine et enfin le lait petit à petit.

Terminer en ajoutant délicatement les blancs en neige.

Faire chauffer une poêle avec un peu d'huile, puis verser une petite louche de pâte. Retourner lorsque des bulles se forment et faire dorer l'autre face (attention, le feu ne doit pas être trop fort). Déguster sans attendre !




Je les ai servi avec un peu de miel et des noisettes torréfiées. Les filles se sont jetées dessus !! 

Bon dimanche à tous.... avec une grosse pensée pour toutes les victimes du 13 novembre.... 1 an déjà...


vendredi 11 novembre 2016

Omelette Blettes & Pommes de terre

Depuis que je vais à l'AMAP, je cuisine certains légumes que nous mangions rarement, voire jamais (comme le chou kale, ici ou ). C'est le cas pour les blettes (ou bettes), je n'ai pas souvenir d'en avoir cuisiner avant. 


Petite, ma mère les préparait soit à la bolognaise, soit avec de la crème et des lardons (pour les côtes en tout cas). Ici, les premières ont fini en tarte, les secondes en lasagnes. Et pour la troisième fois, c'est en omelette bien copieuse qu'elles ont été dégustées. Et c'est chez Brigitte, du blog Les filles à table,que j'ai trouvée cette recette (et l'ai aménagée à mon frigo).

Pour 4 personnes :
  • 250 g de pommes de terre à chair ferme
  • 250 g de blettes
  • 1 CS de curcuma
  • 5 gros œufs
  • 6 cl de lait
  • 100 g de crème liquide
  • huile d'olive
  • sel, poivre

On passe à l'action : Éplucher les pommes de terre et les couper en petits dés. Laver les blettes, puis hacher les côtes et les feuilles.

Mettre les pommes de terre dans une casserole avec le curcuma, mouiller avec 40 cl d'eau et porter à ébullition. Laisser cuire 5 mn , puis ajouter les blettes hachées. Assaisonner et laisser cuire 10 à 15 mn,jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Égoutter soigneusement et laisser refroidir.

Battre les œufs avec le lait. Saler et poivrer. Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle, puis verser le mélange œufs-lait.

Ajouter la crème aux légumes, puis les ajouter dans la poêle quand l'omelette commence à prendre. Poursuivre la cuisson jusqu'à ce que l'omelette soit cuite.

Déguster sans attendre.



Voilà une délicieuse omelette, un plat parfait pour le dîner, et une nouvelle occasion de découvrir les blettes ;)

Belle fin de semaine !

mardi 8 novembre 2016

Tarte aux pommes viennoise de ma Mamie

Je ne fais pas souvent de tarte... non pas que nous n'aimions pas ça, mais par pure flemme ^^ Parce que bien sûr, pas question d'utiliser une pâte industrielle, donc, il faut préparer la pâte puis l'étaler... et ça, je n'aime pas !!! Mais quand je veux faire plaisir à mes loulous, je dégaine la tarte de ma Mamie, où la pâte s'étale directement dans le moule, avec les doigts ;)


C'est la tarte que faisait souvent ma grand-mère (peut-être une recette Tupperware ???). La sienne était beaucoup plus jolie, car elle faisait des croisillons sur toute la surface (faudra que je lui demande son truc... je n'ai jamais eu assez de pâte !!). Mais j'ai retrouvé le goût de cette délicieuse pâte ;)

Pour une grande tarte :
Pour la pâte :
  • 2 œufs
  • 80 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de beurre fondu 
Pour la garniture :
  • 700 g de compote (pas trop liquide)
  • 3 pommes
  • 2 CS de cassonade

On passe à l'action
Préparer la pâte : Fouetter les œufs avec le sucre.

Dans un saladier, verser la farine, la levure, le sel. Creuser un puits, puis verser le mélange œufs-sucre et le beurre fondu.

Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois, puis pétrir à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Former une boule, puis laisser au frais une trentaine de minutes.

Préparer la garniture : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7).

Graisser un moule à tarte puis verser la pâte et l'étaler du bout des doigts, en remontant sur les bords.

Recouvrir de compote.

Éplucher et épépiner les pommes. Les trancher en fines lamelles. Recouvrir la tarte. Saupoudrer de cassonade.


Faire cuire 30 mn environ.




Cette pâte est géniale.... très facile à travailler et goûteuse. Et avec les épluchures de mes pommes, j'ai préparé.... du sirop maison bien sûr ;)

A bientôt !

samedi 5 novembre 2016

Tarte Tropézienne

Je ne vous ferai pas le coup du "do you do you do you St-Tropez", ni toute l'histoire de ce célèbre dessert. J'avais juste envie depuis longtemps de préparer cette délicieuse brioche, parfumée à la fleur d'oranger et garnie de crème.



La recette originale est précieusement gardée bien sûre ! J'ai préparé cette brioche pour l'anniversaire de mon fils, mais je n'étais pas satisfaite de la tenue de la crème (crème pâtissière + crème montée), du coup, j'ai retenté avec une crème mousseline (crème pâtissière montée au beurre) mélangée à une crème fouettée.
Et avec cette profusion de crème, je ne pouvais que répondre à l'invitation de Mel en Cuisine, pour participer à Régalades en Cascade proposé par Oliver et Mr Woody, de Sharing Cuisine. Entre les courges et la crème, mon choix n'a pas été difficile à faire ;)

Pour 6 à 8 personnes :
Pour la brioche (C.Felder) :
  • 100 g de lait
  • 5 g de levure de boulanger fraîche
  • 30 g de sucre
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • 5 g de sel
  • 75 g de beurre
  • dorure : 1 œuf + 1 CS de lait + 1 CS de sucre + du sucre en grains

Pour le sirop de punchage (C.Michalak) : 
  • 80 g d'eau
  • 40 g de sucre
  • 10 g de fleur d'oranger
  • 5 g de kirsch
  • 1/2 gousse de vanille

Pour la crème :
  • 400 g de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 60 g de sucre
  • 3 jaunes d’œufs
  • 40 g de fécule de maïs
  • 130 g de beurre (à température ambiante)
  • 160 g de crème liquide entière bien froide


On passe à l'action :
Préparer la brioche : 
Au thermomix : Émietter la levure dans le lait, ajouter le sucre et programmer 37° / 2 mn 30 / vit 2.
Ajouter l'œuf, la farine et le sel. Programmer 2 mn / pétrin.

Ajouter le beurre en morceaux. Programmer 5 mn / pétrin.

Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

A la main : : Émietter la levure dans du lait tiède et le sucre et bien mélanger.

Dans un saladier, mélanger la farine et le sel.  Faire un puits et verser le lait mélangé à la levure et l'œuf préalablement battus. Bien mélanger.

Ajouter le beurre mou en morceaux et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et se détache des parois du saladier..

Faire lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume, dans un endroit chaud.

Façonnage : Dégazer la pâte, puis l'étaler au rouleau sur 1 cm d'épaisseur. A l'aide d'un cercle, découper la pâte en un disque de 20 cm de diamètre. Couvrir et laisser à nouveau lever à l'abri des courants d'air (1h30 environ)

Passé ce temps, préchauffer le four à 150°C (th 5).

Préparer la dorure en fouettant l’œuf avec le sucre et le lait. Dorer délicatement la brioche,parsemer de sucre en grain et faire cuire 30 mn.

Laisser tiédir sur une grille.



Préparer le sirop de punchage (pendant que la pâte à brioche lève) : Mettre tous les ingrédients dans une casserole (la gousse ouverte en deux et grattée) et porter à ébullition. Laisser refroidir.

Préparer la crème (pendant que la pâte à brioche lève pour la seconde fois) :  
A la casserole : Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue. 
Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre et ajouter la fécule de maïs.
Verser le lait chaud sur le mélange précédent et bien mélanger. Remettre sur le feu et faire épaissir doucement. 

Au Thermomix : Mettre le lait, les jaunes d’œufs, les grains de la gousse de vanille, le sucre et la fécule de maïs dans le bol et programmer 7 mn / 90° / vit 4).

Verser la crème dans un grand récipient (pour accélérer le refroidissement), filmer au contact et laisser refroidir (30° environ).

Fouetter le beurre (au robot) puis ajouter la crème refroidie en trois fois. Fouetter plusieurs minutes. Attention, il fait vraiment être vigilent et s'assurer que le beurre est entièrement incorporer à la crème pâtissière....sinon, il y aura des morceaux de beurre lors de la dégustation !!!

Monter la crème entière très froide, puis l'incorporer délicatement au mélange précédent.

Mettre la crème dans une poche et laisser au frigo.

Montage : Couper délicatement la brioche en deux.

Imbiber généreusement les deux morceaux de brioche refroidie avec le sirop de punchage.

Déposer un disque de brioche sur le plat de service, puis dresser la crème.

Recouvrir avec le second disque et remettre au frais jusqu'au moment de servir.

Au moment de la dégustation, saupoudrer éventuellement de sucre glace.



La découpe n'est pas facile avec la crème... mais c'est tellement bon !! Je retenterai sûrement l'aventure, mais avec d'autres types de garnitures ;)

Pour que l'aventure Régalades en cascades se poursuive, je devais inviter 5 bloggeurs. Ont gentiment répondu à mon invitation :
- Sandy, de Cuisine et Cigares
- Perrine, de Perrine Cuisine
Je remercie aussi les blogueuses qui ont déclinées mon invitation, mais qui ont pris le temps de me répondre ;)

Bon week-end à tous !