samedi 31 décembre 2016

Bûche Framboise & Mangue

Voici notre, enfin, l'un de nos desserts de Noël : une bûche légère et fruitée pour bien finir le repas. C'est vraiment très simple à préparer. Le plus difficile, pour moi, c'est le glaçage (ça a été le gros point noir de mes bûches : glacer joliment mes bûches !!) mais c'est tout à fait facultatif ;)



J'ai repris le même crémeux que pour ma bûche Cerise & Amande, il est parfait ! Et avec l'utilisation de framboise plutôt que de cerise, il est très parfumé. Rien de compliqué non plus pour la mousse mangue, ni le biscuit. Alors pourquoi ne pas préparer sa bûche soi-même ;)

Pour un moule à bûche de 25 cm de long :
Pour le crémeux framboise (d'après Odélices) :
  • 400 g de framboises surgelées
  • 2 œufs entiers + 2 jaunes
  • 50 g de sucre
  • 30 g de beurre
  • 4 g de gélatine (2 feuilles)

Pour le biscuit-cuillère (d'après ChefNini) :
  • 2 œufs, jaune et blanc séparés
  • 20 g + 35 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 1 cc rase de levure chimique
  • du sucre glace
Pour la mousse mangue : 
  • 9 g de gélatine (4 feuilles 1/2)
  • 450 g de mangue (surgelée pour moi)
  • 50 g de sucre
  • 30 cl de crème liquide entière
Pour le nappage (d'après Gourmandiserie ) :
  • 4 g de gélatine (2 feuilles)
  • 250 g de framboises surgelées
  • 30 g de sucre

On passe à l'action :
Préparer le crémeux : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Faire chauffer les framboises puis les mixer et filtrer pour ôter les grains. Récupérer 200 g de préparation.

Fouetter les œufs entier, les jaunes et le sucre. Verser la purée de framboises dessus, bien mélanger puis remettre sur le feu et faire chauffer doucement pour faire légèrement épaissir, en mélangeant (sans faire bouillir).

Essorer la gélatine et l'incorporer en mélangeant bien.

Couler dans un moule à insert (ou des moules à bûchettes, j'en ai rempli 4).

Laisser refroidir et congeler.

Préparer le biscuit : Blanchir les jaunes avec 20 g de sucre.

Monter les blancs en neige ferme avec 35 g de sucre. Les incorporer délicatement aux jaunes blanchis.

Tamiser la farine et la levure que le mélange précédent et incorporer très délicatement.

Pocher des bâtonnets collés les uns aux autres sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (préparer au préalable un gabarit un peu plus grand que le fond du moule à bûche). Avec le reste de pâte, pocher des biscuits individuels (pour le goûter ;) ). Saupoudrer généreusement de sucre glace. Laisser reposer 10 mn.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Saupoudrer à nouveau de sucre glace et faire cuire 15 mn environ. Laisser refroidir sur une grille.

Préparer la mousse mangue : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Mixer finement la mangue (si elle est congelée, la faire compoter à feu doux au préalable). Mettre la moitié de la purée de mangue avec le sucre dans une casserole et faire chauffer.

Ajouter la gélatine bien essorée, puis ajouter le reste de purée de mangue.


Quand la purée de mangue est tiédie, monter la crème liquide, puis l'incorporer délicatement dans la purée de mangue.

Montage : Chemiser un moule à bûche de papier film puis verser un tiers de la mousse à la mangue. Laisser prendre 15 mn au congélateur.

Démouler les inserts à la framboise, les tailler à la longueur du moule puis les déposer sur le mousse. Recouvrir du restant de mousse. Terminer en déposer le biscuit-cuillère tailler au dimension du moule. Tasser légèrement. Filmer et mettre au congélateur toute une nuit. Si vous ne souhaitez pas recouvrir la bûche de glaçage, il est inutile de la congeler. Elle prendra doucement au frigo.

Préparer le nappage : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Faire chauffer le framboise et le sucre. Mixer le tout et filtrer pour ôter les pépins.

Incorporer la gélatine et laisser tiédir.

Démouler la bûche congelée. La déposer sur une grille, avec un grand récipient en dessus (pour récupérer le nappage). Verser le nappage sur la bûche sans chercher à lisser

Récupérer le nappage et procéder à un deuxième passage (je ne l'ai pas fait, mon, glaçage était trop clair).

Couper les deux extrémités avec un grand couteau pour avoir une bûche bien nette puis déposer sur le plat de service.

Laisser décongeler au moins 6 heures au frais. Décorer juste avant de servir.


C'est avec cette recette que je clos l'année 2016 du blog... Vous êtes toujours plus nombreux à me suivre, et j'en suis très heureuse. Je vous souhaite avec un peu d'avance une très belle année 2017, pleine de bonheur, d'amour et de beaux projets, toujours entourés de ceux qui vous sont chers. 

Prenez soin de vous et à bientôt !

jeudi 29 décembre 2016

Rillettes de sardines aux agrumes

Je ne vous ai pas proposé beaucoup d'idées apéritives ces derniers temps... Pourtant, il y aurait eu matière mais je n'ai pas toujours le temps de dégainer mon appareil photo ;)


J'adore préparer moi-même mes petites tartinades et lorsque je suis tombée sur la recette de Clémentine, je n'ai pas hésité. L'association de la sardine et des agrumes m'a tout de suite séduite! J'ai adapté les proportions pour obtenir la texture et le goût qui me convenaient ;) 

Pour un petit bol :
  • 2 boîtes de sardines au citron
  • 100 g de fromage frais
  • 1 orange non traitée
  • du poivre

On passe à l'action : Écraser les sardines égouttées avec le fromage frais.

Zester l'orange et récupérer le jus. Ajouter la moitié des zestes et le jus à la préparation précédente. Poivrer légèrement. Bien mélanger.

Servir sur des tranches de pain parsemés de zestes ou comme dip avec des crackers ou des bâtonnets de légumes.




J'ai préparé ces "rillettes" trois fois un quinze jour.... c'est dire si c'est bon !! Rien ne vaut un apéro fait maison ;)

A bientôt !

lundi 26 décembre 2016

Bûche Cerise & Amande

J'espère que vous avez passé un beau Réveillon et un magnifique Noël, bien entourés et gâtés ;) Comme tous les ans, profusion de cadeaux et de nourriture ici !!! Même si Noël est passé, il reste le Réveillon de la St-Sylvestre, alors je vous présente une bûche ;)


Une bûche réalisée pour un petit repas entre amis, composée de recettes piochées ici et là : un mélange d'amandes et de cerises (à remplacer par des framboises pour un goût plus prononcé). C'est léger en bouche, parfait pour une fin de repas ! La pâte d'amandes qui sert pour la mousse est un vrai délice... ne vous privez pas de la faire vous-même, c'est facile, rapide et cela n'a rien à voir avec de la pâte d'amandes industrielle...

Pour un moule à bûche de 25 cm de long :
Pour le crémeux cerise (d'après Odélices) :
  • 300 g de cerises surgelées
  • 2 œufs entiers + 2 jaunes
  • 50 g de sucre
  • 30 g de beurre
  • 4 g de gélatine (2 feuilles)
Pour la compotée cerise-framboise (d'après Isabelle) : 
  • 300 g d'un mélange de cerises et framboises surgelées
  • 1 CS de jus de citron
  • 60 g de sucre
  • 4 g de gélatine (2 feuilles)
Pour le biscuit chocolat (Ecole Lenôtre) :
  • 57 g de poudre d'amandes
  • 57 g de sucre glace
  • 8 g de farine
  • 7 g de cacao amer
  • 75 g d’œufs entier
  • 50 g de blancs d’œufs + 7 g de sucre
Pour la pâte d'amandes (C.Felder) :
  • 160 g de poudre d'amandes blanche
  • 160 g de sucre glace
  • 2 gouttes d'arôme d'amandes amères
  • 5 g d'eau de fleur d'oranger
  • 1/4 de gousse de vanille
  • 30 g de blanc d'oeuf
Pour la mousse amande (C.Felder) : 
  • 6 g de gélatine (3 feuilles)
  • 150 g de pâte d'amandes
  • 300 g de lait
  • 80 g de jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
  • 300 g de crème liquide entière
Pour le crumble :
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 25 g de sucre
  • 20 g de farine
  • 30 g de beurre
Pour le nappage (d'après C.Felder) :
  • 10 g de gélatine
  • 150 g d'eau
  • 200 g de sucre
  • 50 g de glucose
  • 1 pointe de colorant rose


On passe à l'action :
Préparer le crémeux : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Faire chauffer les cerises puis les mixer finement. 

Fouetter les œufs entier, les jaunes et le sucre. Verser la purée de cerise dessus, bien mélanger puis remettre sur le feu et faire chauffer doucement pour faire légèrement épaissir, en mélangeant (sans faire bouillir).

Essorer la gélatine et l'incorporer en mélangeant bien.

Couler dans un moule à insert (ou des moules à bûchettes, j'en ai rempli 4).

Laisser refroidir et congeler.

Préparer la compotée : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Mettre les fruits, le jus de citron et le sucre dans une casserole et faire chauffer pour dissoudre le sucre.

Incorporer la gélatine et mixer grossièrement. Réserver.

Préparer le biscuit : Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mélanger longuement la poudre d'amandes, le sucre glace, la farine, le cacao amer et les œufs.

Monter les blancs avec le sucre, puis les incorporer dans le mélange précédent.

Verser sur une plaque recouvert de papier sulfurisé (en un rectangle plus grand que la base du moule). Faire cuire 10 mn.

Laisser refroidir sur une grille puis découper aux dimensions de la base du moule. Réserver (dans un film plastique).

Préparer la pâte d'amandes : Mixer finement la poudre d'amandes et le sucre glace, en faisant des pauses pour ne pas trop chauffer la pâte. Ajouter l'arôme amande amère, l'eau de fleur d'oranger, le grain de la gousse de vanille et le blanc d'oeuf et mixer jusqu'à obtenir la pâte d'amandes (elle se conserve 15 jours au frigo, bien emballée).

Préparer la mousse d'amandes : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Faire chauffer la pâte d'amandes dans le lait, en mélangeant pour bien dissoudre la pâte.

Fouetter les jaunes d’œufs et le sucre, puis verser le lait dessus tout en mélangeant. Remettre sur le feu et faire cuire comme une crème anglaise, à 85°, en mélangeant sans cesse (j'ai utilisé mon thermomix).

Filtrer pour ôter d'éventuels grains d'amandes puis incorporer la gélatine bien essorée.

Filmer et laisser tiédir (jusqu'à 25-30°, hors du frigo).

Quand la crème est tiédie, monter la crème liquide, puis verser la crème à l'amande dans la crème montée et mélanger délicatement.

Montage : Chemiser un moule à bûche de papier film puis verser un tiers de la mousse à l'amande. Laisser prendre 30 mn au frais.

Démouler les inserts à la cerise, les tailler à la longueur du moule puis les déposer sur le mousse. Recouvrir du restant de mousse. Verser la compotée et terminer en déposer le biscuit chocolat. Tasser légèrement. Filmer et mettre au congélateur toute une nuit.

Préparer le crumble : Mélanger la poudre d'amandes, la farine et le sucre, puis sabler avec le beurre. 

Étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé et laisser 1h au frigo. 

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Retirer le papier sulfurisé dessus et faire cuire 10-12 mn. Laisser refroidir sur une grille et détailler en morceaux.

Conserver dans une boîte hermétique jusqu'au moment de servir.

Préparer le nappage : Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Verser l'eau, le sucre et le glucose dans une casserole et porter à ébullition.

Hors du feu, incorporer la gélatine et une pointe de colorant.

Laisser redescendre à 30° environ.

Démouler la bûche congelée. La déposer sur une grille, avec un grand récipient en dessus (pour récupérer le nappage). Verser le nappage sur la bûche sans chercher à lisser. Couper les deux extrémités avec un grand couteau pour avoir une bûche bien nette puis déposer sur le plat de service.

Laisser décongeler au moins 6 heures au frais.

Au moment de servir, parsemer de morceaux de crumble.



La mousse à l'amande est vraiment délicieuse (trouvée chez Valérie ;)).  La cerise surgelée n'est pas très riche en goût, n'hésitez donc pas à la remplacer par de la framboise (pensez à passer le coulis au tamis pour ôter les grains !). Je suis contente, c'était très bon ;)

Belle semaine à tous !

samedi 24 décembre 2016

Je comptais publier une recette aujourd'hui, mais je suis trop prise dans les préparatifs de Noël ;) Alors avec un peu d'avance, je vous souhaite un bon Réveillon et un très beau Noël à tous, entourés de ceux que vous aimez...



Et si vous manquez d'idées et de temps pour la déco, je vous propose ces petits bougeoirs, rapides et faciles à faire, que nous avons réalisés avec les filles :)



Prenez soin de vous !

mercredi 21 décembre 2016

Nougat glacé & son coulis de fruits rouges

Voici le second dessert qui sera sur notre table le soir du Réveillon, après le Fraîcheur Chocolat : un délicieux nougat glacé. C'est vraiment un dessert facile à réaliser et qui plaît au plus grand nombre.


J'avais déjà réalisé un nougat glacé en 2012, mais celui-ci est beaucoup plus crémeux. C'est une recette trouvée sur le site Envie de bien manger. J'ai légèrement diminué la quantité de sucre. Il fond assez rapidement... attention à ce que vos convives ne se battent pas pour lécher le plat ;)

Pour un moule à cake :
Pour le nougat :
  • 60 g de pistaches émondées
  • 60 g d'amandes
  • 40 g de noisettes
  • 50 g de raisins blonds
  • 100 g de miel
  • 3 œufs, jaunes et blancs séparés
  • 80 g de sucre
  • 40 cl de crème liquide entière
Pour le coulis : 
  • 300 g de fruits rouges surgelés (cerises et framboises)
  • 1 CS de jus de citron
  • 70 g de sucre

On passe à l'action :
Préparer le nougat : Faire torréfier les pistaches, amandes et noisettes dans une poêle à sec pour qu'elles soient légèrement dorées. Laisser refroidir et concasser au couteau. Mélanger aux raisins secs et réserver.

Monter les blancs en neige. En parallèle, porter le miel à ébullition. Verser le miel chaud sur les blancs et continuer de fouetter jusqu'à complet refroidissement.

Blanchir les jaunes avec le sucre, puis incorporer les blancs refroidis.

Monter la crème bien ferme, puis l'incorporer délicatement au mélange précédent.

Ajouter le mélange de fruits secs.

Tapisser un moule à cake de papier film (en laissant dépasser un morceau de chaque côté). Verser la préparation et laisser au congélateur au moins 24h.

Préparer le coulis : Mettre les fruits, le jus de citron et le sucre dans une casserole. Faire chauffer doucement pour dissoudre le sucre.

Mixer et réserver jusqu'au moment de servir.






A déguster nappé de coulis de fruits, ou, comme sur la dernière photo, d'une sauce chocolat (le reste du glaçage pour ma part). C'est un régal... 

A bientôt !

samedi 17 décembre 2016

Fraîcheur Chocolat {P.Hermé}

Je n'aime pas réaliser deux fois le même dessert... mais cette année, j'ai décidé de tester certains desserts avant Noël, notamment pour pouvoir vous les présenter. J'ai totalement flashé sur ce dessert, composé d'un brownie aux noix de pécan, d'un crémeux au chocolat et d'un glaçage chocolat.


C'est une recette du grand Pierre Hermé, mais la recette est d'une grande simplicité ! Les deux termes "fraîcheur" et "chocolat" associés peuvent surprendre, mais cet entremets se sert très froid, voire encore un peu glacé et c'est un régal. J'ai testé une petite déco personnelle ;)

Pour 8 à 12 personnes :
Pour le brownie :
  • 70 g de chocolat à 70%
  • 115 g de beurre
  • 2 œufs
  • 100 g de sucre
  • 60 g de farine
  • 100 g de noix de pécan
Pour le crémeux : 
  • 125 g de chocolat à 70%
  • 1 feuille de gélatine (2 g)
  • 160 g de lait entier
  • 160 g de crème liquide entière
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
Pour le glaçage : 
  • 50 + 65 g de chocolat
  • 4 cl de crème liquide entière
  • 10 g de beurre
  • 125 g d'eau
  • 45 g de sucre
  • 6 cl de crème épaisse
On passe à l'action :
Préparer le brownie : Préchauffer le four à 150°C (th 5).

Faire fondre le chocolat avec le beurre. Lisser et réserver.

Fouetter les œufs avec le sucre, puis ajouter le chocolat fondu, puis la farine. 

Incorporer les noix de pécan en cerneaux.

Verser dans un moule à manqué bien beurré ou mieux, dans un moule à charnière de 20 cm de diamètre, avec un papier sulfurisé au fond. Faire cuire 15 mn environ.

Démouler et réserver sur une grille.

Préparer le crémeux : Faire fondre doucement le chocolat.

Réhydrater la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Préparer une crème anglaise, en faisant bouillir le lait et la crème. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, puis verser le mélange lait-crème dessus en mélangeant bien. Remettre sur le feu et cuire à 85°C (la crème nappe la cuillère). Verser sur le chocolat fondu (version facile au thermomix : mettre le lait, la crème, les jaunes et le sucre dans le bol et programmer 7 mn / 80° / vit 4, puis verser sur le chocolat fondu). Mélanger puis ajouter la gélatine essorée et bien mélanger 

Laisser tiédir une trentaine de minutes. 

Placer le brownie refroidi dans un cercle réglable sur un plat (allant au congélateur). Chemiser de rhodoïd et serrer le cercle à fond (pour éviter les fuites !!!). Placer au congélateur le temps de laisser le crémeux tiédir.

Verser le crémeux sur le brownie et remettre au congélateur toute une nuit (recouvert de papier d'alu).


Préparer le glaçage (le lendemain) : Faire fondre doucement 50 g de chocolat avec la crème. Émulsionner, puis ajouter le beurre et émulsionner à nouveau. Réserver.

Mettre l'eau, la crème épaisse, le sucre et les 65 g de chocolat dans une casserole. Mettre à feu doux et mélanger jusqu'à obtenir une préparation homogène (cela prend plusieurs minutes).

Verser sur la première préparation et bien mélanger.

Laisser tiédir (entre 35 et 40°C), en mélangeant régulièrement tout doucement pour ne pas incorporer de bulles d'air.

Sortir le gâteau. Le déposer sur une grille, placée au dessus d'un grand récipient (une poêle pour moi). Décercler et ôter le rhodoïd. Verser le glaçage sur le gâteau, et lisser à la spatule.

Décorer (j'ai utilisé des copeaux de chocolat noir sur le pourtour, des cerneaux de noix de pécan, du chocolat blanc, des billes de chocolat à la framboise coupées en deux (Lindt) et des paillettes d'or sur le dessus)et laisser au frais jusqu'au moment de servir.

Cet entremets se sert très froid, avec une crème anglaise (suggestion du Chef). Il se suffit à lui-même pour ma part.




Mon glaçage n'est pas nickel, mais je suis contente de ma déco et du résultat. Ce gâteau est délicieux, bien frais, et une petite part suffit. J'espère qu'il ravira mes convives à Noël ;)

Bon week-end !

jeudi 15 décembre 2016

Baguette Noix & Cranberries

Le pain et nous, c'est une grande histoire d'amour ! Mais la boulangerie du village étant fermée - et pas prête de rouvrir... - il me faut mettre plus souvent la main à la pâte !


Le pain aux noix est pour moi l'un des meilleurs (recette ici). Cela faisait un moment que je réfléchissais à associer les noix avec des cranberries... A l'approche des fêtes, c'est idéal : il pourra servir de base pour faire des toasts ou pour accompagner le fromage ;)

Pour 3 baguettes :
  • 1 cube de levure de boulanger (20 g)
  • 160 g d'eau
  • 160 g de lait
  • 1 CS de miel
  • 330 g de farine de blé
  • 150 g de farine de seigle
  • 2 cc de sel fin
  • 80 g de noix
  • 80 g de cranberries séchées

On passe à l'action :
Au Thermomix : Émietter la levure dans le lait et l'eau et programmer 2 mn 30 / 37° / vit 2.

Ajouter le miel, les farines et le sel fin. Programmer 3 mn / pétrin.

Ajouter les noix concassées et les cranberries et programmer 1 mn / pétrin.

Mettre la pâte dans un saladier légèrement huilé, filmer et laisser lever dans un endroit chaud 1h (la pâte doit doubler de volume).

A la main : Délayer la levure dans l'eau et le lait tiédis. 

Mélanger la farine et le sel dans un saladier. Faire un puits, et verser la levure délayée et le miel.

Mélanger puis pétrir plusieurs minutes jusqu"à obtenir une pâte souple.

Ajouter les noix et les cranberries.

Mettre la pâte dans un saladier légèrement huilé, filmer et laisser lever dans un endroit chaud 1h (la pâte doit doubler de volume).

Façonnage : Dégazer la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Séparer en trois. Façonner les baguettes et les déposer dans des  empreintes à baguettes. Couvrir d'un torchon et laisser lever 1 h dans un endroit chaud.

Préchauffer le four à 240°C (th 8). Grigner le dessus des baguettes et humidifier le dessus des pains et faire cuire 20 mn, en surveillant bien la cuisson.




Légèrement toastés avec du beurre, un vrai régal !!! Même si ça prend toujours un peu de temps, le pain maison est vraiment délicieux ;)

A très vite !